Gérer son argent seul peut déjà paraître compliqué, alors gérer son argent à deux ? Les finances d’un couple sont malheureusement souvent des sujets de disputes. Pour bien gérer son argent en couple, il faut avant tout que les deux conjoints soient d’accord sur la manière de gérer cet argent. Il faut définir certaines règles à respecter tout en se laissant un peu de liberté pour les achats plaisir. Ces règles doivent convenir aux deux conjoints et ont pour but de faciliter la gestion au quotidien, non de la restreindre. Si chaque conjoint souhaite gérer les finances du couple d’une manière différente, c’est là que les problèmes commencent. Pour vous aider à remédier à cela, voici 4 façons différentes de gérer son argent quand on est en couple. Toutes ces pistes peuvent convenir, il n’y a pas de gestion « idéale », si ce n’est celle qui vous conviendra à tous les deux.

    Piste #1 : La gestion indépendante

    Dans ce mode de gestion, chacun garde son propre compte en banque, comme lorsque vous étiez célibataire. Vous ne créez donc pas de compte commun. Chacun paye alors une partie des dépenses communes, qu’il y a plusieurs façons de répartir :

    • Soit chacun paye les dépenses communes au prorata de ce qu’il gagne, ce qui est la solution la plus équitable
    • Soit chacun paye la moitié des dépenses communes, ce qui peut léser celui qui gagne le moins
    • Vous pouvez aussi vous répartir les différentes dépenses pour arriver à un total équitable. Par exemple, si le montant du loyer correspond à peu près à la somme des factures d’énergie et d’internet/téléphone, l’un pourra payer entièrement le loyer et l’autre entièrement les factures d’énergie et d’internet.

    L’essentiel est bien sûr de bien se mettre d’accord sur la répartition des dépenses au sein du couple, et de ne pas y déroger, sauf si les montants changent sensiblement, auquel cas il faudra adapter votre stratégie, mais ensemble bien évidemment.

    L’avantage d’une gestion indépendante est que chacun peut ensuite gérer ce qui lui reste de salaire comme bon lui semble. Cela peut éviter bien des disputes si l’un est plus dépensier que l’autre pour ce qui est des loisirs par exemple. Si on envisage le pire, cela simplifiera aussi les choses en cas de divorce. L’inconvénient est que si l’un des deux gère mal son argent de son côté et n’est plus apte à payer les dépenses communes, cela peut être source de tension également. Enfin, cette solution convient surtout aux couples dont les deux ont des revenus, cela n’a évidemment aucun intérêt si l’un des deux ne travaille pas.

    Piste #2 : La gestion fusionnelle

    C’est le parfait contraire de la gestion indépendante. Ici, chacun clôture ses comptes pour ouvrir un compte commun unique. Vos deux salaires iront sur ce compte et toutes les dépenses du couple, communes ou individuelles, seront réglées via ce compte. Les avantages de ce système sont les suivants :

    • C’est la solution qui offre la gestion la plus simple. Ici, pas de calculs à faire sur qui paye quoi, tout arrive et part d’un seul compte bancaire.
    • Vous ferez tous les deux des économies non négligeables sur les frais bancaires, puisqu’il n’y aura plus que les frais d’un seul compte à payer.
    • Une fois les dépenses communes payées, vous pouvez tout à fait envisager de diviser ce qu’il reste pour le couple en deux, afin que chacun puisse se faire plaisir (ou faire plaisir à l’autre !). Une gestion fusionnelle n’empêche donc pas un peu d’indépendance !

    Bien sûr, il y a également des inconvénients à ce type de gestion :

    • En cas de problèmes financiers, comme par exemple en cas d’interdit bancaire, les deux conjoints se retrouvent sans moyens de paiement. Non seulement cela rend la situation plus difficile à régler, mais cela peut en plus être source de tension si les problèmes sont causés par la mauvaise gestion de l’un des deux uniquement.
    • En cas de divorce, cela complique la gestion du dossier.
    • Chacun voit toutes les dépenses de l’autre, difficile donc de lui faire une surprise !

    Piste #3 : La gestion classique

    Cette solution de gestion de l’argent du couple est « classique » car elle est la plus utilisée, et s’avère être un bon compromis entre la gestion indépendante et la gestion fusionnelle. Ici, les deux conjoints ont chacun un compte séparé, plus un compte commun. Avec ce système, il y a alors deux façons de répartir ensuite l’argent sur les comptes :

    • Soit chacun dépose une somme fixe sur le compte joint pour les dépenses courantes et garde le reste pour ses loisirs.
    • Soit chacun dépose son salaire sur le compte joint et vire une somme fixe sur son compte pour ses loisirs.

    Les deux seuls inconvénients ici sont les frais bancaires plus élevés, et une gestion qui demande tout de même un minimum d’organisation. En dehors de cela, il n’y a que des avantages :

    • Cela permet à chacun de disposer du reste de son salaire comme il le souhaite une fois les dépenses communes réglées.
    • En cas d’interdit bancaire sur l’un des comptes, il reste les deux autres pour régler la situation et payer ses factures. Attention, essayez d’ouvrir ces comptes dans des banques différentes, car un interdit bancaire dans une banque s’appliquera à tous les comptes courants que vous y possédez.
    • En cas de divorce, rien de plus simple, il suffira alors de clôturer le compte commun.

    Piste #4 : La gestion classique indépendante

    Cette variante de la gestion classique vise à en simplifier quelque peu la gestion au quotidien. Dans ce cas de figure, il y a un compte joint et un seul compte séparé. Concrètement, l’un des deux conjoints est désigné comme le « comptable » du couple. Il gère ses dépenses et celles du couple sur le compte joint. L’autre conjoint, quant à lui, garde un compte séparé duquel il vire chaque mois le montant nécessaire aux dépenses du couple sur le compte commun.

    L’avantage de ce système est qu’il n’y a que deux comptes à gérer, ce qui limite également les frais bancaires. Par ailleurs, en cas de soucis sur l’un des comptes, l’autre peut prendre le relais. L’inconvénient vient directement du fait que seul l’un des deux conjoints gèrera les finances du couple, ce qui peut rapidement devenir une source de conflits. Si vous envisagez cette solution, il faut donc bien définir les tenants et aboutissants au départ, et que les deux conjoints soient parfaitement en accord sur ce moyen de gestion.

    Conclusion :

    Ces 4 types de gestion de l’argent d’un couple se complètent tout en étant totalement différentes. Aucune de ces solutions n’est la meilleure, la meilleure sera celle qui vous conviendra le mieux à tous les deux. Chaque couple à sa façon de fonctionner et ses préférences quant à la gestion de l’argent. Certains préfèreront conserver un compte séparé pour garder une certaine liberté et une certaine indépendance, tandis que d’autres privilégieront la plus grande simplicité en optant pour une mise en commun totale de leurs finances. L’essentiel est avant tout que vous vous fassiez confiance quelle que soit la solution choisie, et que vous soyez parfaitement d’accord sur votre décision.

      Voir aussi: Bourse