La vie est toujours parsemée de toute sorte d’imprévus. Malheureusement, ces imprévus entraînent parfois un besoin d’argent immédiat, et on n’a pas toujours le montant nécessaire sur un compte épargne disponible immédiatement. Si on a la possibilité de faire un crédit à la consommation, par exemple, les démarches sont longues. Il faut fournir toutes sortes de pièces justificatives, et les commissions d’acceptation de ces crédits peuvent parfois mettre plusieurs jours voire plusieurs semaines à se réunir et prendre une décision, qui au final peut être négative. Alors comment faire pour trouver de l’argent très rapidement ? Voici 6 façons de se sortir d’une situation financière problématique urgente.

    Façon #1 : Emprunter à vos proches

    C’est certainement une solution que vous avez déjà envisagé mais il faut tout de même l’évoquer. Si le montant dont vous avez besoin n’est pas trop élevé, et que vous savez que vous serez apte à le rembourser dans les mois qui suivent, n’hésitez pas à demander de l’aide à vos proches. Si vos proches sont justement des proches, c’est que vous leur faites confiance et que réciproquement, ils vous font confiance aussi. Certains n’osent pas faire cette démarche, ont honte, ne souhaitent pas avoir à évoquer leurs problèmes financiers etc. Cependant, si vous êtes au pied du mur, l’aide de vos proches dont vous n’avez pas à rougir peut s’avérer être la solution la plus efficace pour répondre à votre besoin dans l’urgence.

    Façon #2 : Le micro-crédit social

    Le micro-crédit social est une aide qui a l’avantage de convenir également aux personnes en interdit bancaire. Son montant ne sera pas très élevé (3000€ maximum) mais suffisant pour vous sortir d’un certain nombre de situations fâcheuses. Pour faire une demande de micro-crédit social, vous devez vous adresser à des associations spécialisées. Ainsi, pour un prêt d’entreprenariat, c’est l’ADIE qui sera compétent. Pour un prêt permettant d’éviter le surendettement, c’est plutôt vers l’association CRESUS qu’il faudra se tourner (ils ont un site web par région, pour trouver le vôtre, recherchez CRESUS + « nom de votre région » sur Google). Pour un petit crédit permettant d’avoir un peu de trésorerie, pour régler les factures en attente par exemple, c’est plutôt du côté de la Croix Rouge qu’il faudra se tourner. Il existe encore d’autres associations, que vous retrouverez facilement sur internet. Choisissez bien la vôtre en fonction du type de micro-crédit dont vous avez besoin.

    Attention, n’oubliez pas qu’il s’agit d’un crédit et non d’un don ou d’une aide de type subvention. Ce n’est pas un crédit sans justificatif, il vous faudra le rembourser, donc on vous demandera certaines garanties quant à votre capacité à assumer les mensualités, même petites.

    Façon #3 : Le crédit entre particuliers

    Les plateformes de crédit entre particuliers permettent aux particuliers de se prêter de l’argent entre eux tout en ayant un cadre juridique et une structure d’accompagnement protégeant les deux parties. Vous pourrez ici emprunter jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Les taux d’intérêts sont bien plus avantageux que ceux des banques, et les démarches bien plus rapides. Cependant, il s’agit d’un crédit, on vous demandera donc ici un minimum de solvabilité. La plateforme la plus connue et la plus fiable pour faire un crédit entre particuliers est le site Prêt d’Union.

    Façon #4 : Les aides du Pôle Emploi

    Si vous êtes demandeur d’emploi, le Pôle Emploi propose différentes aides financières que ce soit pour vous aider à retrouver un emploi ou à créer une entreprise.

    L’aide pour chercher un emploi

    Chercher un emploi peut avoir un coût parfois important. Ce coût va principalement augmenter à cause de vos divers déplacements pour vous rendre à des entretiens, des concours, aller déposer votre candidature etc. Pour vous aider dans ces démarches, le Pôle Emploi peut dans certains cas vous octroyer une aide au déplacement pour financer par exemple un billet de train ou un ticket de métro, voire une indemnité kilométrique si vous vous déplacez en voiture. Ces aides sont réservées aux personnes touchant le RSA, aux chômeurs de longue durée ou à ceux qui ont une ARE (Aide au Retour à l’Emploi) faible voire inexistante.

    L’aide pour créer son entreprise

    Le Pôle Emploi propose également des aides à ceux qui souhaitent créer leur entreprise ou devenir autoentrepreneur. Ces aides consistent notamment en un allègement voire une exonération de charges la première année, ou encore un maintien partiel ou total de vos indemnités la première année. Cela peut considérablement faciliter une création d’entreprise, et vous permettre de vous lancer sans avoir à vous soucier de devoir générer un chiffre d’affaire important dès le début. Vous pourrez ainsi également profiter de vos premières rentrées d’argent pour les investir dans votre entreprise ou avoir simplement un salaire plus élevé que prévu qui vous permettra éventuellement de résoudre vos problèmes financiers et d’avoir une situation plus confortable. L’aide la plus utilisée pour cela est l’ACCRE, qui vous permet de conserver vos indemnités de chômage soit mensuellement, soit sous forme de versement immédiat, et d’avoir en plus une exonération de charges la première année.

    Façon #5 : Les aides de la CAF pour les familles

    La CAF n’a pas comme unique activité les prestations sociales classiques que tout le monde connaît. Elle dispose également de toutes sortes d’aides pour les familles les plus démunies. Si tel est votre cas, alors n’hésitez pas à les contacter pour demander une aide de leur part. La CAF propose soit des prêts de solidarité, soit des aides non remboursables, c’est-à-dire que vous n’aurez tout simplement pas à leur rendre la somme donnée. Les aides de la CAF sont par ailleurs cumulables, donc si votre situation vous rend éligible à plusieurs d’entre elles, vous pourrez toutes les demander !

    Façon #6 : Le prêt sur gage

    Cette solution est vieille comme le monde. Elle présente l’avantage de convenir à tout type de situation. Vous pouvez y avoir recours que vous soyez interdit bancaire, au RSA ou en CDI. Vous n’avez donc besoin de répondre à aucun critère particulier pour y avoir recours. En France, c’est le Crédit Municipal de Paris qui se charge de gérer les prêts sur gage. Le prêt sur gage consiste à déposer un objet de valeur en échange d’une certaine somme d’argent. Ensuite, il faudra choisir entre rembourser le prêt avec les intérêts et donc récupérer l’objet déposé, ou garder l’argent et laisser la banque vendre votre bien aux enchères. Vous aurez par ailleurs un contrat de prêt, qui vous laissera un an pour récupérer votre bien. Pour pouvoir faire un prêt sur gage, vous n’aurez besoin que de justifier votre identité et votre lieu de résidence. Si votre objet à mettre en gage a une grande valeur, on pourra vous demander aussi d’autres documents tels qu’un certificat d’authenticité par exemple. Par contre, on ne vous demandera pas de justifier vos revenus ou votre situation professionnelle.

    Conclusion :

    Cela peut arriver à tout le monde, même aux personnes ayant une situation financière au départ confortable, d’avoir besoin d’argent très rapidement pour gérer un mauvais imprévu. Il existe heureusement diverses solutions pour toutes les situations. Ainsi, que vous soyez demandeur d’emploi ou non, au RSA ou en CDI, vous trouverez la solution qui conviendra à votre situation mais aussi au problème financier que vous devez régler.

      Voir aussi: Bourse