Des montants tels que 2000, 3000 ou 5000 euros peuvent paraître importants pour beaucoup, mais du point de vue d’un investissement, ce sont de petites sommes. Pour effectuer de bons « petits » investissements qui vous permettront de faire de ces petits montants de gros montants, il y a certaines règles de base à respecter. Ces quelques règles ont pour but qu’un investissement se passe bien, soit bien choisi, avec des risques calculés, et aboutisse à des bénéfices. Voici donc les 6 règles de base à connaître pour investir 2000, 3000 ou 5000 euros.

    Règle #1 : N’investissez que de l’argent que l’on peut se permettre de perdre

    Cette règle de base s’applique en réalité à n’importe quel montant d’investissement. C’est une règle d’or qu’il faut placer en tête de liste devant toutes les autres. Lorsque vous investissez de l’argent, quel que soit le type d’investissement, vous prenez toujours un risque plus ou moins important de le perdre. Je parle bien ici d’investissement, et non de placement. Que l’on investisse en bourse, dans l’immobilier ou autres, il y a toujours un risque de perte, étant donné que ces investissements obéissent aux lois du marché auquel ils correspondent. Ainsi, l’argent que vous décidez d’investir doit être impérativement de l’argent dont vous n’avez pas besoin, autrement dit qui ne vous mettra pas dans une situation financière embarrassante en cas de perte. Par exemple, n’investissez jamais l’argent de votre épargne de précaution, ou encore, évitez d’investir directement toute votre épargne.

    Règle #2 : La discipline

    En investissement, la discipline est encore plus importante que la connaissance. Il n’est pas forcément nécessaire d’être un expert en immobilier pour faire de bons investissements sur ce marché. De même, il n’est pas nécessaire d’être trader pour faire de bons investissements boursiers. Quelques connaissances de base et un bon conseiller financier suffiront en général. En revanche, il est primordial de vous fixer des objectifs et, encore plus, de vous y tenir. Lorsqu’un investissement se passe bien et est lucratif, on peut par exemple être tenté de vouloir accélérer ce rendement, ce qui peut pousser à commettre des erreurs. Inversement, lorsqu’un investissement se passe mal, il faut savoir le stopper, et ne pas attendre trop longtemps en espérant, bien souvent en vain, que la tendance va s’inverser. Même si vous faites appel à un conseiller financier, vous restez décisionnaire et rien ne vous oblige à suivre ses conseils. Cependant, surtout si vous débutez, il est important de les suivre et de rester en adéquation avec les objectifs que vous aurez fixé au départ, et qu’il ne faut surtout pas modifier en temps réel en fonction des événements qui influencent le marché à court terme.

    Règle #3 : Investissez toujours à long terme

    Même lorsqu’on investit de petits montants, il est important d’avoir toujours une vision sur le long terme. Et même si le but est de vous construire un capital pour faire face à des « coups durs », un investissement construit sur le long terme vous rapportera beaucoup plus et sera plus fiable que de la spéculation à court terme. En effet, plus vous investissez dans la durée, plus le montant initial de votre placement est susceptible de bénéficier de l’effet de la capitalisation. La capitalisation est le processus au moyen duquel des intérêts viennent s’ajouter à votre placement initial et qui, à leur tour, génèrent d’autres intérêts. Avec le temps, cela peut faire une énorme différence, aussi longtemps que vous réinvestissez vos bénéfices.

    Règle #4 : Tenez compte du rendement réel

    Lorsqu’il s’agira de choisir vers quel investissement vous allez vous tourner, il sera très important de tenir compte de tous les éléments influençant le rendement de celui-ci. L’inflation, la fiscalité et les frais représentent trois facteurs pouvant avoir un impact négatif sur le taux de rendement réel de votre investissement. Pour un investissement en bourse, il faudra tenir compte des frais de gestion, de traitement etc. Pour un investissement immobilier, il s’agira de prendre en considération les impôts et taxes, les frais de dossier et d’assurance de votre crédit etc., qui seront à retirer du loyer perçu pour avoir le rendement net final.

    Règle #5 : Diversification

    C’est évidemment un peu plus compliqué lorsqu’on investit de petits montant, mais il est important dans la mesure du possible de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Si vous optez pour des investissements financiers, vous pouvez par exemple consacrer une partie de la somme à un PEA au portefeuille diversifié, et une autre partie à une assurance vie. Si vous optez pour l’immobilier, avec 2000, 3000 ou 5000 euros, il est possible par exemple d’investir dans plusieurs places de parking que vous pourrez louer, et vous pourrez diversifier votre investissement notamment en choisissant des places situées géographiquement à des endroits différents.

    Règle #6 : Investissez dans ce que vous comprenez

    Comme je l’ai dit plus haut, il n’est pas nécessaire d’être un grand expert pour pouvoir investir dans un domaine donné. Néanmoins, il est primordial d’avoir un minimum de connaissances de base, au moins sur le fonctionnement du type de marché visé, autrement dit d’investir dans ce que vous comprenez. Ainsi, ne vous lancez pas dans un investissement boursier si vous ne comprenez rien ou pas grand-chose au fonctionnement d’une action, d’une obligation etc. En fait, il faut trouver un juste milieu, et investir sur un marché qui vous intéresse, dont vous connaissez un minimum le fonctionnement, et pour lequel vous pourrez prendre plus facilement des décisions avisées. Même avec de petits montants, on peut investir sur tous les types de marchés, votre choix devra donc aussi se porter sur un marché qui vous intéresse, qui répondra à vos besoins et vous permettra d’atteindre vos objectifs, et enfin qui correspondra à votre profil d’investisseur.

    Conclusion :

    Investir de petits montants ne signifie pas nécessairement faire des investissements plus risqués ou à plus court terme, bien au contraire. En suivant ces quelques règles de prudence et de discipline, vous allez pouvoir optimiser votre investissement, limiter la prise de risque à un risque calculé, mais aussi faire le choix d’investissement le plus judicieux pour vous dès le départ. Beaucoup ont fait fortune en commençant par investir de petits montants. Il n’y a pas besoin d’être déjà riche pour devenir riche, bien au contraire !

      Voir aussi: Placements