Les CFD, ou « Contract For Difference » sont des produits boursiers dits « dérivés ». Concrètement, cela signifie que vous pouvez trader certains produits financiers sans pour autant les détenir réellement. De plus en plus de traders, particuliers ou professionnels, se tournent aujourd’hui vers les CFD, qui présentent de nombreux avantages par rapport aux autres produits boursiers. Quels sont ces avantages ? Comment pratiquer le trading à court terme (day trading) avec les CFD ?

    Les différents types de CFD

    L’un des principaux avantages des CFD est qu’ils offrent un large choix de produits financiers sur lesquels vous pouvez investir :

    • Les CFD actions
    • Les CFD indices
    • Les CFD matières premières
    • Les CFD devises
    • Les CFD bitcoin

    Avec les plateformes de trading en ligne, vous pouvez avoir accès à tous ces produits financiers. Les CFD devises sont les plus prisés par les traders en ligne, suivis par les CFD matières premières (or, argent, pétrole etc.) et les CFD indices (FRA 40 pour suivre l’indice CAC 40, DJ 30 pour le Dow Jones etc.).

    Par ailleurs, les frais liés aux transactions sur les CFD sont fortement réduits. Il n’y a pas de frais de gestion, de frais d’ouverture ou de clôture de position etc. Les courtiers en ligne prennent leur bénéfice grâce aux « spreads », qui sont la différence entre le prix d’achat et le prix de vente d’un CFD. Les différents courtiers en ligne ont des spreads différents, à vous de comparer les offres pour choisir le plus avantageux.

    Une grande simplicité

    Les CFD sont des produits financiers très simples dans leur conception, donc très simples à trader, ce qui les rend idéaux pour pratiquer le day trading. Ils peuvent être tradés à la hausse (achat) ou à la baisse (vente) en quelques clics sur une plateforme de trading. Ils sont par ailleurs l’un des rares produits qui permettent de démarrer avec un petit capital, et de prendre des positions avec des montants très faibles. Ce sont les CFD qui ont contribué à démocratiser le trading depuis quelques années, avec l’aide d’internet et des plateformes en ligne. Concrètement, ils ont permis de rendre le trading accessible à tous, et aujourd’hui, les traders amateurs côtoient les traders professionnels. On peut investir dans les CFD à moindre coût et en quelques clics, à court, moyen ou long terme. Cela ne vous dispense pas, bien au contraire, d’établir au préalable une stratégie solide, car les CFD comportent, comme tous les produits financiers, une part de prise de risque.

    Une grande flexibilité

    Le trading en ligne couplé à la simplicité des CFD offrent aux traders une grande flexibilité. Les plateformes de trading proposent de nombreuses fonctionnalités, telles que l’accès aux graphiques des cours en temps réel, de nombreux outils de formation, la mise à disposition d’indicateurs techniques avancés etc. L’autre élément de flexibilité est le facteur temps. En dehors des weekends, on peut trader les CFD à toute heure du jour ou de la nuit, et prendre position même si les marchés boursiers sont fermés. Les traders ont ainsi la possibilité d’élaborer d’autres stratégies et de gérer leur emploi du temps comme ils le souhaitent.

    Les 3 zones de trading

    Pour pratiquer le day trading sur les CFD en appliquant la bonne stratégie, il vous faudra tout d’abord tenir compte des zones de trading. Une journée type de trading est en effet composée de trois zones horaires distinctes, au cours desquels les CFD ainsi que les autres produits boursiers ont un comportement différent. Ce comportement diffère principalement du fait des volumes d’échange qui varient de façon significative d’une zone à l’autre. Ainsi, la zone 1, qui s’étend de 9h à 11h30, heures françaises, est la période où l’on observe les volumes d’échange les plus élevés. Tous les ordres passés pendant la nuit sont exécutés, et la volatilité y est souvent très forte. C’est le moment de la journée où, sauf événement exceptionnel contraire, vous aurez les meilleures opportunités d’investissement. La zone 2 s’étend de 11h30 à 14h30, et constitue la période la plus calme de la journée. La zone 3, quand à elle, va de 14h30 à 17h30. Lors de cette dernière zone de la journée, les volumes d’échange reprennent, ainsi que la volatilité. Chaque zone de trading sera adaptée à un style de trading particulier. Par exemple, la zone 2, qui est la plus compliquée à aborder, conviendra néanmoins parfaitement au scalping (trading à très court terme avec de très petites positions).

    Les supports et résistances

    Au sein de l’évolution du cours d’un CFD, il existe des zones dites de support et de résistance. Une zone support est une zone en-dessous de laquelle le cours aura du mal à passer (les vendeurs ne veulent pas vendre leurs positions à un prix inférieur) tandis qu’une zone de résistance sera une zone que le cours aura du mal à dépasser (les acheteurs ne veulent pas acheter leurs positions à un prix plus élevé). Les zones de supports et résistances varient en fonction de la période de temps choisie. Ce sont des indicateurs très puissants, qui vous permettent de déterminer si une tendance haussière ou baissière va se poursuivre, se confirmer, ou au contraire se retourner. Même si votre stratégie n’est pas centrée sur les supports et résistances, vous ne pouvez pas ne pas en tenir compte dans votre analyse.

    Les indicateurs techniques

    Les indicateurs techniques vous donnent des informations nombreuses et précieuses sur le cours d’un CFD et son évolution. L’interprétation de ces informations vous permettra d’établir un plan d’action et d’investir sur les CFD au bon moment et de la bonne manière. Les plateformes de trading en ligne mettent à disposition des traders un large choix d’indicateurs. Voici quelques-uns des indicateurs les plus connus et fréquemment utilisés, car ils s’avèrent très efficaces :

    • Moyennes mobiles
    • MACD (Moving Average Convergence Divergence)
    • Bandes de Bollinger
    • Ichimoku
    • DMI (Directional Movement Index)
    • Points pivots
    • Parabolique SAR (Stop And Reversal)
    • RSI (Index de Force Relative)

    Ces différents indicateurs vous donneront notamment des informations cruciales sur les volumes d’échange, la volatilité, l’évolution de la moyenne des prix etc.

    Suivre la tendance

    Pour pratiquer le day trading sur les CFD, il y a une règle d’or à respecter : Toujours suivre la tendance ! Les traders débutants ont tendance à vouloir faire exactement l’inverse, et perdent bien souvent de l’argent à cause de cette erreur. Ils vendent des CFD quand leur tendance est haussière, et achètent quand la tendance est à la baisse. Il faut faire exactement l’inverse ! Même si vous détectez qu’un éventuel retournement de tendance se profile, ne cherchez pas à anticiper. Attendez que ce retournement se soit amorcé et confirmé avant d’investir. Les cours ont des mouvements parfois imprévisibles ou trompeurs (mouvements de correction, « pullbacks » etc.). Il peut exister de faux signaux. Pour ne pas tomber dans ces pièges, mieux vaut attendre que la nouvelle tendance soit confirmée, ou suivre une tendance déjà en place. Le but du day trading n’est pas de réaliser à chaque fois les meilleures performances possibles (acheter au prix le plus bas ou vendre au prix le plus élevé), mais de réaliser le plus de gains possibles sur le long terme, en multipliant les bons investissements.

    Les effets de levier

    Les plateformes de trading qui proposent des CFD vous permettent également d’utiliser des effets de levier sur vos transactions. Ils permettent de multiplier vos gains potentiels pour un même montant investi. Par exemple, si vous ouvrez une position avec un investissement de 100€ en utilisant un effet de levier de 1:10, c’est comme si vous aviez investi 1000€. Ainsi, si votre position vous apporte un gain de par exemple 10%, vous aurez gagné 100€ pour 100€ investis au lieu des 10€ que vous auriez gagné sans l’effet de levier. Attention, gardez aussi bien à l’esprit que si les effets de levier peuvent multiplier vos gains, ils peuvent également multiplier vos pertes. Soyez prudent dans leur utilisation, et si vous les utilisez, adaptez votre stratégie en conséquence.

    Conclusion :

    Les CFD sont à ce jour les produits boursiers les mieux adaptés au day trading. Ils seront également idéaux pour pratiquer un trading à très court terme avec par exemple des stratégies de scalping. Ils offrent de nombreux avantages dont le day trader a besoin pour être performant, comme notamment une grande simplicité d’utilisation et une grande flexibilité. Les CFD sont le plus souvent volatiles, et leur succès contribue à de forts volumes d’échange. Ils offrent ainsi de nombreuses opportunités d’investissement, presque à toute heure de la journée. Pour définir votre stratégie, vous avez l’embarras du choix, et tout dépendra de vos objectifs, de votre capital de départ etc. Les indicateurs techniques ainsi que les nombreux autres outils mis à disposition par les plateformes de trading seront une aide précieuse pour y parvenir. Enfin, vous avez également la possibilité de tester vos stratégies en ligne grâce à l’utilisation d’un compte d’argent fictif, qui vous donne accès aux cours réels du marché pour pouvoir vous entraîner et peaufiner votre stratégie.

      Voir aussi: Bourse