Ce n’est pas parce qu’on est jeune qu’on n’a pas déjà envie de pouvoir gagner sa vie, bien au contraire. Quand on a 16 ou 17 ans, et qu’on est donc encore mineur, il semble que les possibilités de gagner de l’argent sont limitées, étant donné qu’on ne peut pas encore avoir un « vrai » travail, pour lequel il faut être majeur. C’est une idée reçue, les possibilités ne sont pas plus limitées, elles sont juste différentes. Les jeunes ont, eux aussi, des projets de vie, comme partir en vacances, mettre de l’argent de côté pour s’acheter leur premier véhicule, leur premier logement etc. Voici comment on peut déjà gagner sa vie à 16 ou 17 ans, et commencer à réaliser ses projets et ses rêves.

    Les stages rémunérés

    Si votre école ou le type d’études que vous faites vous le permet, vous avez la possibilité de faire un ou plusieurs stages pendant vos vacances scolaires. En principe, les stages ne sont pas rémunérés, car leur rémunération est facultative, sauf dans certains cas, où cette même rémunération devient obligatoire, et pour un montant minimum imposé par la loi. Ainsi, votre stage sera obligatoirement rémunéré par votre employeur si :

    • La durée du stage est d’au moins 2 mois consécutifs, sachant qu’un mois correspond à 22 jours de présence, ou 154 heures (7 heures de présence par jour).
    • La durée du stage est d’au moins 2 mois non consécutifs mais dans la même entreprise et au cours de la même année scolaire/universitaire.

    Si ces conditions sont remplies, alors votre employeur devra vous rémunérer au taux minimum de 3,60€ par heure. Cela revient à un salaire brut de 554,40€ par mois. La durée d’un stage peut aller jusqu’à 6 mois maximum (924 heures de présence au total) par organisme d’accueil et par année d’enseignement.

    Par ailleurs, même pour les stages inférieurs à 2 mois, la rémunération est facultative mais certainement pas interdite ! Ainsi, si vous avez de la chance, vous pourriez trouver une entreprise qui accepte de vous rémunérer même pour un stage inférieur à 2 mois. Pour plus d’informations sur les modalités d’un stage, vous pouvez consulter le site vosdroits.service-public.fr.

    Les apprentissages

    Préparer un diplôme en apprentissage lorsqu’on est mineur, ou en contrat de professionnalisation lorsqu’on est majeur, est sans aucun doute le meilleur moyen à la fois d’apprendre un métier, de gagner de l’argent, et d’acquérir de l’expérience. De nos jours, les entreprises exigent de plus en plus, lors d’un recrutement, que leur futur employé ait de l’expérience. Les étudiants qui sortent de cursus « classiques » comme le lycée, la fac etc. donc sans autre expérience professionnelle que quelques stages, ont beaucoup plus de difficultés à trouver un emploi, quel que soit leur niveau d’étude. La principale raison à cela est que l’employeur considère que le candidat n’est pas habitué à l’environnement d’une entreprise (ce qui est vrai) et qu’il faudra beaucoup plus de temps à ce dernier pour être totalement opérationnel, et le temps, c’est de l’argent ! Seulement voilà, comment acquérir de l’expérience si personne ne vous en donne l’opportunité ?

    Par chance, il existe depuis longtemps déjà le système de l’apprentissage, dans lequel vous alternez des périodes scolaires et des périodes en entreprise. Ainsi, une fois votre diplôme obtenu, vous connaissez aussi déjà le monde du travail. Les employeurs apprécient particulièrement ce mode d’apprentissage. Par ailleurs, les entreprises disposent d’aides de l’État pour l’embauche d’apprentis. Si elles consentent à vous former, elles ont en échange des aides notamment sur les cotisations patronales et salariales, autrement dit, vous leur coutez moins cher. Pour résumer, les avantages d’un apprentissage sont les suivants :

    • En étant mineur, vous pouvez percevoir un salaire de 364,38€ la première année, 538,28€ la deuxième année, et 772,48€ la troisième année. Par ailleurs, si au cours de votre apprentissage vous devenez majeur, ce salaire augmentera davantage.
    • Vous apprenez un métier directement sur le terrain, au lieu de n’avoir que de l’enseignement théorique comme dans les autres cursus.
    • À l’issue de votre formation, vous avez une expérience professionnelle significative en plus de votre diplôme, ce qui facilitera votre recherche d’emploi.

    De plus en plus de métiers deviennent accessible par la voie de l’alternance, alors si le métier qui vous intéresse est disponible en apprentissage ou en contrat de professionnalisation, il n’y a pas à hésiter, car ce système ne présente que des avantages. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la page sur les conditions de travail de l’apprenti et sur le contrat d’apprentissage du site vosdroits.service-public.fr.

    Les jobs d’été

    Une solution classique mais toujours aussi efficace est de trouver un travail pendant les vacances d’été. Lorsqu’on est mineur, on a le droit de travailler sous certaines conditions :

    • L’accord écrit de vos parents
    • Une visite médicale obligatoire (comme pour tout le monde !)
    • Ne pas travailler plus de 8 heures par jour et plus de 35 heures par semaine
    • Un temps de repos de minimum 12 heures entre deux jours de travail
    • Deux jours de repos consécutifs
    • Un temps de pause de minimum 30 minutes toutes les 4h30.

    Certaines activités sont inaccessibles aux mineurs, comme celles impliquant des boissons alcoolisées, les activités dangereuses (travail en hauteur etc.), et le travail de nuit. En dehors de cela, vous pouvez travailler pendant l’été dans de nombreux domaines différents. Vous pouvez, par exemple, faire les inventaires des magasins, faire les vendanges etc. Pour trouver un emploi pendant vos vacances d’été, n’hésitez pas à consulter les sites d’offres d’emploi classiques, et à démarcher les agences d’intérim, muni de votre autorisation parentale.

    Les services à la personne

    C’est également une solution classique déjà pratiquée par nos parents, grands-parents et encore quelques générations précédentes. Il s’agit tout simplement de rendre de petits services ponctuels à des personnes contre rémunération. Vous pouvez par exemple faire des travaux de jardinage (tondre la pelouse, enlever les mauvaises herbes etc.), dépanner des ordinateurs si vous êtes doué en informatique etc. À vous de faire le point sur ce que vous savez faire. Partant de cela, vous pouvez tout simplement démarcher votre entourage, vos voisins, communiquer sur les réseaux sociaux, bref, faire savoir au plus grand nombre que vous êtes disponible pour tel ou tel service si quelqu’un en a besoin.

    Internet : Fabriquer et vendre

    Si vous avez l’esprit créatif, que vous êtes bricoleur, vous pouvez fabriquer et vendre des objets sur internet. Bijoux, objets de décoration, vêtements, accessoires etc., tout ce qui peut être fabriqué peut aussi être vendu. Vous trouverez des acheteurs sur les sites spécialisés tels qu’Ebay, Etsy, Alittlemarket etc. Vous pouvez aussi, si vous avez la fibre commerciale, tenter d’acheter des objets pour les revendre plus chers, mais attention, pour cela, il vous faudra avoir des compétences dans le domaine du commerce et du marketing, et connaître les prix du marché concerné par les objets que vous souhaitez revendre.

    Concernant les gains, c’est simple : Plus vous vendrez, plus vous gagnerez ! Veillez cependant à ne pas brûler les étapes, mais quoi qu’il en soit, je vous souhaite beaucoup de succès si vous choisissez cette activité.

    Conclusion :

    On peut tout à fait gagner de l’argent quand on a 16 ou 17 ans, et même des sommes conséquentes. Et vouloir gagner de l’argent en démarrant le plus tôt possible est une très bonne idée. Cet argent vous permettra soit de profiter de votre vie, soit de commencer déjà à préparer votre avenir. Les solutions pour cela ne manquent pas, entre les stages et apprentissages pour ceux qui voient les choses à long terme, et les jobs d’été pour le court terme, les jeunes ont finalement l’embarras du choix. Il n’est jamais trop tôt pour mettre en valeur et mettre en profit son savoir-faire et ses compétences, car même si vous avez moins d’expérience que certains, cela ne vous rend pas moins capable pour autant de faire de grandes choses !

      Voir aussi: Finances perso