L’investissement en bourse est souvent associé à une haute prise de risque, et un capital de départ nécessaire important. Voilà deux des principales idées reçues qui font que beaucoup d’investisseurs potentiels fuient les marchés boursiers. C’est un tort, et beaucoup manquent, par peur du risque, de nombreuses opportunités d’investissement rentables et avantageuses. La seule chose importante en bourse, et qui permet à tout profil d’investisseur de se lancer dans l’aventure, est la mise en place d’une stratégie. Cette stratégie doit être entièrement personnalisée, pour correspondre parfaitement à votre profil d’investisseur. Ainsi, elle devra tenir compte du capital à investir, des objectifs de rendement fixés, de votre aversion au risque, du temps que vous pouvez y consacrer, de vos connaissances des marchés financiers etc. Il existe une stratégie possible pour chaque profil d’investisseur, du débutant avec un petit capital au gros investisseur expert. Dans cette stratégie d’investissement figurera aussi le choix des actifs financiers sur lesquels investir. Ces derniers sont nombreux, et permettent eux aussi d’adapter votre stratégie en fonction du risque. En prenant le temps et le soin de mettre en place une stratégie optimale, il vous est tout à fait possible de gagner de l’argent en bourse sans prendre de risques. Voici 7 éléments qui vous permettront de créer des stratégies pour gagner en bourse sans risques.

    Stratégie #1 : Viser le long terme

    Plus vous investissez sur une période courte, plus vous vous exposez aux risques liés à la volatilité du marché. Ceux qui souhaitent gagner de l’argent en bourse en minimisant leur prise de risque au maximum opteront donc indéniablement pour des investissements sur le long terme. Par exemple, admettons que vous souhaitiez investir sur le CAC40. En analysant le graphique du cours, vous vous apercevez qu’il est haussier depuis plusieurs mois. En revanche, si vous « zoomez » pour avoir le cours des derniers jours, voire des dernières heures, vous constatez qu’il fait les montagnes russes, enchaînant les baisses et hausses brutales. Pourtant, à long terme, il reste toujours haussier. Si vous investissez sur le CAC40 à long terme, votre investissement sera adapté à cette durée. Le montant investi, et le levier très faible ou nul utilisé, vous permettra de profiter de la tendance de fond haussière sans que votre capital ne subisse les aléas de la volatilité quotidienne inhérente aux variables économiques qui impactent le CAC40 à court terme. Ces impacts sont provisoires, et le marché fait rapidement les corrections nécessaires, mais ils peuvent être catastrophiques sur un investissement à court terme. Voilà pourquoi il ne faut jamais investir sur des périodes inférieures à quelques mois, voire quelques années, si l’on veut minimiser voire annuler toute prise de risque.

    Stratégie #2 : Un rendement pas trop gourmand

    Le rendement d’un actif financier est, lui aussi, directement lié une certaine prise de risque. Plus un investissement a un rendement élevé, plus il est exposé aux risques liés au marché. Nombreux sont ceux qui, malheureusement, se brûlent les ailes parce qu’ils veulent gagner trop, et trop vite. Si vous ne souhaitez pas investir à trop long terme, mais que vous préférez des investissements à court ou moyen terme, une bonne façon de limiter la prise de risque au maximum est de privilégier des actifs « calmes », ayant des rendements faibles ou moyens, qui feront progresser votre capital lentement certes, mais sûrement ! Si, en plus, vous avez la possibilité de diversifier votre portefeuille et de multiplier ces opportunités sécurisées, votre rendement global augmentera de toute façon, et vous pourriez même être surpris de la progression de vos investissements.

    Stratégie #3 : Un portefeuille diversifié

    La diversification de votre portefeuille d’actifs est un élément indispensable qu’il vous faudra intégrer à votre stratégie si vous voulez minimiser votre prise de risque. Si vous n’investissez que dans les actions d’une seule entreprise, votre portefeuille sera directement tributaire des variations de ces actions. Si elles chutent, votre capital chutera tout autant. Si vous investissez dans les actions de deux entreprises, et que les actions de l’une d’elles chutent, la baisse de votre capital sera déjà moindre, étant donné que les actions de l’autre entreprise se portent bien, et viendront compenser les pertes dues à la première. C’est tout simplement mathématique. Plus vous avez d’actifs différents dans votre portefeuille d’investissement, plus vous limitez les risques de pertes liées à la chute de l’un des actifs que vous possédez. Un portefeuille bien diversifié pourra avoir un risque proche de zéro. Si vous ajoutez à cela les stratégies précédentes, c’est-à-dire des investissements à long terme ayant des rendements raisonnables, alors vous aurez une stratégie idéale pour gagner en bourse sans risques !

    Stratégie #4 : Le PEA

    Le choix du produit financier par le biais duquel vous allez investir en bourse sera au centre de votre stratégie quelle qu’elle soit. Ce choix va être plus que déterminant, y compris au niveau de votre prise de risque. Le PEA, ou Plan d’Épargne en Actions, est l’un des produits financiers boursiers les plus populaires. Il permet en effet de vous constituer un portefeuille d’actions d’entreprises, et même d’obtenir, sous certaines conditions, une exonération d’impôts. Il existe plusieurs types de PEA : le PEA bancaire (classique), le PEA assurance, similaire au PEA bancaire excepté qu’il se souscrit via une compagnie d’assurance, et le PEA-PME, qui est spécialement conçu pour des investissements dans les petites et moyennes entreprises. Le PEA doit sa popularité au fait que, justement, il s’agit d’un produit au risque très faible voire inexistant. D’autre part, il est idéal pour les investisseurs débutants, qui pourront être conseillés et guidés par l’expert financier qui suivra leur compte dans la banque ou l’assurance où ce compte sera souscrit. Les banques et compagnies d’assurance forment des conseillers financiers experts en bourse spécialement pour ce type de produits.

    Stratégie #5 : Les OPCVM

    Les organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) sont eux aussi très prisés par les investisseurs débutants ainsi que par ceux qui souhaitent investir en bourse sans risque. Avec les OPCVM, vous confiez la gestion de votre capital à un expert, un professionnel qui se chargera de l’investir pour vous sur un ou plusieurs marchés déterminés à l’avance. Au sein des OPCVM, il existe plusieurs types de produits d’investissement différents. Parmi eux, les SICAV (Sociétés d’Investissement à Capital Variable) et les FCP (Fonds Communs de Placement) sont les produits les plus sûrs, qui vous permettront de minimiser les risques tout en diversifiant votre portefeuille.

    Stratégie #6 : Les trackers

    Les trackers, ou fonds indiciels cotés, font partie eux aussi de la famille des OPCVM. Un tracker reproduit à l’identique les performances d’un indice soit d’actions, soit obligataire, soit de matières premières etc., il en existe différentes sortes. Par exemple, si vous investissez dans un tracker qui reproduit les performances du CAC40, et que le CAC40 augmente, alors votre investissement générera des profits. Les trackers ont beaucoup de succès auprès des investisseurs, qu’ils soient débutants ou confirmés, car ils sont faciles d’accès et comportent des frais très faibles. Ils ne nécessitent aucun droit d’entrée ou de sortie, seuls de faibles frais de gestion annuels sont appliqués. Ils permettent par ailleurs de facilement et rapidement diversifier son portefeuille d’investissement. Attention toutefois, il existe des trackers dits « à effet de levier », qui peuvent multiplier vos gains mais aussi vos pertes, et s’avèrent donc plus risqués. Le choix de trackers sur les marchés est de plus en plus vaste, donc pour un choix sans risque, préférez des trackers dits « à réplication physique » (qui suivent les performances réelles d’un marché) et sans effet de levier.

    Stratégie #7 : Les obligations

    Les obligations sont des valeurs mobilières qui sont quelque peu similaires à un prêt. Elles peuvent être émises par un État, par une entreprise publique ou par une entreprise privée ou toute autre personne morale. Une obligation est toujours émise dans une devise prédéfinie. Lorsque vous achetez une obligation, vous prêtez le montant investi à son émetteur. La durée d’une obligation est variable, mais se compte généralement en années. Vous percevez ensuite des coupons obligataires, soit chaque année soit à l’issue de l’échéance de l’obligation, qui sont l’équivalent d’un taux d’intérêt fixe. Les obligations ont beaucoup de succès auprès des investisseurs car elles sont moins risquées que les actions. Elles sont majoritairement émises soit par un gouvernement, soit par de grandes entreprises. Les risques que ces émetteurs soient dans l’incapacité de rembourser leur emprunt sont donc très faibles. Par ailleurs, contrairement à une action dont les dividendes peuvent être très variables, le rendement d’une obligation est fixe et régulier. C’est un « must have » dans tout portefeuille que l’on souhaite diversifier et sécuriser.

    Conclusion

    Grâce à ces stratégies, vous allez pouvoir vous constituer un portefeuille d’investissement qui vous permettra de générer des profits tout en ayant une prise de risque soit très faible, soit nulle. La constitution de votre stratégie est l’étape la plus importante dans votre processus d’investissement. En minimisant les risques, vous générerez des profits certes moins importants, mais sûrs, sans avoir la crainte d’éventuelles pertes catastrophiques, ce qui est l’idéal particulièrement sur le long terme.

      Voir aussi: Uncategorized