Il existe un très grand nombre de contrats d’assurance vie, étant donné que chaque banque, chaque compagnie d’assurance en propose plusieurs. Il en existe de toutes sortes, les contrats d’assurance vie multi-supports étant ceux qui ont le plus de succès et à juste titre car ils sont également les plus intéressants. Ces contrats contiennent plusieurs actifs, souvent sous forme de fonds, comme notamment les fonds en euros, mais pas seulement. Pourquoi proposer autant d’assurances vie différentes ? D’une part pour pouvoir proposer une gamme de choix suffisamment large aux épargnants. D’autre part pour pouvoir profiter de toutes les opportunités du marché. Grâce à ce large choix, il existe en principe une assurance vie qui conviendra parfaitement à chaque épargnant, selon son profil, ses capacités d’épargne etc. C’est à l’épargnant, ensuite, de faire le tri et de choisir l’assurance vie qui sera parfaite pour lui. Si votre conseiller financier ou votre gestionnaire de patrimoine peut vous conseiller dans ce domaine, la décision finale restera bien entendu la vôtre. Pour vous aider dans cette démarche, voici 7 critères pour bien choisir son assurance vie.

    Critère #1 : L’assureur

    En choisissant un contrat d’assurance vie, vous choisissez aussi la banque ou la compagnie d’assurance ou encore la mutuelle qui le propose. Cela se traduira par un partenariat avec cet émetteur sur le long terme, mieux vaut donc bien veiller à sélectionner une entreprise de confiance. Quel que soit l’assureur choisi, il aura la responsabilité de gérer votre contrat, ce qui est une tâche plus que cruciale. Ainsi, privilégiez plutôt les groupes connus ayant une bonne réputation. En ce qui concerne les contrats d’assurance vie, les banques sont plutôt à éviter, car elles renouvellent leurs offres trop souvent, au détriment des anciens contrats qui ne sont alors parfois pas traités comme ils le devraient. Méfiez-vous également des contrats proposés avec le versement d’un bonus ou un taux de rendement boosté. Ces offres visent bien souvent à vous inciter à prendre un contrat plus risqué, et comportent généralement des conditions d’éligibilité qui sont de toute façon assez difficiles à atteindre si vous n’avez pas une importante capacité d’épargne.

    Critère #2 : Les frais

    Les frais de gestion sont le grand point faible des assurances vie, car ils sont souvent trop élevés et ont évidemment un impact sur les performances nettes de votre contrat. Sur un contrat d’assurance vie, il existe plusieurs types de frais dont les frais de versements. Ces derniers sont les premiers à regarder de près, car ils peuvent être parfois très élevés sur certains contrats. Cependant, ces frais ont tendance à baisser depuis l’avènement des contrats d’assurance vie en ligne, sur lesquels ils ne sont tout bonnement pas appliqués. Les frais de gestion, quant à eux, sont prélevés une fois par an. Quoi qu’il en soit, ces frais sont négociables au moment de la souscription. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence.

    Critère #3 : Les fonds en euros

    Il existe de nombreux fonds en euros différents proposés sur les contrats d’assurance vie. Les fonds en euros sont les actifs préférés des souscripteurs, qui les intègrent dans leur contrat dans plus de 80% des cas. Ils sont en effet sans risques et ont des performances honorables. Les rendements des différents fonds en euros sont très variables. Ils peuvent osciller en moyenne entre environ 1,5% et 4%, et ces performances varient d’une année à l’autre. Si vous choisissez un contrat d’assurance vie avec un fond en euro, soyez particulièrement vigilant sur les performances de ce fond. Bien que les performances passées ne soient jamais une garantie totale des performances futures, vous aurez tout de même une idée précise sur la question. Ainsi, ne vous contentez pas de regarder le rendement de l’année passée. Regardez également les années précédentes, car si la performance doit être bonne, elle doit aussi et surtout être régulière et performante sur le long terme. Cela vous donnera également un aperçu sur la qualité de gestion de votre assureur.

    Critère #4 : La diversification

    De plus en plus d’épargnants optent pour des supports en unités de compte dans leurs assurances vie. Cela leur permet d’y intégrer des actifs achetés directement sur les marchés financiers, comme par exemple des actions ou des obligations. Cette solution vous offre deux opportunités, celle de diversifier votre contrat d’assurance vie afin d’en limiter les risques, et celle de pouvoir en booster les performances. En effet, si les fonds en euros sont des valeurs sures, leurs rendements restent limités et ont tendance à baisser depuis quelques années. Comparez les offres ayant des supports en unités de comptes, certains en proposant plus que d’autres. Or, pour bien diversifier votre contrat, vous aurez besoin d’au moins 10 supports afin de pouvoir couvrir les marchés mondiaux. Certains contrats permettent une gestion multiple, c’est-à-dire qu’ils permettent la sélection de supports auprès de différents émetteurs, ce qui peut également être une alternative intéressante.

    Critère #5 : La gestion au quotidien

    Un contrat d’assurance vie n’est pas un livret. Il ne suffit pas d’y placer son argent puis d’attendre que le rendement fasse son effet. Au sein d’un contrat d’assurance vie, les différents supports comportent des actifs qui subissent les mouvements des marchés auxquels ils sont liés. Il faut donc les surveiller en permanence, et savoir adapter sa stratégie en cas de besoin. Tous les épargnants n’ont pas forcément les connaissances nécessaires pour cela, ni le temps. C’est la raison pour laquelle les assureurs proposent des services et options de gestions pour vos contrats d’assurance vie. Certains proposent des contrats clés en main, où la répartition des supports est déjà faite, tandis que d’autres proposent une gestion déléguée. Dans le cas d’une gestion déléguée, la gestion de votre portefeuille est confié à une société de gestion spécialisée, qui se chargera de répartir votre argent sur les différents supports du contrat, et modifiera cette répartition si nécessaire. Ainsi, si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas gérer vous-même votre assurance vie au quotidien, n’hésitez pas à choisir un contrat proposant des services de gestion délégués, pour que votre assurance vie soit optimisée au quotidien par des professionnels spécialisés.

    Critère #6 : Les trackers

    De plus en plus d’assureurs commencent à proposer des trackers dans leurs contrats d’assurance vie. Les trackers, également appelés ETF (Exchange Traded Funds) sont des fonds indiciels côtés. Ils suivent certains indices sur les marchés financiers. Certains, par exemple, suivent l’indice du CAC 40, d’autres suivent des indices de matière première, d’actions d’un secteur d’activité spécifique etc. Que ce soit dans une assurance vie ou non, les trackers connaissent un succès fulgurant depuis quelques temps auprès des investisseurs. En effet, ils permettent de profiter des performances de certains actifs à risque en limitant justement ces risques, et avec des frais de gestion très faibles et une fiscalité avantageuse. Dans le cas d’une assurance vie, le tracker est soumis à la fiscalité du contrat d’assurance vie. Cependant, c’est un outil formidable pour diversifier vos supports et booster votre rendement.

    Critère #7 : Les options de prévoyance

    Beaucoup d’épargnants ne prête pas une attention suffisante aux options de prévoyance des contrats d’assurance vie, particulièrement s’ils sont jeunes. Pourtant, ces options sont également très importantes. Elles vont déterminer quel montant sera reversé au bénéficiaire du contrat ou aux héritiers en cas de décès. Par exemple, la garantie plancher, qui est la garantie de base et également la moins coûteuse, consiste à redistribuer l’équivalent du total des versements effectués sur votre contrat. Il y a aussi la garantie cliquet, qui elle propose de verser le montant le plus élevé atteint par votre contrat d’assurance vie. Certains contrats, moins nombreux, proposent au souscripteur de décider lui-même du montant qu’il souhaite verser à son ou ses bénéficiaires en cas de décès. L’option choisie aura évidemment un impact sur les frais de votre assurance vie, donc sur ses performances. C’est donc une étape à ne pas négliger, et il vous faudra trouver un juste milieu entre le coût de l’option et le montant que vous souhaitez reverser à vos proches en cas de décès.

    Conclusion :

    Tous ces critères sont très importants et il faut impérativement les prendre en compte avant de faire votre choix. Choisir la bonne assurance vie sur laquelle on va épargner à long terme pendant de nombreuses années nécessite de prendre tout le temps nécessaire, pour comparer les offres en détail, faire le point sur votre situation, et voir quelle assurance vie sera la plus en adéquation avec vos attentes et vos objectifs. Un contrat d’assurance vie se gère presque comme un portefeuille d’investissement. Il comporte plusieurs actifs plus ou moins risqués et plus ou moins rentables. Le but est donc de pouvoir contrôler la prise de risque tout en optimisant les performances de votre contrat. Choisir dès le départ la bonne assurance vie vous permettra de gagner du temps plus tard sur la gestion de ce contrat, et de ne pas vous retrouver dans l’impossibilité de faire les types d’investissements que vous souhaitez. L’assurance vie reste à ce jour l’un des produits d’épargne préférés des Français, et pour cause, lorsqu’elle est bien choisie, elle apporte à l’épargnant de nombreux avantages, tant sur le plan des performances que de la fiscalité.

      Voir aussi: Assurance vie