Le paysage bancaire espagnol a connu, ces dernières années, des hauts, des bas, et quelques modifications drastiques. En 2012, Bruxelles a mis en place un plan de sauvetage des banques espagnoles, qui avaient (comme tout le monde) souffert de la crise. Cependant, à l’époque, les banques en Espagne étaient beaucoup plus nombreuses que maintenant, et toutes n’ont pas eu les mêmes difficultés.  Certaines s’en sortaient même très bien, avec une gestion solide et durable. Ainsi, aujourd’hui, grâce à des processus de fusion et autres plans de redressement, les banques les moins solides ont disparues, et il ne reste que celles qui sont fiables, en bonne santé financièrement, et qui offrent de bonnes garanties. Ouvrir un compte bancaire en Espagne présente de nombreux avantages, même lorsqu’on réside en dehors du pays. L’ouverture de compte peut se faire facilement et rapidement, voici comment.

    Quels sont les avantages d’avoir un compte en Espagne ?

    Les avantages sont nombreux, et il est tout aussi facile d’ouvrir et gérer un compte en Espagne qu’en France, que l’on réside dans un pays ou dans l’autre. Parmi ces avantages, il y a :

    • Un choix de produits bancaires espagnols qui est presque identique à celui que l’on retrouve en France.
    • L’Espagne est un pays très bien connecté avec la France, frontalier, ce qui facilite grandement les échanges, qu’ils soient routiers, aériens, ou de communication en général. Il est donc tout aussi aisé de communiquer avec l’Espagne que de s’y rendre physiquement.
    • Les banques situées près des frontières disposent de conseillers financiers qui seront pour la plupart bilingues espagnol/français. Dans les villes plus grandes et/ou plus éloignées, vous pourrez également trouver des conseillers anglophones.
    • Les banques espagnoles, comme les banques françaises, proposent un service de banque à distance sur internet, mais aussi des documents contractuels en français, ce qui facilite encore une fois la communication et la gestion de vos comptes.
    • Beaucoup de banques espagnoles pratiquent des tarifs beaucoup plus intéressants que les banques françaises.

    Quels types de comptes bancaires peut-on ouvrir en Espagne ?

    Dans les banques espagnoles, il est possible d’ouvrir tout simplement les mêmes types de comptes que dans les autres pays, à savoir : les comptes courants, les comptes épargne et les comptes professionnels. Tous ces comptes disposent évidemment d’un numéro IBAN (International Bank Account Number, c’est-à-dire un numéro de compte international) qui permet  d’envoyer et de recevoir des virements internationaux, dans ou en dehors de l’UE. Les moyens de paiement sont aussi les mêmes, à l’exception des chèques qui sont très rarement proposés. Les cartes bancaires qui sont proposées à l’ouverture du compte sont dans un premier temps des cartes de débit, c’est-à-dire que le solde du compte est consulté lors de chaque paiement. Si celui-ci est inférieur au montant de la transaction, cette dernière ne peut pas avoir lieu et le paiement est refusé. Après une certaine période, il sera possible d’obtenir une carte de crédit. Enfin, les dépôts sont garantis, comme en France, à hauteur de 100 000€ (pour les cas de faillite des banques par exemple).

    Comment ouvrir un compte bancaire en Espagne ?

    Ouvrir un compte bancaire en Espagne à distance n’est malheureusement pas possible. Il faut donc se déplacer physiquement pour rencontrer sur place un conseiller financier. Néanmoins, vous pouvez faire appel aux services d’un interprète ou d’un cabinet de conseil. Voici les documents qui vous seront nécessaires pour votre ouverture de compte :

    • Un certificat de non résidence que vous pouvez obtenir en le demandant auprès d’un commissariat de police nationale. Comptez un délai de deux semaines environ pour l’obtenir.
    • Une carte d’identité ou un passeport en cours de validité.
    • Une preuve d’activité professionnelle (statuts d’entreprise, contrat de travail etc.)
    • Un justificatif de domicile.

    Remarque : Vous devrez obligatoirement renouveler votre certificat de non résident tous les 2 ans ou d’informer la banque si vous devenez résident.

    Combien cela coûte-t-il ? Comment gérer son compte au quotidien ?

    Les ouvertures de comptes en Espagne sont gratuites. Cependant, certaines banques vous demanderont un versement initial minimum. Ces versements dépassent rarement quelques centaines d’euros au maximum. Concernant la gestion de votre compte, et notamment pour ce qui est des dépôts, évitez au maximum les dépôts par chèque. En effet, les délais d’encaissement sont très longs, pouvant aller de 20 à 40 jours. La meilleure solution reste évidemment les virements, qui sont rapides et fiables. Vous pouvez également opter pour des versements en espèce, cependant, pour des montants importants (plusieurs milliers d’euros), la banque pourra être amenée à faire une déclaration auprès de la Banque d’Espagne.

    Comment bien choisir sa banque espagnole ?

    Dans un premier temps, il est important de déterminer dans quelle ville se situera la banque de votre choix, et cela dépendra essentiellement de votre lieu de résidence. Ainsi, si vous habitez dans le sud de la France, vous pourrez aisément opter pour un établissement bancaire frontalier, dans lequel vous pourrez vous rendre physiquement régulièrement. En revanche, si vous habitez ailleurs en France, préférez plutôt une grande ville espagnole telle que Barcelone, qui est très bien desservie par les aéroports et les gares, pour pouvoir, encore une fois, vous y rendre plus facilement, et pourquoi pas joindre l’utile à l’agréable avec un peu de tourisme. Les trajets vers l’Espagne sont peu coûteux, surtout si vous optez pour des compagnies de transport low cost.

    Les banques en Espagne sont les mêmes que les banques en France, c’est-à-dire des banques universelles et des caisses d’épargne ; les services qu’elles proposent sont donc également très similaires, vous ne serez donc pas dépaysé ! Pour faire votre choix, et à moins que vous ne soyez bilingue espagnol, privilégiez les banques dont l’interface de gestion du compte est en français comme par exemple la banque Banco Sabadell ou La Caixa. Enfin, au niveau des tarifs, les banques espagnoles sont globalement moins chères que les banques françaises. Cependant, les tarifs varient évidemment d’une banque à l’autre, donc n’oubliez pas de les comparer. En fait, plus la banque possède un réseau d’agences important, plus ses frais auront tendance à être plus élevés. Néanmoins, choisir une banque de plus grande envergure peut présenter d’autres avantages ; à vous de faire votre choix en fonction de vos souhaits et de vos besoins.

    Conclusion :

    Même si les banques françaises rivalisent d’ingéniosité pour pouvoir faire des offres commerciales de plus en plus compétitives, les banques espagnoles restent globalement moins chères donc plus avantageuses. Si vous êtes frontalier, alors n’hésitez plus, l’ouverture d’un compte en Espagne étant pour vous littéralement un jeu d’enfant. Néanmoins, même si vous habitez plus loin de la frontière, ouvrir un compte en Espagne, que vous pourrez ensuite gérer aisément à distance, est tout à fait possible. Une fois que vous êtes sur place pour rencontrer votre banquier, l’ouverture peut se faire en 24 heures chrono ! Et si en plus vous pouvez en profiter pour y passer quelques jours de vacances… !

      Voir aussi: Finances perso