Lorsqu’on a de l’argent de côté, plusieurs options s’offrent à nous. On peut soit tout dépenser, soit le placer, soit l’investir. Pour ce qui est du placement, vous pouvez lire l’article que j’ai récemment écrit sur ce sujet, intitulé Les 4 Meilleurs Placements Financiers à Court Terme. Ici, je vais vous parler d’investissement. Il existe de nombreuses solutions pour investir avec ses économies, mais beaucoup nécessitent un budget assez important. Cependant, il existe aussi de bons investissements pour les « petits » budgets, qui sont tout aussi fiables, et qui peuvent parfois rapporter gros. Vous pouvez même envisager de faire plusieurs investissements différents, car, sans trop se disperser, il est toujours judicieux de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Même un petit capital d’investissement est toujours intéressant à faire fructifier. D’ailleurs, vous en retirerez également davantage de satisfaction personnelle, en plus de vos gains financiers. Voici une sélection de 4 pistes sures que vous pouvez envisager si vous souhaitez faire des investissements avec un budget faible ou moyen.

    Piste #1 : L’immobilier

    Vous ne vous attendiez sans doute pas à ce que je vous parle d’immobilier, car vous devez vous demander comment on peut investir une somme aussi petite que 10 000€, excepté en cas d’apport pour un prêt immobilier ?! Détrompez-vous ! Quand on parle d’immobilier, cela englobe tout ce qui a un rapport avec la « pierre », à savoir : appartements, maisons, mais aussi garages, parkings, terrains etc. Et actuellement, une petite niche immobilière fait parler d’elle, car elle est de plus en plus « à la mode » : investir dans un garage ou un parking. Vous pouvez acheter un garage ou un parking déjà construit, ou investir dans un petit terrain vague sur lequel vous pourriez construire ; si le terrain est bien placé, vous pourrez ensuite louer votre garage/parking, ce qui vous permettra en plus de générer un petit revenu complémentaire régulier. En plus, lors de la revente, si vous vous êtes bien débrouillé dans la négociation à l’achat, il y a de fortes chances que vous bénéficiez d’une plus-value. Quoi qu’il en soit, l’immobilier, quel qu’il soit, reste l’un des investissements les plus sûrs ! Avec un loyer régulier, même faible (un garage va par exemple se louer en moyenne à 50€ par mois, bien que ce prix puisse augmenter en fonction de l’emplacement et de la taille du garage), vous aurez une sécurité supplémentaire, et un rendement qui reste bien supérieur à beaucoup d’autres solutions d’investissement ou de placement. En effet, pour gagner même 50€ par mois avec un livret, il faut déjà y placer bien plus que 10 000€.

    Piste #2 : La bourse

    Là, vous allez sans doute penser que la bourse, c’est trop risqué ! Encore une fois, cela dépend totalement de la manière dont vous choisissez de gérer un portefeuille. Les produits bancaires liés à la bourse sont nombreux, certains sont effectivement un peu plus risqués mais ont un bien meilleur rendement, tandis que d’autres sont très sécurisés, et ont généralement un rendement moins important. Cependant, même les plus sécurisés restent tout de même plus intéressants au niveau des intérêts, dividendes etc. que les produits bancaires de placement classiques. Voici les différents types de produits bancaires d’investissement comportant un investissement en bourse :

    • Le PEA (Plan d’Épargne en Actions) : C’est un investissement à long terme. Il faut compter 8 ans minimum, même si vous pouvez déjà faire des retraits au bout de 5 ans. Avec un plafond assez élevé à 132 000€, il présente une fiscalité avantageuse.
    • L’assurance vie : Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance vie, dans certains cas, vous pouvez allouer tout ou partie de votre capital à de l’investissement boursier. L’avantage ici est que vous choisissez quelle quantité vous sécurisez et laquelle vous mettez en bourse. Évidemment, plus vous allouez de capital en bourse, plus votre assurance vie aura un bon rendement, à vous de voir suivant votre « goût du risque ».
    • Le compte titre : C’est le compte purement boursier. Avec un compte titre, vous pouvez investir sur tous les marchés, via tout type d’actif, tels que les actions, obligations, Warrants, bons etc. L’autre avantage est que vous pouvez posséder autant de comptes titres que vous le souhaitez, dans autant de banques différentes que vous le souhaitez, il n’y a pas de limites à ce niveau-là. Vous avez également le choix de gérer vous-même votre portefeuille ou d’en laisser la gestion à un mandataire (votre banquier, ou plus précisément un conseiller financier spécialement formé à la bourse). Un compte titre est toujours rattaché à un compte courantpour pouvoir réaliser les achats et ventes de titres. Ainsi, si vous achetez des valeurs mobilières, vous payez avec votre compte courant  et les titres achetés, sont crédités sur votre compte titre. Selon la même logique quand vous vendez des titres ou si vous touchez des plus-values les sommes gagnées sont versées sur votre compte bancaire. En revanche, pour le rattachement de votre compte bancaire à votre compte titre, il n’est pas nécessaire que les deux comptes soient domiciliés dans la même banque.

    Piste #3 : Prêter de l’argent à des particuliers

    Les crédits entre particuliers sont très populaires aux États-Unis et se développent de plus en plus en France. Cela permet à l’emprunteur de pouvoir faire un prêt sans passer par les banques souvent trop gourmandes, et au prêteur de toucher des intérêts sur la somme prêtée. Bien sûr, pour faire des crédits entre particuliers, on ne passe pas par Le Bon Coin ! Il existe plusieurs sites spécialisés dans cette pratique, qui vous assureront toute la sécurité nécessaire (assurances en cas d’impayé etc.). Le principal site de prêt entre particuliers en France s’appelle Prêt d’Union. Il y en a d’autres, mais celui-ci reste le plus professionnel.

    Le grand avantage des prêts entre particuliers est qu’ils arrangent tout le monde. En effet, les taux d’intérêts pratiqués, définis par le site sur lequel vous vous inscrirez, sont beaucoup plus avantageux que ceux des banques pour la personne qui emprunte, et beaucoup plus rentables pour vous qui investissez.

    Piste #4 : Les objets de collection

    Investir dans des objets de collection est à la fois un moyen très sûr de sécuriser son argent mais aussi d’en gagner. En revanche, il vous faudra avoir une certaine expertise dans le type de biens que vous souhaitez acquérir. Cet investissement n’est donc pas destiné à tout le monde, bien qu’il ne soit jamais trop tard pour s’intéresser à un domaine particulier et apprendre.

    Par exemple, un passionné d’automobile pourra investir dans des voitures de collection. Une voiture est considérée comme véhicule de collection lorsqu’elle a au moins 30 ans. Et bien souvent, il est possible de trouver des véhicules de 28 ou 29 ans qui ne sont pas encore officiellement de collection, et dont les prix sont donc beaucoup plus bas (en effet, la valeur d’une voiture décroît très rapidement au fil des ans jusqu’à ce qu’elle devienne une voiture de collection). Vous pourrez donc revendre votre véhicule quelques mois plus tard bien plus cher. Attention toutefois, une voiture de collection va sans doute nécessiter un entretien voir une restauration dans certains cas, qui seront à prendre en compte dans le montant total de votre investissement. Par ailleurs, il faut bien se renseigner sur les modèles les plus recherchés.

    En fonction du type de bien choisi, d’autres critères seront à prendre en compte. L’automobile était un exemple, mais vous pouvez tout aussi bien investir dans des objets d’art, le vin, les bijoux etc. Pour citer un autre exemple, beaucoup trouvent les collectionneurs de timbres « ringards », mais beaucoup de collectionneurs de timbres arrivent à gagner plusieurs milliers d’euros par an en achetant puis revendant des pièces rares. Si vous avez une passion et que dans cette dernière, vous savez qu’il existe un marché d’achat/revente de biens en rapport avec cette passion, alors renseignez-vous, ce type d’investissement est très sûr et très rentable.

    Conclusion :

    Lorsqu’on a un capital de 10 000 euros à investir, on pense souvent que c’est trop peu et que cela restreint les possibilités d’investissement. J’espère que cet article vous aura permis de voir que les possibilités restent nombreuses et variées. Même avec un capital relativement faible au départ, il existe des opportunités d’investissement pour tout le monde. Que vous préfériez prendre quelques risques pour augmenter le rendement de votre investissement, ou au contraire que vous préfériez jouer la sécurité quitte à avoir une vision à plus long terme, vous trouverez une opportunité en adéquation avec vos objectifs et votre personnalité. D’autre part, de nouvelles opportunités d’investissement se développent régulièrement. Par exemple, les prêts entre particuliers n’existent en France que depuis quelques années. Ainsi, je vous ai donné dans cet article les principales pistes intéressantes à suivre du moment, mais n’oubliez pas de guetter régulièrement l’apparition de nouvelles opportunités, car si elles s’avèrent prometteuses, c’est encore plus profitable de faire partie des premiers à investir !

      Voir aussi: Bourse