L’investissement en bourse remporte un succès qui ne cesse de grandir, tant au niveau des investisseurs particuliers que des professionnels. En ce qui concerne les particuliers, la bourse constitue l’un des derniers types d’investissement réellement rentable. En d’autres termes, l’épargne dont on se contentait largement avant, avec des taux d’intérêt très élevés, n’existe plus. Pour faire fructifier son patrimoine, fini l’épargne, il faut désormais sérieusement songer à investir.

    Certains diront que pour investir, il y a également l’immobilier, moins risqué, plus simple à appréhender pour des performances parfois égales voire supérieures. Certes, mais l’immobilier présente des inconvénients qui ne conviennent pas à tous les investisseurs (long terme, argent non disponible immédiatement, contraintes administratives et fiscales etc.). De plus, détrompez-vous, l’immobilier n’est pas plus simple à aborder que la bourse.

    La bouse doit quant à elle son succès au fait qu’elle est désormais accessible à tous les types d’investisseurs, débutants ou expérimentés, avec un petit ou un grand capital etc. Comme pour tout investissement, il ne faut pas se tromper et savoir détecter et saisir les meilleures opportunités. Voici donc 6 conseils pour savoir sur quoi investir sur les marchés financiers.

    Conseil #1 : Evaluer le secteur d’activité

    Pour bien choisir sur quels actifs investir en bourse, mieux vaut procéder selon la méthode de l’entonnoir inversé. Ainsi, avant de sélectionner des entreprises, il faut tout d’abord se pencher sur les secteurs d’activités sur lesquels on peut investir en bourse. Quels sont les secteurs d’activités les plus porteurs, ceux qui ont une croissance positive et qui seront susceptible de vous rapporter de l’argent pour les prochaines années ? Parmi les secteurs d’activités qui ont le vent en poupe, on retrouve quasiment chaque année celui des nouvelles technologies, la santé, l’industrie, les énergies ou encore les télécoms.

    Pour bien évaluer un secteur d’activité et sa rentabilité potentielle, il n’y a pas de recette miracle. Mieux vous connaîtrez ce secteur, plus vous serez à même de bien l’analyser. Privilégiez donc les secteurs d’activités que vous connaissez bien. Par exemple, si votre métier, au départ, est technicien chez Orante, privilégiez le secteur des télécoms. Si vous êtes un véritable passionné de nouvelles technologies, alors privilégiez l’étude de ce secteur d’activité etc.

    Conseil #2 : Analyser les comptes de la société

    Les investisseurs débutant en bourse se demanderont peut-être comment on peut contrôler les comptes d’une société. Sachez qu’une entreprise est dans l’obligation légale de mettre certains documents à disposition du public. Ils sont donc consultables par tous et à tout moment. Parmi ces documents, il y a le « document de référence » qui fait état des comptes et de l’activité de l’entreprise. Pour trouver le document de référence d’une société, il suffit de la rechercher sur Google en tapant document de référence + le nom de la société.

    Au sein de ce document de référence, plusieurs éléments sont à vérifier pour s’assurer de la bonne santé financière et commerciale de l’entreprise. Dans un premier temps, analysez le bilan comptable de l’entreprise. Cela vous donnera une vision globale de l’activité de cette dernière pour l’année écoulée. Dans un second temps, vous pourrez « zoomer » sur cette activité en analysant ses comptes de résultat (qui contient le chiffre d’affaire, le bénéfice net, les amortissements etc.). N’hésitez pas à vous faire aider d’un comptable pour cette analyse, qui est tout de même très technique. Il faut effectuer cette analyse sur au minimum les cinq dernières années d’activité de l’entreprise, afin de pouvoir analyser son évolution (chiffre d’affaire en hausse ou en baisse etc.)

    Conseil #3 : Evaluer le risque lié à l’entreprise

    En analysant les comptes de la société, vous analysez ses performances passées. Il vous faudra également évaluer le risque lié à cette entreprise, en évaluant ses possibilités d’évolution dans un futur proche, autrement dit dans les quelques années à venir. C’est une analyse moins technique que l’analyse comptable, et qui peut paraître plus abstraite (comment prédire l’avenir ?). Cependant, elle est également indispensable et simple à réaliser du moment que l’on se pose les bonnes questions. Ainsi, est-ce que l’entreprise visée innove régulièrement ? A-t-elle pour projet de mettre de nouveaux produits sur le marché ? Si oui, lesquels ? Si l’entreprise est en pleine croissance, son secteur d’activité l’est-il aussi ou tend-il à s’essouffler ? Le marché est-il saturé ? Quelle est la popularité de l’entreprise auprès du public ? Etc.

    Conseil #4 : Diversifier son portefeuille

    Vous avez trouvé LE secteur d’activité idéal, prometteur, qui contient l’entreprise qui boostera votre portefeuille en un rien de temps ? Félicitations ! Mais cela ne suffit pas, bien au contraire. Il est extrêmement risqué, en bourse, de vouloir mettre tous ses œufs dans le même panier. Diversifier un minimum son portefeuille est l’une des règles de base que tout investisseur en bourse devrait respecter, quelle que soit sa stratégie et ses objectifs financiers. Diversifier votre portefeuille vous permettra tout simplement de réduire votre prise de risque et de la maîtriser. Imaginez que votre super entreprise s’effondre suite à un événement catastrophique et imprévisible. Si vous y avez investi tout votre capital, vous perdrez aussi vite que vous n’auriez pu gagner. En revanche, si vous avez bien réparti votre argent sur plusieurs actifs issus de plusieurs marchés différents, les gains générés par vos autres investissements viendront limiter vos pertes en les compensant.

    Il y a différentes manières de diversifier un portefeuille boursier. Vous pouvez diversifier les zones géographiques de vos investissements (un actif sur le marché européen, un autre issu du marché américain, un autre du marché asiatique etc.), vous pouvez varier également les secteurs d’activité choisis, ou encore les types d’actifs choisis (quelques actions, quelques obligations, quelques CFD etc.). Vous pouvez aussi faire tout cela à la fois. C’est à vous de déterminer quelle sera la meilleure manière de diversifier votre portefeuille, mais c’est néanmoins une étape incontournable si vous voulez que vos investissements soient rentables sur la durée sans prendre de risques inconsidérés.

    Conseil #5 : Ne pas négliger les valeurs refuge

    Diversifier son portefeuille permet de le sécuriser, certes, mais en partie seulement. En effet, votre portefeuille ne sera pas bien sécurisé si les actifs qu’il contient sont tous fortement risqués, même s’ils sont issus de divers marchés. Ainsi, ne négligez pas l’investissement dans au moins une ou deux valeurs refuges (comme l’or, par exemple) afin de réellement sécuriser vos investissements. Un portefeuille boursier bien équilibré et bien diversifié sera la clé de votre réussite, c’est aussi simple que cela.

    Conseil #6 : Tenir compte de sa stratégie

    Le type d’actif que vous choisirez devra aussi, et même avant tout, dépendre de votre stratégie d’investissement. Si vous n’avez pas encore établi de stratégie exhaustive et fiable, alors vous mettez la charrue avant les bœufs. Il est primordial, en bourse comme ailleurs, de définir quelle sera votre stratégie d’investissement avant de choisir concrètement sur quel actif vous allez placer votre argent. En effet, le choix de vos actifs dépend directement de cette stratégie. Par exemple, les actifs sur lesquels il sera intéressant pour vous d’investir ne seront pas du tout les mêmes selon que vous décidiez d’adopter une stratégie à court ou à long terme. Les marchés eux-mêmes seront différents.

    Pour une stratégie à court terme, il sera préférable de privilégier le marché des devises étrangères (Forex), par exemple, tandis que pour une stratégie à long terme, il sera préférable de privilégier les actions ou les obligations sur les marchés boursiers. Vos objectifs de rendement seront eux aussi très importants. Si vous privilégiez par exemple un taux relativement faible mais durable sur le long terme, inutile alors de chercher des investissements à hauts risques, et inversement. Voilà pourquoi il est primordial d’établir une stratégie dès le départ et de la respecter. Choisir un actif qui ne correspond pas à votre stratégie peut être catastrophique pour vos investissements.

    Conclusion :

    Pour savoir sur quoi investir en bourse, ce qu’il faut par-dessus tout, c’est faire preuve de minutie et de patience. Prenez le temps de tout analyser, conformément à votre stratégie et à vos objectifs. Le but est d’éviter les pertes et les mauvais choix au maximum, et de contrôler votre prise de risque. Ainsi, plus vous consacrerez de temps à la sélection de vos actifs, mieux ce sera. Comme vous avez pu le constater, pour bien choisir ses actions, obligations, CFD etc., il faut tenir compte simultanément de nombreux critères : le secteur d’activité, la santé de l’entreprise, la diversification de votre portefeuille, votre stratégie, vos objectifs de rendement etc.

    Cela ne s’improvise pas, et il ne faut surtout pas non plus vous laisser guider par vos émotions en choisissant un actif parce que « votre instinct vous dit qu’il va monter en flèche » ou uniquement parce que le secteur d’activité vous plaît. Vous devrez rester le plus pragmatique et objectif possible lors de votre analyse. Cependant, avec un peu de discipline et de minutie, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour saisir les meilleurs opportunités sur les marchés boursiers.

      Voir aussi: Uncategorized