L’assurance vie fait partie depuis longtemps des placements préférés des Français. En effet, malgré les difficultés apportées par la crise, l’assurance vie demeure l’un des placements les plus sûrs et les plus performants parmi tous les produits de placement bancaires existants. Alors que ces dernières années les retraits augmentent sur les livrets, ce sont les dépôts, donc l’épargne, qui augmentent sur les produits d’assurance vie. Mais sélectionner le bon contrat d’assurance vie n’est pas forcément évident, d’autant plus que le nombre de contrats proposés aux épargnants est important : plus de 1300 ! Ils sont évidemment tous différents, même s’ils présentent des similitudes, et il faut savoir faire le tri pour choisir celui qui vous conviendra le mieux. Voici 7 pistes pour y parvenir, et savoir quels éléments analyser pour faire le bon choix.

    Piste #1 : Faut-il choisir un contrat mono support ou multi supports ?

    Comme son nom l’indique, le contrat d’assurance vie mono support ne propose qu’un seul support d’investissement, à savoir le fond en euros, appelé aussi parfois fond sécurité ou fond garanti. Le fond en euros est le support sécuritaire par excellence. En effet, le capital placé ne peut être perdu et l’assureur (ou la banque) garantit un taux minimum de rémunération. L’avantage principal d’un fond mono support est donc sa sécurité « blindée », puisque vous ne pouvez pas perdre votre capital investi, contrairement à un placement boursier par exemple. En revanche, l’inconvénient majeur est que la performance de ce contrat se limitera au taux minimum garanti proposé par l’assureur, et que l’investissement se fait par ailleurs sur un seul fond en euros, et non plusieurs comme sur un contrat multi supports. C’est donc un placement sûr, certes, mais qu’il n’est pas possible de diversifier.

    Les contrats multi supports permettent quant à eux d’investir aussi bien sur un ou plusieurs fonds en euros que sur des obligations, actions, OPCVM, parts de sociétés immobilières… Ainsi, en optant pour un contrat d’assurance vie multi supports, vous pourrez vous constituer une épargne diversifiée en choisissant « à la carte » les différents types de supports que vous souhaitez intégrer à votre contrat, en tenant compte de la part de risque que vous êtes prêt à prendre. De plus, grâce à cette diversification, les contrats multi supports sont plus performants que les mono supports, même en choisissant les options les moins risquées. Un contrat d’assurance-vie est un placement à long terme. Ainsi, en souscrivant un contrat d’assurance vie multi supports, vous vous offrez la possibilité de profiter des opportunités du marché, avec une gestion plus flexible, plus libre.

    Si vous avez vraiment une aversion au risque très forte, vous pouvez opter pour un contrat mono support, en gardant toutefois à l’esprit qu’il sera moins performant. Sinon, il est clair que le contrat multi supports, qui reste lui aussi un placement très sûr, gagne de loin le duel, notamment grâce aux possibilités plus nombreuses qu’il offre et à ses performances supérieures.

    Piste #2 : Comparez, et faites jouer la concurrence

    Pour bien choisir son ou ses contrats d’assurance vie, le plus efficace est évidemment de comparer les offres. Cela peut paraître un peu fastidieux, mais c’est le meilleur moyen de faire le bon choix. Comparer les offres ne signifie pas lire chaque petite astérisque de chaque contrat, surtout lorsqu’on n’est pas un expert de la finance. En clair, le meilleur moyen de comparer les contrats d’assurance vie, c’est de faire jouer la concurrence. Contrairement à certains produits d’épargne comme le livret A, où vous êtes limité à un livret par personne toute banque confondue, en ce qui concerne les contrats d’assurance vie, vous pouvez en posséder autant que vous le souhaitez. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à prendre rendez-vous dans plusieurs banques afin que les conseillers clientèle de chacune d’elles vous expliquent leurs offres en détail, pour que vous puissiez clairement les comparer et faire votre choix. Dites à vos conseillers que vous prospectez pour trouver le meilleur contrat, afin de justement faire jouer la concurrence et faire en sorte qu’ils vous proposent ce qu’ils ont de mieux. Vérifier notamment de pouvoir constituer votre contrat d’assurance vie en choisissant d’autres fonds que ceux de la banque.

    Piste #3 : Choisissez un contrat qui maximise vos intérêts

    Votre futur contrat d’assurance vie doit vous rapporter de l’argent, et cela passe aussi par une analyse du « rapport qualité/prix » ! Faites attention aux frais que va vous coûter votre contrat. Les nouveaux contrats d’assurance vie proposent souvent des frais réduits, mais parfois au détriment de la qualité de votre contrat. Regardez également les frais de gestion, qui peuvent coûter plus cher sur le long terme. Ainsi, moins de frais ne signifie pas plus d’intérêt ; il faut faire attention aux deux en même temps, c’est-à-dire à la fois à la qualité des fonds constituant votre contrat et aux frais qu’il engendrera.

    Pour bien évaluer la rentabilité des fonds en euros (qui sont sans risque de perte de capital), il peut être important de consulter l’historique des performances passées. Même si les performances passées ne garantissent pas les performances à venir, elles donnent tout de même une bonne idée et des informations précieuses sur la qualité de la gestion du ou des fonds.

    Piste #4 : Limitez les risques

    Pour éviter de prendre des risques, privilégiez les établissements bancaires ou d’assurances qui proposent des niveaux de garantis élevés. Une performance légèrement supérieure doit tout de même être sécurisée. Souscrivez, mais faites en sorte que votre capital et vos intérêts puissent être sécurisés immédiatement en cas de turbulence financière. N’hésitez pas à utiliser notre cher Google pour consulter les avis des internautes sur les contrats d’assurance vie qui vous intéressent. Vous trouverez toujours des personnes qui possèdent déjà ces contrats et qui partagent leur expérience, positive ou négative.

    Piste #5 : Choisissez un contrat adapté à votre niveau

    Pour souscrire un contrat d’assurance vie, vous avez plusieurs possibilités : vous pouvez soit opter pour la voie classique et vous rendre chez votre conseiller d’assurance ou votre conseiller financier, soit souscrire à un contrat sur internet. Cependant, la différence entre les deux options est grande. En effet, si vous souhaitez souscrire votre contrat via internet, sachez que les conseils que vous trouverez pour bien choisir et bien gérer ce contrat seront limités. Il faut donc que vous ayez une certaine autonomie et un minimum de connaissances en la matière, notamment pour la sélection des fonds qui constitueront votre contrat. De même, si vous souhaitez être conseillé et être au courant des nouvelles opportunités, un contrat tout en ligne vous laissera bien seul quand vous devrez choisir un ou plusieurs supports de placement.

    Piste #6 : Choisissez un contrat en accord avec vos souhaits d’investissement

    Les contrats multi supports contiennent, comme leur nom l’indique, plusieurs supports, mais pas un nombre illimité. Chaque contrat propose un nombre X de supports possibles. Quelques contrats d’assurance vie proposent plus de 500 fonds et la possibilité d’accéder à des supports d’investissement variés (SCPI, certificat, obligation structurée) tandis que d’autres n’offrent pas plus d’une dizaine de fonds. Il va falloir, pour faire votre choix, trouver le bon équilibre entre le nombre de supports de votre contrat et votre orientation d’investissement. Là encore, votre gestionnaire de fonds (ou conseiller financier) sera d’une aide précieuse et saura vous conseiller convenablement. Si vous souhaitez diversifier, limiter les risques et optimiser la performance au maximum, un contrat vous proposant 500 fonds sera sans doute la bonne solution pour vous.

    Piste #7 : Vérifier la compétence de votre conseiller

    Votre conseiller financier, comme nous l’avons vu plus haut, sera un élément clé dans la création et la gestion de votre contrat d’assurance vie. Il est donc très important, voire primordial, de vérifier si votre conseiller est apte à vous aider dans le choix de vos contrats, supports etc. Renseignez-vous au maximum afin de savoir comment se déroulera le suivi de votre contrat. Un conseiller doit être à même de vous informer régulièrement des opportunités et de vous conseiller en toute impartialité.

    Les contrats d’assurance vie, ce qu’il faut savoir :

    Voici quelques éléments clés à connaître sur les contrats d’assurance vie, afin que vous ayez déjà quelques connaissances de base avant de vous lancer, et pour vous aider dans votre choix :

    1. Vous pouvez ouvrir autant de contrats d’assurance vie que vous le souhaitez
    2. Les contrats d’assurance vie sont disponibles via les banques, les compagnies d’assurance et les conseillers en gestion de patrimoine indépendants.
    3. Des retraits partiels sont possibles, avec une fiscalité variable selon la durée de détention
    4. Les intérêts d’un contrat d’assurance vie sont défiscalisés après 8 ans
    5. Le capital est exonéré de droits de succession en cas de décès du souscripteur dans la limite de 152 500 €
    6. Le souscripteur peut désigner comme bénéficiaires les personnes de son choix

    Conclusion :

    L’assurance vie reste un produit de placement performant et fiable, encore très prisé des Français. Cependant c’est un placement diversifié qui en fait également un produit un peu compliqué, surtout pour les novices en la matière. Grâce à ces quelques conseils, vous allez pouvoir y voir plus clair et aurez les cartes en main pour être vigilant sur les points clés, et faire le bon choix. Certains choisissent des contrats qui au final ne leur conviennent pas, parce qu’ils sont mal informés ou ont été mal conseillé. Alors, dans tous les cas, la règle d’or est de prendre votre temps, de ne pas vous précipiter dans votre choix et de bien analyser toutes les options qui s’offrent à vous, et tout ira bien.

      Voir aussi: Assurance vie