Il est clair que depuis quelques temps, on peut dire que l’agriculture a assurément connu des jours meilleurs. La crise qu’elle traverse est un peu particulière et propre à son domaine. La demande est bien sûr toujours aussi forte, mais les agriculteurs ont de plus en plus de mal à répondre à cette demande, car l’agriculture a un coût qui pour l’instant ne correspond plus ni au porte-monnaie des Français vidé par la crise, ni au dictat des lobbies de la grande distribution. Aujourd’hui, il est de plus en plus difficile pour un nouvel agriculteur d’ouvrir sa propre exploitation, car cette dernière coûte trop chère à l’achat et ensuite à la gestion. Pour remédier à ce problème, il est aujourd’hui possible à certains agriculteurs de gérer une exploitation qu’ils ne possèdent pas. À qui appartient-elle ? À plusieurs investisseurs. Une association propose en effet aux investisseurs de pouvoir investir collectivement dans une exploitation agricole. Il s’agit de l’exploitation Terre de Liens.

    Comment ça fonctionne ?

    L’association vous permet de participer à l’économie agricole et permettre à de nouvelles exploitations de voir le jour de plusieurs façons. Vous pouvez tout simplement adhérer à l’association, faire un don, faire du bénévolat, ou encore investir dans des actions via un investissement foncier collectif. Cette dernière solution est la plus intéressante, puisqu’elle vous permettra de gagner de l’argent, en diversifiant votre patrimoine et en rentabilisant votre épargne.

    Les actions agricoles ont actuellement une valeur de 103€, et les fonds que vous investissez pour en acquérir sont directement affectés à l’achat de terres et de fermes pour y installer de jeunes producteurs. Ces jeunes producteurs ont un profil particulier. En effet, ils pratiquent une agriculture exclusivement bio, et de proximité en favorisant la vente en circuits courts. Ces installations permettent ainsi de redynamiser les campagnes et permettent aux consommateurs d’acheter enfin des produits directement chez les producteurs, à des prix raisonnables, sans passer par la grande distribution et tous les défauts qu’on lui connaît. Par ailleurs, vous pouvez choisir où ira votre épargne, si vous souhaitez soutenir une région ou une exploitation en particulier. Sinon, le cas échéant, l’association Terre de Liens déterminera elle-même où ira votre épargne en sélectionnant les exploitations agricoles qui ont le plus besoin de fonds.

    Quels sont les avantages ?

    Tout d’abord, devenir actionnaire de la foncière Terre de Liens vous permet de contribuer concrètement au développement d’une agriculture saine et accessible à tous. Le fait de pouvoir investir dans des projets qui vous tiennent à cœur n’a en quelque sorte pas de prix, façon de parler bien sûr. Mais ce n’est évidemment pas le seul argument. Il s’agit là d’un investissement très concret, vous savez précisément où va votre argent, à quoi il va servir, et ce que cela va vous apporter. Par ailleurs, c’est un placement qui comporte très peu de risques. Il vous permettra donc de sécuriser votre portefeuille. En ces temps où les investissements à risque n’ont jamais aussi bien porté leur nom, il est indispensable d’avoir quelques valeurs sures dans son portefeuille.

    Les avantages fiscaux

    Investir dans cette association vous permettra aussi de bénéficier de plusieurs avantages fiscaux. Il est en effet possible de bénéficier d’une réduction de l’impôt sur le revenu de 18% de la moitié du montant souscrit. Pour les personnes soumises à l’ISF, elles peuvent elles aussi bénéficier d’une réduction à hauteur de 50% de la moitié du montant souscrit, dans la limite des plafonds légaux.

    Pour bénéficier de ces avantages fiscaux, il y a certaines conditions à remplir et/ou à respecter :

    • Les actions souscrites donnant droit à la réduction fiscale devront être conservées pendant au moins 5 ans. Concrètement, vous ne pourrez pas les céder ou faire une demande de remboursement avant le 31 décembre de la cinquième année.
    • Vous pourrez bénéficier d’un seul avantage fiscal par souscription. En revanche, vous pouvez effectuer plusieurs souscriptions pour bénéficier de plusieurs réductions fiscales, sous réserve que votre souscription précédente n’ait pas fait l’objet d’une demande de remboursement dans les 12 mois précédant la nouvelle souscription.
    • Pour le calcul de la réduction de l’impôt sur le revenu, les versements sont retenus dans la limite de 50 000€ par an pour une personne seule et de 100 000€ pour les couples mariés ou pacsés bénéficiant d’une imposition commune.
    • Le montant maximal de votre réduction d’impôt globale (liée aux actions agricoles ou autres niches fiscales possibles) sera limité au montant maximal des niches fiscales, soit 10 000€ par an.

    Y a-t-il un montant minimum à investir ?

    Non ! C’est ce qui rend cet investissement accessible à tous, quelle que soit votre capacité d’épargne. Une action vaut 103€, mais c’est vous qui décidez du nombre d’actions que vous souhaitez acquérir. Si vous souhaitez n’en acheter qu’une, libre à vous, il n’y a aucun montant minimum imposé.

    Combien de temps conserver ces actions ?

    Là encore, il n’y a pas de durée minimale, vous pouvez les conserver aussi longtemps que vous le souhaitez, ou aussi peu de temps que vous le souhaitez. Cependant, les avantages fiscaux qui y sont liés nécessitent de conserver vos actions au moins 5 ans ; donc si vous souhaitez les conserver moins longtemps, vous devrez simplement renoncer à ces avantages. Ce type d’investissement doit plutôt s’envisager sur le long terme, car il sera plus rentable pour vous, et pas uniquement grâce aux avantages fiscaux.

    Comment les actions sont-elles rémunérées ?

    Cela ne fonctionne pas comme des actions classiques. La rémunération ne se fera pas sous forme de dividendes. Chaque année, la valeur de l’action est réévaluée en fonction des résultats et du patrimoine de la foncière. Par exemple, l’action valait 100€ en 2013, et vaut 103€ cette année. Elle sera prochainement réévaluée pour l’année 2016. Vous aurez donc une plus-value au moment où vous céderez vos actions. Il s’agit donc là d’un investissement à long terme, au rendement faible certes, mais très sécurisé.

    Conclusion :

    Investir dans l’agriculture en passant par l’association Terre de Liens conviendra en premier lieu aux passionnés d’agriculture et aux personnes dont les convictions correspondent aux projets mis en œuvre par l’association. D’un point de vue purement financier, l’investissement collectif dans l’agriculture est très sécurisé, accessible à tous les budgets, et vous permettra de bénéficier d’avantages fiscaux très intéressants qui compenseront un rendement faible, mais fiable. Investir dans une agriculture bio et de proximité permet enfin de contribuer au développement d’une activité saine, bonne pour l’environnement et aussi pour le portefeuille et la santé des consommateurs.

      Voir aussi: Bourse