Investir en bourse ne s’improvise pas, sous peine de voir son capital fondre à toute vitesse. Les marchés financiers sont en perpétuelle évolution, au gré de la santé économique des différents pays qui les composent, mais aussi de la santé économique des entreprises cotées, et de leurs secteurs d’activité. Pour faire de bons investissements en bourse, il faut tenir compte de nombreux paramètres différents. Cette complexité pousse certains investisseurs à opter pour des produits financiers plus sécurisés tels que les obligations, les contrats d’assurance vie etc. La prise de risque est en effet diminuée, mais le rendement aussi par la même occasion.

    L’actif le plus risqué mais aussi le plus performant reste l’action, qui est le produit financier le plus prisé par les investisseurs ayant des objectifs de rendement forts. Pour faire de bons investissements dans des actions, il est indispensable de pouvoir analyser tous les éléments qui ont un impact direct ou indirect sur ces dernières. D’autre part, certains secteurs d’activités sont en meilleure santé financière que d’autres, donc plus intéressants pour investir. Même si vous faites appel à un conseiller en bourse ou à un courtier pour vous aider, il est essentiel que vous connaissiez un minimum les actions dans lesquelles vous investissez, ainsi que leur environnement économique. Pour vous aider, voici 6 pistes pour acheter des actions qui rapportent.

    Piste #1 : L’analyse technique

    La grande majorité des traders professionnels intègrent l’analyse technique dans leur stratégie d’investissement. L’analyse technique consiste à analyser l’évolution du cours d’une action, en analysant son graphique, afin de pouvoir prévoir ses mouvements futurs. Pour cela, les traders s’aident de différents outils d’analyse, qu’ils ont appris à bien interpréter. Ces outils, que l’on appelle des indicateurs techniques, ont été mis au point par de grands économistes, et la plupart d’entre eux sont déjà utilisés depuis des décennies et ont fait leurs preuves. Les bandes de Bollinger, par exemple, portent le nom de leur créateur.

    Tout le monde peut faire une bonne analyse technique, il suffit pour cela d’apprendre à utiliser les indicateurs et à les interpréter. Pour cela, de nombreux outils et formations existent sur internet et ailleurs (livres etc.). Si toutefois vous ne souhaitez pas apprendre à faire vous-même des analyses techniques, vous pouvez néanmoins les utiliser à votre avantage. Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur des sites internet spécialisés en bourse, où des experts, souvent des traders professionnels, rédigent quotidiennement des articles au sein desquels ils vous donnent leurs analyses techniques expliquées en détail. L’inconvénient d’utiliser les analyses des autres, c’est qu’elles ne seront pas forcément faites sur les actions qui vous intéressent, mais sur celles que vise le trader auteur de l’analyse, ou celles prisées par le plus grand nombre d’investisseurs. Néanmoins, certains ont démarré leurs investissements en suivant des analyses techniques d’experts, et cela leur a permis d’apprendre ensuite à les faire eux-mêmes.

    Piste #2 : L’analyse fondamentale

    Les meilleures stratégies d’investissement en bourse sont celles qui utilisent à la fois l’analyse technique et l’analyse fondamentale. Cependant, l’analyse fondamentale peut aussi être une bonne alternative pour tous ceux qui ont une sainte horreur des mathématiques et de la géométrie exigés par l’analyse technique. L’analyse fondamentale consiste à analyser les événements économiques qui ont un impact, direct ou indirect, de près ou de loin, sur l’action ou l’entreprise qui vous intéresse. Certains événements économiques sont connus à l’avance, car leurs annonces sont programmées. En spéculant sur ces annonces et leur impact, on peut donc prévoir avec beaucoup de réussite quel sera le prochain mouvement d’une action. Parmi ces annonces programmées, il y a par exemple les PIB des pays, les chiffres du chômage, les stocks de pétrole, les chiffres de production industrielle, de ventes de logements etc. Sur internet, vous pourrez trouver facilement des calendriers économiques sur lesquels figureront toutes ces annonces.

    Pour investir dans des actions qui rapportent, il est donc essentiel de garder un œil en permanence sur le calendrier économique, mais l’analyse fondamentale ne s’arrête pas à cela. Il faut que vous analysiez toutes les nouvelles qui concernent de près ou de loin les actions qui vous intéressent. Si par exemple vous envisagez d’investir dans les actions d’EDF, il vous faudra suivre les actualités d’EDF, mais aussi celles du secteur de l’énergie en général. Ensuite, il faut aussi savoir interpréter ces actualités. Par exemple, une augmentation des prix de l’électricité aura-t-elle un impact sur les actions EDF ? Si oui, lequel, dans quelle mesure etc. Enfin, surveillez également l’évolution de l’indice auquel appartient l’entreprise ou le groupe qui vous intéresse. Dans le cas d’EDF, il s’agit du CAC40 par exemple. Là encore, pour les débutants, vous trouverez également facilement sur internet des analyses fondamentales rédigées par des experts en bourse qui savent analyser les actualités et prévoir quels impacts elles auront sur les actions concernées.

    Piste #3 : Les grands groupes

    Les actions appartenant à des grands groupes tels que Bolloré par exemple, ne sont pas nécessairement celles qui ont le rendement le plus fort. Cependant, pour faire de bons investissements il vous faut voir les choses sur le long terme. Et pour cela, les grands groupes possèdent deux avantages clés que les entreprises cotés plus petites n’ont pas. Tout d’abord, elles ont les « reins solides », c’est-à-dire qu’elles pourront faire face à la plupart des aléas économiques qui peuvent survenir. Il arrive parfois que certains événements inattendus, que même les meilleurs experts n’ont pas pu prévoir, mettent en péril tout un secteur d’activité. Dans ce cas, ce sont les grands groupes, bien plus solides financièrement, qui s’en sortiront le mieux, et nuiront le moins à votre portefeuille. Certains parviennent à verser des dividendes presque aussi élevés à leurs actionnaires en fin d’année alors même que leurs chiffres ont chuté. Les rendements des plus petites entreprises seront peut-être un peu plus élevés, mais sans aucune garantie ou presque, donc bien plus risqués, pour des gains supplémentaires qui ne seront pas toujours intéressants par rapport au risque. Vous devez toujours tenir compte de ce ratio risque/gain. Avec les actions des grands groupes, vous vous assurez un rendement plus que correcte tout en sécurisant votre portefeuille.

    Piste #4 : Le secteur des nouvelles technologies

    Parmi les secteurs les plus prisés pour leurs performances, il y a celui des nouvelles technologies. Ce secteur est en perpétuelle évolution, avec des entreprises qui rivalisent d’ingéniosité pour inventer ces nouvelles technologies et se retrouver en tête des ventes. On y trouve régulièrement de nouvelles inventions et de nouvelles entreprises très prometteuses, dont les investisseurs expérimentés sont très friands. Rappelez-vous il y a quelques temps de l’arrivée des imprimantes 3D sur le marché de la vente aux particuliers. Aujourd’hui, les entreprises de ce secteur d’activité sont toujours en plein essor, et connaissent des croissances positives, voire exponentielles.            Attention toutefois, le secteur des nouvelles technologies est très mouvementé, on peut y faire de très bons investissements comme de très mauvais. Ainsi, si vous débutez, n’abordez ce marché que si vous avez de bonnes connaissances en nouvelles technologies, que vous êtes déjà passionné par ce domaine, ou que vous vous êtes bien renseigné à ce sujet.

    Piste #5 : Le secteur des produits de luxe

    Le secteur des produits de luxe est depuis longtemps une valeur sure dans le monde de la bourse. Il s’agit donc d’un secteur dans lequel vous pouvez investir presque les yeux fermés. On y trouve également de grandes entreprises à la santé financière solide, comme Hermès par exemple, dont le succès est international et en croissance permanente. Le secteur des produits de luxe semble ne pas connaître la crise, et les grandes marques françaises ont par ailleurs de plus en plus de succès auprès des clients étrangers, notamment en Chine. Avoir des actions dans ce secteur vous permettra donc d’assurer un bon rendement sécurisé à votre portefeuille d’investissements.

    Piste #6 : Le secteur bancaire

    Le secteur bancaire n’est pas forcément le premier auquel on pense lorsqu’on investit en bourse. Les banques ont tendance en effet à souffrir d’une réputation plutôt moyenne, surtout à cause de ce que l’on entend dans les médias. Cependant, elles ont aussi la réputation de « chouchouter » leurs actionnaires. Les banques ont par ailleurs une certaine solidité financière, avec le soutien de la banque centrale du pays concerné (Banque de France, Banque du Japon etc.). Les actions du secteur bancaire constituent donc un très bon investissement. Par exemple, la banque BNP Paribas verse des dividendes à ses actionnaires sans une seule interruption depuis plus de 15 ans, malgré des événements financiers parfois négatifs. En 2015, la banque affichait encore un rendement de 4,76%, supérieur à ceux des années précédentes.

    Conclusion

    Même si vous débutez en bourse, vous pouvez tout à fait faire de bons investissements dès le début dans des actions qui rapportent. Pour cela, il faut bien sûr s’armer de patience, et avoir un bon esprit d’analyse ainsi qu’un bon sens de l’observation. N’oubliez pas de diversifier votre portefeuille, tant au niveau des produits financiers qu’il contient qu’au niveau des secteurs d’activités. De cette façon, si un secteur est en mauvaise santé, ceux en bonne santé compenseront les pertes éventuelles.

      Voir aussi: Uncategorized