S’il est déjà bien difficile de gagner suffisamment d’argent pour vivre confortablement, il est aussi de plus en plus difficile de placer son argent judicieusement pour qu’il rapporte le plus d’intérêts possible. Avec des livrets ayant atteint des taux d’intérêt dérisoires, il est de plus en plus compliqué de faire fructifier un argent déjà durement gagné. Beaucoup se tournent alors vers des investissements, qui ont encore certes un rendement intéressant mais qui sont souvent aussi bien plus risqués. Comment peut-on encore faire des placements intéressants qui rapportent ? Voici 5 pistes pour bien placer votre argent.

    Piste #1 : Les supers livrets

    Les supers livrets, proposés majoritairement par les banques en ligne, fonctionnent de la même manière que les livrets classique. La grande différence est que ce n’est pas l’État qui fixe les taux d’intérêt de ces livrets, mais les banques elles-mêmes ! Ainsi, même si les supers livrets ne sont pas défiscalisés, leurs taux sont souvent supérieurs à ceux des livrets classiques dont les taux sont fixés par l’État. Par ailleurs, le but principal des supers livrets est que les banques peuvent ainsi proposer régulièrement des taux promotionnels. Ces taux sont boostés et valables pendant plusieurs mois. Ces offres sont variables d’une banque à l’autre, et renouvelées régulièrement. Ainsi, les promotions sont souvent du type « un taux d’intérêt de 3,5% pendant les 3 premiers mois », par exemple. Cela peut paraître peu, et pourtant ces 3 mois changent radicalement le montant de vos intérêts à la fin de l’année. L’autre avantage est bien sûr qu’il s’agit d’un livret, donc votre argent reste disponible à tout moment, et l’ouverture, la gestion et la clôture sont gratuites. Petite astuce pour booster votre épargne : ouvrir plusieurs supers livrets dans l’année pour profiter pleinement de toutes les promotions !

    Piste #2 : L’épargne salariale

    Si vous travaillez en tant que salarié dans une entreprise qui dispose d’une épargne salariale, celle-ci est un excellent placement. Son rendement va dépendre de la santé de votre entreprise. Il existe deux types de produits d’épargne salariale : Le PEE (ou PEI) et le PERCO (ou PERCOI). Le Plan d’Épargne Entreprise ou Plan d’Épargne Inter-entreprises permet d’investir, de manière facultative, dans des titres de votre société ou des fonds communs de placement d’entreprise (FCPE). Ces fonds sont généralement des actions ou des obligations. Concernant les versements, vous pouvez choisir d’y verser votre intéressement par exemple, ou d’effectuer des versements libres. Votre capital sera bloqué pendant 5 ans, mais vous aurez la possibilité de le débloquer avant, net d’impôts, sous certaines conditions (mariage ou pacs, naissance ou adoption, divorce, décès, départ de la société etc.). Le Plan d’Épargne Retraite Collectif ou Plan d’Épargne Retraite Collectif Inter-entreprises est un plan complémentaire au PEE. Il vise à préparer la retraite et vous permet notamment de récupérer votre capital sous forme de rente viagère ou de retraits partiels étalés dans le temps. Pour pouvoir y souscrire, il faut avoir souscrit à un PEE. Néanmoins, il sera tout aussi rentable, puisqu’il bénéficiera des mêmes performances. En dehors de cela, il a un fonctionnement similaire à celui du PEE, avec un capital bloqué jusqu’à votre départ à la retraite, sauf cas possibles de retraits anticipés.

    Piste #3 : Le PEA

    Le plan d’épargne en actions reste l’un des produits de placement les plus rentables. Son taux annuel va bien sûr dépendre des actions qui constitueront votre portefeuille. Néanmoins, avec un portefeuille bien géré et bien diversifié, il peut facilement atteindre les 10% ou plus par an. Étant donné qu’il s’agit d’un placement en bourse, il est plus risqué que la plupart des autres placements, mais c’est aussi la raison pour laquelle il est aussi l’un des plus performants. Le PEA est ainsi composé d’un compte titres, où figurent vos actions, et d’un compte courant dédié, qui sert à faire les transactions. Sur le compte courant, vous placez le montant nécessaire à l’achat des actions que vous souhaitez, et lorsque vous les vendez, les fonds sont également versés sur ce même compte. Le PEA présente aussi des avantages fiscaux. En effet, si vous ne faites aucun retrait pendant les cinq premières années, votre capital, y compris les dividendes générées par les actions, sont exonérés d’impôts. Si vous retirez votre argent dans un délai inférieur à 8 ans, votre PEA sera clôturé. En revanche, au-delà de 8 ans, vous pouvez demander des retraits sous forme de rente viagère, et votre PEA n’a plus de limite dans le temps.

    Piste #4 : Le prêt entre particuliers

    Les crédits entre particuliers connaissent un succès de plus en plus important en France. Ces prêts permettent à l’emprunteur de pouvoir faire un crédit sans passer par les banques souvent trop gourmandes, et au prêteur de toucher des intérêts sur la somme prêtée. Par ailleurs, il existe des plateformes spécialisées dans ces types de crédits, qui sécurisent les transactions et offrent une protection à toutes les parties. La plateforme la plus connue et aussi la plus fiable actuellement est le site Prêt d’Union. Le grand avantage des prêts entre particuliers est qu’ils arrangent tout le monde. En effet, les taux d’intérêts pratiqués, définis par le site sur lequel vous vous inscrirez, sont beaucoup plus avantageux que ceux des banques pour la personne qui emprunte, et beaucoup plus rentables pour vous qui souhaitez faire fructifier votre argent. Par ailleurs, vous commencez presque immédiatement à en bénéficier, dès lors que les premières mensualités tombent.

    Piste #5 : L’assurance vie

    Malgré la baisse globale de performance des produits de placement bancaires classiques, l’assurance-vie reste incontestablement l’un des meilleurs placements, car elle présente l’avantage d’avoir un rapport risque/rendement très équilibré. Avec une assurance-vie multi supports, qui reste le type d’assurance-vie le plus prisé, vous pouvez diversifier les fonds qui la constituent. Avec des performances qui ont frôlé les 4% en 2014 (en moyenne), et qui dépassent facilement les 10% sur 3 ans, on comprend mieux pourquoi les contrats d’assurance-vie sont toujours l’un des placements préférés des Français. Un contrat d’assurance-vie est constitué de fonds en euros, c’est le choix de ces fonds qui va déterminer le rendement de votre contrat. Pour vous aider dans votre choix si vous souhaitez opter pour un placement en assurance-vie, vous pouvez demander conseil à votre conseiller bancaire ou à un courtier spécialisé dans ce type de placement.

    Conclusion :

    Pour tous ceux qui souhaitent faire fructifier leur argent sans investir, vous avez pu voir que malgré la crise et les taux d’intérêt qui baissent, il existe encore des solutions intéressantes pour placer votre argent. Certaines présentent l’avantage de laisser l’argent disponible, pour d’autres, il faut envisager les choses à plus long terme. Quoi qu’il en soit, il existe une solution pour tous les profils d’épargnants ; à vous de choisir celui qui conviendra le mieux à votre situation, ainsi qu’à vos objectifs et vos projets.

      Voir aussi: Placements