Il existe de nombreux moyens de développer son activité. Ces techniques marketing se sont multipliées et développées de façon exponentielle avec le développement d’internet, de l’e-commerce et des réseaux sociaux. De nos jours, avoir un site web ou un blog pour développer son activité professionnelle devient incontournable. Mais comment font justement les professionnels pour développer leur activité en ligne ? Quelles sont les techniques de marketing les plus efficaces permettant de faire exploser son business ? Comment les appliquer ?

    Technique #1 : Mesurez la satisfaction de vos clients

    Le bouche-à-oreille est l’un des outils marketing les plus efficaces pour recruter de nouveaux clients, mais il est à double tranchant, car il peut s’avérer meurtrier pour votre business en cas de clients mécontents. En effet, un client très mécontent n’hésitera pas à le faire savoir sur les réseaux sociaux, forums, site d’avis etc. Il va donc falloir que vous les identifiiez, notamment par une étude de satisfaction, pour laquelle vous pouvez utiliser des outils de création tels que Google Docs ou Survey Monkey. Pour les clients satisfaits, proposez-leur un témoignage, de partager l’information avec leurs contacts etc. ; et pour les clients mécontents, vous devez comprendre les raisons de leur mécontentement et tâcher de corriger les problèmes.

    Technique #2 : Créez des landing pages

    Il est beaucoup plus rentable d’améliorer son taux de conversion que de générer plus de trafic, bien que les deux soient importants. Pour cela, prenez soin de créer et/ou améliorer vos landing pages, autrement dit vos pages de vente. Ce sont ces pages qui vont vous apporter des conversions, c’est-à-dire transformer de simples visiteurs en clients. N’hésitez pas à en créer plusieurs pour ensuite conserver les meilleures d’entre-elles. Prenez le temps de faire plusieurs tests, et d’en mesurer les résultats. Vous pouvez par exemple :

    • changer le titre
    • revoir la mise en forme
    • modifier les arguments de vente
    • changer les images
    • Etc.

    Technique #3 : Le style rédactionnel

    Utilisez un langage personnel, amical et informel, mais évitez tout de même le tutoiement. Votre contenu doit être personnalisé, et donner l’impression à vos clients que vous vous adressez directement à eux, et non qu’ils se trouvent sur une sorte de site automatisé. Vous pouvez par exemple raconter comment le produit que vous vendez a résolu vos problèmes ou répondu à vos besoins, avant de proposer de le vendre. Faites en sorte que vos lecteurs puissent se mettre à votre place et pensent : « cette personne me ressemble ».

    Utilisez une police de caractères standard, vérifiez que tous vos liens fonctionnent, évitez toute les erreurs de grammaire. En d’autres termes, rassurez votre lecteur sur vos capacités et sur le fait que vous savez ce que vous faites. Un texte truffé de fautes d’orthographe et de grammaire ne paraîtra pas professionnel, et vous décrédibilisera.

    Technique #4 : L’appel à l’action

    C’est l’une des techniques les plus utilisées, car c’est l’une des plus efficaces. Il faut régulièrement (mais sans en abuser) placer dans vos textes des phrases d’appel à l’action. Elles indiquent à vos visiteurs quelle sera l’étape suivante et les incitent à aller voir cette étape suivante.

    C’est surement un des points les plus importants. Si les personnes qui arrivent sur votre page de vente ne voient pas rapidement ce que vous attendez d’elles, elles vont tout simplement quitter votre page pour aller voir ailleurs.

    Une autre très bonne technique d’appel à l’action est de fixer un délai à vos clients. Certains clients ne prennent une décision que si on leur fixe une limite dans le temps. Et ça marche ! Le fait d’offrir quelque chose qui vient à échéance bientôt peut très bien conduire vos prospects à finaliser leur décision.

    Technique #5 : Répondre aux besoins de ses clients

    En marketing, on ne le répète jamais assez, la base de la réussite est avant tout de proposer des produits ou services qui répondent à un ou plusieurs besoins. De ce fait, dans votre argumentaire de vente ou vos articles, il faudra mettre l’accent sur ces besoins auxquels votre produit ou service va répondre. Décrivez vos produits et services en détail. Pour des produits, indiquez les dimensions et ajoutez de belles photos. Si vous vendez des services, indiquez ce qu’ils contiennent de manière précise. Partez du principe que vos clients ne connaissent pas du tout votre produit ou service, ou mieux, faites comme si vous rédigiez ce descriptif pour un enfant de 5 ans !

    En principe, chaque offre commerciale devrait satisfaire un ou plusieurs de ces besoins humains :

    Gagner du temps
    Gagner de l’argent
    Faire des économies
    Se sentir en sécurité
    Faire quelque chose pour sa famille
    Impressionner les autres
    Avoir du plaisir
    S’améliorer
    Appartenir à un groupe

    Maintenant que vous avez identifié les besoins fondamentaux, cherchez comment vous pouvez les transformer en phrases d’accroche émotionnelles. Dans votre description, argumentaire, article etc., assurez-vous d’avoir bien mis en évidence tous les avantages de votre produit ou service. Utilisez un langage simple et clair, et évitez autant que possible d’utiliser un langage technique. Votre texte doit être compréhensible par le plus grand nombre de personnes possible. Quand c’est possible et adapté, agrémentez votre argumentaire de faits, avec si possible des données chiffrées. Cela aidera vos clients à « s’auto convaincre ».

    Soyez toujours informé des offres de la concurrence, afin de pouvoir l’intégrer à votre argumentaire. Il vous faudra alors prouver à votre client que votre offre est la plus avantageuse, qu’elle a le meilleur rapport qualité/prix. Vous allez penser que c’est se mettre des bâtons dans les roues, mais l’avantage est que la prise de décision de votre client sera facilitée et donc potentiellement plus rapide, puisque vous lui aurez mâché le travail et évité de faire lui-même un comparatif. Cela permettra aussi d’augmenter sa confiance en vous.

    Technique #6 : Sécuriser votre client

    Rendez le risque de la prise de décision aussi bas que possible. Donnez-lui des garanties, offrez le remboursement … tout ce qui va lui donner un sentiment de sécurité. Un client n’hésitera pas à acheter un produit ou un service à un prix un peu plus élevé s’il est accompagné de garanties et d’arguments rassurants.

    Simplifiez-lui la vie en mettant en place un système facile à utiliser. Cela enlève l’aspect contraignant de la prise de décision, et contribue à définir la perspective d’une décision réussie et plus facile. Tout ce qu’il a à faire est de finaliser le bon de commande et vous vous occupez du reste. Il peut ensuite vaquer à ses occupations pour le reste de la journée.

    En identifiant ce qui rendrait la décision d’achat plus facile, plus sûre, plus rapide, plus propre, moins chère pour le prospect, vous supprimez tous les obstacles à sa prise de décision, et vous l’aidez à faire le meilleur choix pour lui.

    Technique #7 : La manipulation

    Ne criez pas au scandale ! La manipulation peut aussi être positive, et elle est très utilisée en marketing ! Le but est de manipuler (et non d’arnaquer !) votre client par de petites ruses pour le pousser à la prise de décision. Vous pouvez notamment :

    – Lui donner  temporairement l’impression d’un long délai pour prendre la décision. Par exemple, plutôt que de parler tout de suite des produits de la saison en cours, parlez-lui d’abord de la saison suivante. Cela lui permettra de développer sa confiance en vous. Au moment où vous aborderez le sujet sur les produits de la saison en cours, cela deviendra comme une évidence pour lui. Le fait de débuter la discussion sur un choix qui n’est pas à faire tout de suite va lui permettre de se sentir en confiance. Cela peut paraître étrange, mais ça fonctionne !

    – Créer une offre pour laquelle il sera beaucoup plus facile à votre client de dire oui que non. Renforcez le caractère unique de votre entreprise à ses yeux pour qu’il comprenne bien les tenants et les aboutissants de votre offre, ainsi que les avantages que vous donnez. Cela doit apparaître « trop beau pour être vrai » pour lui, et  placer une barrière haute à un refus potentiel de sa part.

    Conclusion :

    La plupart de ces techniques de marketing existent en réalité depuis longtemps et sont utilisées autant dans les commerces physiques que dans les boutiques d’e-commerce. Cependant, ce sont des techniques habituellement connues et utilisées uniquement par les professionnels du marketing, qui les ont apprises durant leurs études. Avec cet article, j’ai voulu rendre ces techniques disponibles et applicables par tout le monde, afin que chacun puisse, à son échelle, avec ses moyens et à son rythme, développer une activité lucrative et croissante sur internet. Ces techniques vont donc vous permettre, à court, moyen et long terme, de booster votre business, voire de le faire exploser !

      Voir aussi: Bourse