Malgré les effets de la crise, et un marché immobilier à la santé plutôt moyenne, investir dans la pierre reste un choix sûr et rentable. C’est également une excellente alternative à l’épargne, lorsqu’on investit pour la location. Seulement voilà, le problème majeur est qu’acheter un appartement ou une maison, ça coûte cher ! Sachez qu’il y a d’autres solutions qui permettent aux petits budgets de se lancer eux aussi dans l’aventure, notamment en investissant dans des parkings ou des garages. Cette solution conviendra aussi tout à fait à quelqu’un qui a suffisamment d’économies pour s’acheter un logement, mais qui souhaite justement démarrer en douceur sans tout de suite investir la totalité de ses économies. Voici 7 raisons qui font de l’investissement dans les parkings ou garages une solution idéale pour tous.

    Raison #1 : Un petit investissement

    Comme je l’ai déjà un peu évoqué dans mon introduction, pas besoin d’être riche pour investir dans un parking ou un garage. Une place de parking vous coûtera en moyenne dans les 4 à 6000€ et un garage bien situé en province vaudra aux alentours de 25000€ maximum. Dans la capitale, le prix sera évidemment plus élevé (mais les loyers que vous pourrez pratiquer aussi !). Comme vous pouvez le constater, c’est un investissement peu coûteux, qui permet par exemple de débuter facilement dans l’investissement immobilier locatif, ou de compléter son patrimoine. Cela permet aussi notamment à des personnes qui n’ont pas les moyens d’investir dans un appartement ou une maison, d’accéder à cet investissement par l’achat/revente ou la location de ces garages et places de parking. Si vous avez déjà quelques milliers d’euros de côté, vous n’aurez dans bien des cas même pas besoin d’avoir recours à un crédit bancaire. Et si vous devez tout de même emprunter, les petits montants font que votre crédit sera également beaucoup plus facile à obtenir auprès de votre banque.

    Raison #2 : Un investissement peu risqué

    Acheter un parking ou un garage est un investissement peu risqué. Une des seules choses sur lesquelles il faut être vigilant (en plus du prix par exemple) est la situation du garage ou parking. Si la demande locative est forte là où votre bien sera situé, vous n’aurez pas de mal à louer votre bien. Comme les loyers sont eux aussi peu élevés, vous trouverez rapidement des locataires, et votre risque d’impayé sera faible. Par ailleurs, étant donné les montants relativement faibles, les garages et parkings sont aussi plus faciles à revendre.

    D’autre part, si vous veniez à réaliser un mauvaise affaire, la perte serait moins grande comparée à un appartement. Les prix des garages et parkings fluctuent moins que ceux des appartements et maisons, mais si vous faites une bonne affaire à l’achat il vous sera possible d’obtenir un bénéfice à la revente.

    Raison #3 : Un investissement lucratif

    La rentabilité est souvent bien meilleure que pour les appartements ou les maisons. Bien que les montants soient petits, il faut calculer cela en pourcentages. Ainsi, vous pouvez vous attendre à des rentabilités allant de 6 à 8% nettes alors qu’on doit se contenter d’une rentabilité maximum de l’ordre de 4% net dans l’immobilier classique. Pour commencer, les charges à payer impactent peu le rendement puisqu’elles sont quasiment inexistantes (environ 5€ par mois pour une place de parking et environ 20€ par mois pour un garage. Ensuite, sachez aussi que les loyers ne sont pas encadrés par la loi comme le sont ceux des logements. Ainsi, vous pouvez librement fixer votre loyer à chaque nouveau bail. Veillez tout de même à rester le plus proche possible des prix du marché, sinon vous risquerez d’avoir du mal à trouver des locataires.

    Raison #4 : Un investissement plus souple

    La location d’un parking ou d’un garage est en fait régie par le Code Civil, contrairement à la location d’un logement qui obéit à la loi du 6 juillet 1989. Le Code Civil est plus souple que cette loi, et plus favorable aux propriétaires. Voici les principaux avantages de ce système :

    – La procédure d’expulsion en cas d’impayés est largement simplifiée. En effet, votre locataire ne vit pas dans votre garage ou sur votre place de parking. Donc, en cas d’expulsion, c’est uniquement son véhicule qui risquera de se retrouver « à la rue ». C’est une des raisons pour lesquelles il est inutile d’appliquer les mêmes règles que pour l’expulsion d’un logement.

    – Contrairement, par exemple, à certains produits d’épargne ou à un investissement immobilier classique, votre argent est moins « bloqué ». En effet, la revente d’un garage ou d’une place de parking est beaucoup plus simple et rapide, donc en cas de besoin urgent de liquidités, vous ne vous retrouverez pas au pied du mur.

    – Cet investissement, de par sa souplesse, vous permettra d’acquérir de l’expérience en la matière, vous aurez donc, si vous le souhaitez, rapidement la possibilité d’investir dans d’autres places de parkings, dans d’autres garages, et pourquoi pas plus tard dans un logement classique.

    Raison #5 : Un investissement qui nécessite peu d’entretien et une faible gestion

    Que ce soit lors de l’achat ou d’un bail à l’autre, vous n’aurez quasiment pas d’entretien à effectuer. Les travaux sont rares, sauf accident du type dégât des eaux par exemple, lorsqu’il s’agit d’un garage, mais dans ce cas l’assurance s’en chargera. Votre locataire aura bien du mal à abimer les meubles, et ne risque pas de vous appeler pour un problème de plomberie ou autre. Il est difficile de dégrader une place de parking ou bien les murs d’un garage. Seule la porte du garage pourrait éventuellement être endommagée, ou va tout simplement s’user au bout de nombreuses années.

    Au niveau de la gestion de la location, c’est également beaucoup plus simple que la gestion de la location d’un appartement ou d’une maison. L’état des lieux n’est pas obligatoire mais il est tout de même conseillé d’en faire un. Cependant il sera beaucoup plus rapide que pour un logement, les points à contrôler étant minimes.

    Raison #6 : Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier

    Une place de parking ou un garage étant un petit investissement, vous aurez la possibilité d’en acquérir plusieurs pour vous constituer un revenu complémentaire correct. Suivant l’emplacement du bien, sa surface, la commune dans laquelle il se trouve etc., vous pourrez appliquer des loyers très variés, allant en moyenne d’environ 40 à 80€ (en Province). Ainsi, avec une dizaine de places vous pourrez déjà avoir un revenu régulier d’au moins 400€ par mois, en prenant un minimum de risques. L’avantage est qu’en cas d’impayé, ou si l’un des garages ou l’une des places de parking reste inoccupée pendant un certain temps, vous ne perdez pas la totalité de votre revenu complémentaire, contrairement à un appartement ou à une maison vide.

    Raison #7 : Moins de visites à faire

    Gérer des places de parking ou des garages vous prendra beaucoup moins de temps que la gestion d’un seul logement. En effet, sauf demande exceptionnelle de votre futur locataire, vous n’aurez pas à lui faire visiter le bien. Il pourra aller voir son emplacement par lui-même pour une place de parking. La seule visite éventuelle à faire sera si vous choisissez de faire un état des lieux d’entrée et de sortie.

    Conclusion :

    Investir dans une ou plusieurs places de parking, ou dans un ou plusieurs garages, est l’un des meilleurs investissements que vous puissiez faire. Les jeunes, les débutants qui veulent se lancer dans l’investissement immobilier, les petits budgets, ou les gros budgets qui veulent jouer la prudence, tout le monde peut se lancer dans cette activité. Les risques sont minimes, l’investissement est faible, la multiplication des investissements pour se constituer un revenu complémentaire réduit encore plus les risques et rend votre investissement fiable, durable et lucratif. Bref, cet investissement ne présente que des avantages !

      Voir aussi: Finances perso