Le titre de cet article est volontairement provocateur : après tout, si l’on débute dans le trading, se mettre à l’école des grands et suivre leur conseils semble aller de soi. Il y a pourtant quelques raisons de préférer ignorer ces sirènes…. car celles de la Bourse, comme leurs cousines mythologiques, peuvent faire chavirer les navires.

    Cela peut sembler contre-intuitif, notamment si vous débutez dans le trading : après tout, qu’y aurait-il de néfaste pour vous à suivre les conseils de personnes a priori plus expérimentées ? Ne minimiserait-on pas les risques, justement, en les suivant ? Tel n’est pas nécessairement le cas, et nous vous allons exposer ici quelques raisons de prendre les conseils du jour, “saveurs du moment” du marché, avec un grain de sel.

    Raison #1 : Le marché n’a pas de prophètes

    A supposer que ces conseils soient émis par un expert de la finance (inutile de dire qu’il est indispensable de vérifier vos sources : fuyez comme la peste des “conseils du jours” d’une personne dont vous n’avez pas la certitude qu’elle en sait plus que vous !), à supposer même que ces conseils soient émis par un expert actif (méfiez-vous d’un cuisinier qui ne goûte pas à la soupe qu’il vous propose), à supposer enfin que ces conseils soient émis par un expert financier actif et ayant su succès… Au final, personne n’est jamais sûr, quand les marchés sont concernés, de ce qui va se passer le lendemain ou dans l’heure qui suit. Souvenez-vous, au début des années 2000, de la belle montée de la bulle dites de la nouvelle économie, la magie des start-up, les promesses mirobolantes… Si vous vous en souvenez, vous vous rappelez aussi que cette bulle a fini par éclater dans un crash qui a pris tout le monde par surprise. Ceux qui n’en ont pas été victimes sont les investisseurs comme Warren Buffet qui s’en étaient tenus éloignés.

    La loi de l’offre et de la demande est simple en théorie, mais dans une économie globalisée et virtualisée, avec des myriades d’acteurs qui offrent et qui demandent à chaque seconde, cette loi simple est incapable de prédire les futurs mouvements des cours par ce qu’il y a tout simplement trop de données à prendre en compte. On peut analyser et conjecturer, mais jamais prédire avec certitude quelle sera la situation économique d’un jour sur l’autre.

    D’autre part, dites-vous bien qu’en matière de Bourse, si les magiciens révélaient leurs secrets ils généreraient beaucoup moins de profits qu’ils ne le font. L’argent sur les marchés se gagne en se plaçant sur les bonnes tendances avant qu’elles ne soient des tendances, pas en suivant la masse ! C’est au final une question de bon sens : s’il existait un oracle fiable sur les mouvements du marché, tout le monde se mettrait à suivre ses conseils, et ce serait la fin du marché. Il existe toutes sortes de newsletters et d’avis d’experts parce que personne ne sait avec certitude de quoi sera fait le lendemain.

    Raison #2 : Soyez responsable de votre argent

    De deux choses l’une : soit tous les experts pointent dans la même direction, soit ils se contredisent. Le premier cas est quasiment hypothétique, mais à supposer qu’il se présente suivre leurs conseils est tout simplement contre-productif : si tout le monde achète et vend en même temps, les profits que les individus retirent des transactions sont proportionnellement faibles du simple fait de la loi de l’offre et de la demande. Les achats et ventes massifs d’un type d’action conduisent à la formation des fameuses bulles : les prix grimpent comme de plus en plus d’acteurs placent des mises, excèdent finalement la valeur réelle du placement, et les ventes massives qui s’ensuivent conduisent à l’éclatement inévitable de la bulle et à des crash boursiers plus ou moins tonitruants.

    Et si les avis des experts sont contradictoires, lequel allez-vous suivre ? Et sur quelle base faites-vous ce choix ?

    Dans le premier cas vous rejoignez la masse qui s’échouera sur les récifs pour avoir écouté le chant des sirènes, dans le second vous risquez de sombrer dans l’indécision. On pourrait penser que le mieux serait alors de ne suivre qu’un expert, mais dans ce cas, cela revient au même que de placer votre argent dans une SICAV où il sera géré par un autre : une solution qui vous ferait gagner du temps et probablement de l’argent.

    Mais si vous vous lancez dans le trading, c’est pour être le capitaine de votre navire financier, pour que vos gains soient réellement les vôtres -et ne nous voilons pas, pour l’excitation que cela procure ! Vous êtes responsable des risques que vous prenez, ce qui est un autre point à prendre en compte : vous pourrez davantage mesurer votre tolérance au stress et les risques que vous désirez réellement prendre si vous ne vous reposez pas sur l’idée que les pertes éventuelles ne sont pas de votre responsabilité, en vous assurant qu’il sont simplement dus à de mauvais conseils.

    Raison #3 : L’importance d’avoir son système

    Suivre les conseils que vous trouverez ici et là revient à placer votre argent à tort et à travers, sans savoir nécessairement pourquoi vous achetez ou pourquoi vous vendez, mais simplement parce que c’est ce que les oracles auto-proclamés recommandent. Et il faut être clair : l’absence de méthode est le plus sûr moyen de perdre son argent en Bourse !

    Que faire alors ? Nous l’avons dit dans d’autres articles, il ne coûte rien de la répéter ici : établissez ou choisissez un système et tenez-vous-y. Personne après tout ne connaît mieux que vous ce que vous pouvez miser, comment et quand, et les risques que vous êtes prêt à prendre. Et il n’y a pas de secret, il faudra investir du temps dans cette entreprise !

    Il n’y a pas de formule magique, aucun système n’est fiable à 100%, il s’agit uniquement de trouver celui qui aille avec votre tempérament et dont le ratio risque/profit vous satisfasse. Le mieux est de commencer par des mises purement virtuelle, une pratique du trading sur papier en quelque sorte : les outils abondent qui vous permettent de calculer ce que vous auriez gagné ou perdu sur une transaction, sans pour autant risquer votre argent.

    Raison #4 : Ce que les conseils ne peuvent pas vous donner

    Si vous pensé avoir trouvé un système qui corresponde à vos envies, mettez-le à l’épreuve un mois s’il le faut : cela devrait vous donner une bonne idée de son efficacité d’une part, et de son ratio risque/profits de l’autre. An faisant ainsi vous vous donnerez quelque chose qu’aucun conseil d’expert ne peut vous donner : de l’exercice, voire de l’expérience. Bien sûr, rien ne remplace les mises véritables : c’est là que vous pourrez juger de vos réactions et de votre résistance au stress quand l’argent rentre en ligne de compte.

    La pire chose que vous puissiez faire à votre portefeuille si vous mettez des mises sur le marché serait de miser au hasard, ou ce qui revient au même, de faire la girouette entre plusieurs systèmes. En effet, le seul moyen de tester vos capacités et celle d’une méthode de votre choix à vous faire gagner de l’argent, c’est la durée : pouvez-vous répéter les résultats que vous avez obtenus ou s’agissait-il uniquement d’un coup de chance ? Bien sûr, la chance rentre en jeu quand il est question de trading, mais elle ne doit pas être votre seule base d’action : tout le monde, un jour où l’autre, joue de malchance, et il ne faudrait pas que cela vous arrive sur une opération à gros risques ! Les conseils du jour, si vous ne connaissez pas précisément quelle est la méthode qui permet à l’analyste de les émettre, ne vous sont que d’une utilité très limitée.

    Conclusion :

    Warren Buffet, un des plus célèbres investisseurs qui soient et probablement le plus riche avec une fortune estimée à 74 milliards de dollars, considère Benjamin Graham comme son maître. Et ce que disait Graham vis-à-vis du marché est éloquent : il le comparait à un représentant qui viendrait tous les jours frapper à votre porte avec toutes sortes de produits insensés et d’offres mirifiques. Et pour Graham, cela ne faisait aucun doute, mieux valait la plupart du temps fermer la porte au nez de ce représentant. Il peut-être utile de considérer les conseils du jours que vous trouverez ici et là avec la même distance, la même nuance d’ironie. Plus leurs promesses sont alléchantes, plus elles vont attirer de monde et moins elles auront de résultat. Si vous décidez de vous lancer dans l’aventure du day trading, il est impératif que vous ayez conscience que si de beaux profits sont possibles, les risques encourus sont à l’avenant : la fausse sécurité que vous donnerait le fait de suivre ces conseils pourrait bien se retourner contre vous. Rien ne remplace d’être le capitaine de votre portefeuille, ne laissez personne tenir la barre à votre place !

      Voir aussi: Uncategorized