Les passionnés de sport aiment souvent parier sur les rencontres de leurs équipes préférées. Football, basketball, tennis, volleyball, boxe, cyclisme, golf etc., dans les paris sportifs il y en a vraiment pour tout le monde.

    Certains ont fait des paris sportifs leur métier, comme les bookmakers ou les pronostiqueurs. Vous devez penser que ces personnes, pour en faire leur métier, doivent être des experts dans leur domaine et connaître sur le bout des doigts toutes les “ficelles” du monde des paris sportifs. Dans leur cas effectivement c’est vrai, cependant, vous pouvez vous aussi gagner de l’argent avec les paris sportifs sans forcément être un expert du ou des sports qui vous intéressent, ni un génie des mathématiques.

    Avant de s’intéresser aux techniques de calculs interminables de côtes, de mises etc., j’ai cherché pour vous des astuces simples mais efficaces pour mettre toutes les chances de votre côté, et pourquoi pas réussir à générer un revenu complémentaire grâce aux paris sportifs.

    1. Ouvrez un compte sur plusieurs sites de paris sportifs

    Il y a plusieurs raisons à cela. D’abord, la plupart ont des offres de bienvenue pour les nouveaux clients, qui se traduisent par un versement d’argent sur votre compte, à utiliser pour vos futurs paris. Unibet offre par exemple un bonus calculé en fonction de votre premier pari, pouvant aller jusqu’à 100€ ! L’astuce est donc de s’inscrire sur un site de paris, faire un premier dépôt (qui est souvent obligatoire pour toucher son bonus), puis de retirer ce dépôt une fois le bonus versé sur le compte, pour ne parier qu’avec le bonus. C’est idéal pour débuter car au final vous ne jouez qu’avec l’argent bonus. Certains bonus sont soumis à conditions (avoir fait un dépôt de x€, avoir fait x paris etc.) mais il est toujours intéressant d’en profiter et ce sur plusieurs sites.

    Une autre bonne raison d’avoir des comptes sur plusieurs sites de paris sportifs est de pouvoir comparer les côtes, afin de pouvoir, sur un même événement, miser sur les côtes les plus intéressantes. Sans entrer dans les techniques avancées de paris sportifs, l’une d’entre elles, appelée “surebet”, consiste à comparer les côtes de deux bookmakers (deux sites de paris) puis de miser sur les côtes de l’un et/ou de l’autre afin qu’au final le pari ne soit jamais perdant.

    1. Avancer patiemment et progressivement, jouer les petites côtes

    Avec les paris sportifs, l’adrénaline et l’enthousiasme qui l’accompagne, on a vite envie de s’enflammer. Si votre but est juste de passer un bon moment et de vous amuser, alors d’accord. Si vous espérez devenir très riche très vite, passez votre chemin ! Sauf cas exceptionnel et rarissime de chance inouïe, si c’était possible on le saurait. Par contre, si votre objectif est d’essayer d’arrondir vos fins de mois en générant grâce à cela un revenu complémentaire, il vous faudra être plus sage.

    Concrètement, dans les paris sportifs, il y a une part importante de gestion des risques. Il est préférable (d’autant plus lorsqu’on débute) de multiplier les petits paris surs plutôt que les gros paris risqués. Les gains seront plus importants dans le second cas, mais tomberont plus rarement, et le capital que vous aurez alloué pour vos paris jouera aux montagnes russes. Mieux vaut donc s’armer d’un peu de patience, et miser sur de petites côtes qui ont plus de chances de sortir. Cependant, rien ne vous empêche de temps en temps de faire un pari plus risqué. À vous de gérer votre capital de façon raisonnable et équilibrée, en fonction aussi de votre personnalité ; mais quand on débute, il faut savoir rester prudent et miser sur le long terme. Comme dit le proverbe : “Lentement mais surement !”

    1. Suivre les tipsters

    “Tipster” est le terme anglais pour “pronostiqueur. Le but ici est tout simplement de “copier” les pronostiqueurs professionnels. Ils partagent régulièrement leurs pronostics, trucs et astuces sur des sites spécialisés, et comme ils parient eux-mêmes sur leurs pronostics (le contraire serait inquiétant), et affichent parfois leurs résultats, vous pouvez évaluer l’efficacité d’un tipster en fonction de ses résultats. Par exemple, un tipster qui a misé sur 10 matchs de foot et en a gagné 8 sait à priori de quoi il parle ; tandis qu’un tipster qui a gagné seulement 4 de ses paris a sans doute une analyse discutable.

    N’hésitez pas à vous inspirer des experts en la matière, voire à copier leurs méthodes, car elles auront pour la plupart déjà fait leurs preuves, et vous pourrez apprendre beaucoup de choses sur les paris sportifs, ce qui vous permettra peut-être ensuite de faire vos propres pronostics.

    1. Amusez-vous !

    Ce dernier conseil peut paraître simpliste et évident, mais je tenais à le préciser. Lorsqu’on se fixe pour objectif de générer un revenu complémentaire avec une activité qui est au départ un loisir, il faut aussi faire attention à ne pas perdre sa passion. Dans le domaine des paris sportifs, c’est d’autant plus important. Même lorsqu’on débute et que l’on veut pratiquer cette activité sans être un expert et sans en devenir un, il y a beaucoup d’informations à glaner. Il faut que les sports que vous choisissez vous intéressent, sans quoi la routine qui peut vite s’installer et les automatismes qui l’accompagnent pourraient vous faire commettre des erreurs sur le plus long terme.

    Conclusion :

    En suivant ces quelques conseils simples, vous verrez qu’il est tout à fait possible de gagner de l’argent avec les paris sportifs sans être un analyste expert, un pronostiqueur professionnel ou un féru des mathématiques. Si le sport vous passionne, c’est donc un excellent moyen d’allier le plaisir de votre passion au plaisir de pouvoir la rendre lucrative.

      Voir aussi: Uncategorized