On est en 2016, et le trading sur le marché du Forex connaît toujours autant de succès. Les traders sont de plus en plus nombreux, et les débutants ne tardent pas à devenir des experts, qui réussissent à générer des profits réguliers et sur le long terme. Est-il trop tard pour se faire une place sur les marchés financiers ? Non, bien au contraire ! Le Forex est vaste et ne sera jamais saturé. Au contraire, plus il y aura d’investisseurs, plus ce marché sera pérenne. Par ailleurs, tout le monde peut réussir à gagner de l’argent en investissant sur le Forex, et si cela n’était pas le cas, le trading sur les marchés des devises n’aurait pas remporté un tel succès, surtout sur la durée. Cependant, ceux qui réussissent à bien trader sur le Forex ne doivent pas cette réussite au hasard. Voici 10 pistes pour vous aider à bien trader sur le Forex en 2016.

    Piste #1 : Bien choisir son broker

    L’une des premières étapes cruciales quand on se lance dans le trading sur le Forex, est le choix de son broker (courtier), autrement dit de la plateforme de trading sur laquelle on va investir. Pour cela, il faut tenir compte des critères suivants :

    • Vérifiez que la plateforme qui vous intéresse est régulée par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) et/ou par la CySEC (Cyprus Securities and Exchange Commission).
    • Les plateformes de trading ont un montant minimum de dépôt imposé, qui peut aller de 100€ à plusieurs milliers d’euros. Veillez donc à en sélectionner une qui corresponde à votre budget.
    • Le spread : C’est la différence entre le prix d’achat et le prix de vente d’un actif, qui constituera la commission prise par la plateforme. Les spreads varient d’une plateforme à l’autre, et sont parfois même variables. Veillez à bien les comparer.
    • Les bonus : Toutes les plateformes ont des offres de bonus en permanence, un autre élément à étudier pour bien faire votre choix.
    • Les services associés : actualités économiques, analyses du marché, cours en ligne etc., étudiez également tous ces services, pour choisir le broker qui aura le meilleur rapport qualité/prix, et qui correspondra le mieux à votre profil d’investisseur (débutant ou confirmé, petit ou grand capital etc.)

    Piste #2 : Bien choisir votre capital

    La première règle à respecter en trading, celle que tous les traders professionnels vous énonceront, est de ne jamais investir de l’argent dont vous pourriez avoir besoin sur les marchés financiers. Il y a deux raisons à cela. La première est qu’il  y a toujours un risque de perte de votre capital. La seconde est que cet argent restera « bloqué » pour une durée souvent indéterminée, puisqu’alloué à vos investissements financiers. Ainsi, n’utilisez jamais, par exemple, votre épargne de précaution. Avant de vous lancer dans le trading sur le Forex, établissez un budget pour vos dépenses quotidiennes, et pour les éventuels événements que vous pouvez prévoir (voiture à réparer, électroménager à changer, frais de santé etc.). Une fois votre budget et les dépenses potentielles établis, votre capital sera constitué de ce qu’il vous restera d’épargne. Sur les plateformes de trading Forex il est maintenant possible de vous lancer avec de petits montants (quelques centaines d’euros voire moins), qui agrémentés d’un bonus, vous permettront de trader sereinement.

    Piste #3 : Avoir une bonne stratégie

    Pour bien trader sur le Forex, il vous faudra mettre en place une stratégie de trading. Sans cela, vous avanceriez au hasard et risqueriez de perdre rapidement tout votre capital. Prenez tout le temps qu’il vous faut pour élaborer cette stratégie, car elle sera déterminante dans votre réussite. Voici quelques-uns des principaux éléments qu’elle devra contenir :

    • L’analyse des marchés : vous pouvez utiliser l’analyse technique des cours, l’analyse fondamentale (publications économiques), ou les deux en même temps. Le tout est de déterminer précisément quels outils vous utiliserez, et de quelle façon (indicateurs de tendance, de momentum, choix des périodes de temps étudiés etc.)
    • Le montant investi dans chaque trade
    • L’utilisation ou non d’un effet de levier : n’oubliez pas que si un effet de levier peut démultiplier vos gains, il peut tout autant démultiplier vos pertes en cas de retournement de tendance, donc restez vigilant.
    • Le temps que vous consacrerez au trading chaque jour/semaine/mois
    • Le montant total du capital à investir
    • Les actifs à privilégier

    Cette liste est bien évidemment non exhaustive. Plus vous consacrerez de temps à la mise en place de votre stratégie, plus elle sera aboutie et susceptible de devenir une stratégie gagnante !

    Piste #4 : Ne pas être trop gourmand

    Ne pas être trop gourmand signifie plus précisément ne jamais investir la totalité de votre capital simultanément. Les traders experts conseillent de n’investir qu’environ 5% de votre capital sur les marchés, pour conserver une marge importante et pouvoir réagir de façon adéquate en cas de perte. Le pourcentage à investir reste une décision personnelle. Vous pouvez par exemple décider de monter jusqu’à 10% de capital mobilisé sur les marchés. Cependant, n’allez jamais jusqu’à 100%, et gardez à l’esprit que plus vous utilisez une part importante de votre capital pour le trading, plus vous augmentez votre prise de risque.

    Piste #5 : Se tenir informé

    Se tenir informé en permanence des dernières actualités économiques est plus que crucial pour réussir à bien trader sur le Forex en 2016. D’une part, le calendrier économique, disponible sur votre plateforme ou facilement trouvable sur internet, vous indiquera les publications importantes à venir (PIB, chiffres du chômage, stocks de pétrole etc.). D’autre part, des articles sont publiés quotidiennement pour vous informer sur les derniers événements économiques au niveau mondial. Privilégiez les informations qui ont un impact direct sur les actifs que vous tradez, mais ne négligez pas pour autant les autres actualités, qui peuvent elles aussi influencer vos actifs, même si au départ elles semblent n’avoir aucun lien. Rappelez-vous de la crise des subprimes aux États-Unis, de petits crédits immobiliers faits aux particuliers à faibles revenus, et qui ont finalement eu un impact économique sur les pays du monde entier. Plus vous serez bien informé sur ce qu’il se passe au niveau économique mondial, mieux vous serez armé pour prendre des décisions rentables et objectives.

    Piste #6 : Le money management

    Le money management fait partie de votre stratégie globale de trading. Il s’agit de déterminer à l’avance et avec précision comment vous allez gérer l’argent de vos investissements. Pour cela, posez-vous les questions suivantes :

    • Quel est mon capital de départ ?
    • Quel pourcentage de ce capital dois-je mettre dans chaque trade ?
    • Que faire en cas de pertes ?
    • Que faire en cas de gains ?
    • Dois-je réinvestir mes gains ? Si oui, partiellement ou en totalité ?

    Fixez-vous le plus de règles possible, et respectez-les quoi qu’il arrive. Plus vous aurez un money management précis et bien cadré, plus vous pourrez trader sereinement, en contrôlant votre prise de risque.

    Piste #7 : Gérer ses émotions

    Les émotions sont la bête noire de tous les traders. Elles sont le meilleur moyen de prendre de mauvaises décisions et de perdre de l’argent. Qu’elles soient positives ou négatives, qu’il s’agisse d’euphorie, de panique, ou encore de colère, les émotions vous feront indéniablement prendre des décisions impulsives et irrationnelles, dont le résultat dépendra alors uniquement du facteur chance. Les décisions que vous prenez en matière de trading doivent être uniquement basées sur une analyse précise, logique et pragmatique de ce qu’il se passe sur les marchés financiers. Ne laissez pas, par exemple, votre euphorie vous empêcher de clôturer un trade gagnant, et le laisser redescendre dans le rouge. Garder la tête froide est, en trading, la clé de la réussite.

    Piste #8 : Prendre le temps de se former

    Vous trouverez sur internet de nombreux outils gratuits pour vous apprendre à trader. Ces cours en ligne vous donneront les plus grandes stratégies de trading, vous expliqueront en détail le fonctionnement des marchés et des plateformes de trading etc. Prenez le temps de bien vous former avant de vous lancer, car là aussi, plus vous serez informés, plus vite vous deviendrez un expert du trading sur le Forex. Par ailleurs, les traders débutants qui veulent se lancer trop rapidement sur le Forex, font bien souvent des erreurs qui peuvent parfois leur être fatal. Prendre le temps de se former est tout aussi important que le money management ou encore le choix d’un bon broker.

    Conclusion

    Ces pistes pour bien trader sur le Forex sont utilisées par tous les traders professionnels, qui sont toujours en activité aujourd’hui parce qu’en suivant ces quelques conseils de base simples, ils ont réussi et génèrent des profits réguliers sur les marchés financiers. Le point commun entre tous ces conseils est de surtout ne pas vous précipiter, et de bien prendre le temps de mettre en place tous les éléments et les outils qui vous seront nécessaire pour réussir comme les traders professionnels d’aujourd’hui.

      Voir aussi: Uncategorized