Les voitures de collection sont un investissement qui a récemment gagné en popularité ces dernières années. Les raisons sont nombreuses : l’économie globale peine à sortir de la crise et la recherche d’un investissement sûr et stable a conduit de nombreux particuliers vers les classiques du monde automobile. Mais il y a aussi une part non négligeable de plaisir, voire de sentiment, dans cet investissement. La voiture de collection est un investissement concret, sous vos yeux, vous pouvez vous offrir le luxe de la conduire lors de démonstrations par exemple, autant de caractéristiques qui en font un investissement à part mais qui attire de plus en plus de monde.

    Ce qu’il faut chercher :

    Les voitures de collection sont définies par leur âge d’une part, du moins l’année où elles ont été produite : environ 30 ans pour qu’une voiture puisse prétendre avoir ce statut. L’âge, néanmoins, ne fait pas tout. Les quantités produites, le nombre de modèles existants, l’existence de pièces détachées sont autant de critères pratiques qui jouent sur le prix. D’une voiture du même modèle à l’autre, les prix sont encore variable, en fonction entre autres de son kilométrage -moins il y en a, mieux c’est- et du nombre de pièces toujours d’origine qu’elle a -plus il y en a, mieux c’est. A cela se rajoutent des facteurs plus abstraits, comme la marque, l’élégance du design… et une part de sentiment : le mythe qui entoure certains voitures a autant d’incidence sur le prix que d’autres facteurs. Prenons un exemple : Les différences entre l’Aston Martin DB-5 et l’Aston Martin DB-6 sont peut nombreuses d’un point de vue matériel ; l’Aston Martin DB-6 est un modèle plus récent et il en a été produit davantage, critères qui justifient que sa cousine vaille plus cher…. Mais le critère qui l’emporte, c’est que l’Aston Martin DB-5 est la voiture de James Bond, ce qui fait monter sa valeur bien au-delà de ce que justifierait des considérations purement pratiques.

    L’autre aspect à prendre en compte, ce sont vos finances. Investir dans une voiture de collection n’est pas nécessairement hors de prix : des modèles comme la Citroën 2CV ou la fameuse Coccinelle de Volkswagen méritent pleinement leur statut de voiture de collection, au même titre (mais pas au même prix !) que l’Aston Martin dont nous venons de parler : la nostalgie joue ici énormément. Quoiqu’il en soit, ayez à l’esprit que l’investissement ne se fera pas en une fois : il vous faut prendre en compte les coûts d’entretien et de réparation. Mais si vous misez sur le long terme, la fiscalité devient avantageuse : si vous possédez une voiture dite de collection (aux termes de la loi, vieille de 30 ou plus) depuis plus de 22 ans, les gains lors de la revente ne seront pas taxés.

    Petit tour d’horizon de quelques voitures qui vont gagner en valeur dans les prochaines années :

    BMW E30 M3

    BMW a produit les premières exemplaires de ce modèle dans les années 80, et depuis la BMW E30 M3 a continué de séduire à la fois les amateurs et les observateurs de l’industrie. Les raisons d’apprécier ce modèle ne manquent pas : la première génération de M3 est un véhicule polyvalent, avec son moteur 192 chevaux, 2,4 litres et 4 cylindres fiable et résistant. Qui plus est, sa ligne très années 80 en font une favorite des collectionneurs qui recherchent non seulement les performances et la fiabilité, mais aussi le style. Il faut néanmoins être prêt à y mettre le prix, qui peut plafonner jusqu’à 60.000 euros.

    Mercedes-Benz 190E

    Mercedes-Benz s’est toujours placé aux premières lignes pour proposer des voitures aussi fiables qu’élégantes, et ce modèle est un exemple parmi de nombreux autres de ce pourquoi cette marque est une des plus emblématiques du marché de l’automobile. Produite à partir de 1984, la 190E est le résultat de la volonté de la part de Mercedes-Benz de proposer une berline compacte, mais qui puisse toujours attiré les regards. Sa ligne intemporelle qui peut toujours rivaliser avec des modèles plus récent, et son équipement était à la pointe de la technologie pour l’époque.

    Ford Mustang Boss 302

    On collectionne certains classiques d l’automobile pour leur apparence et leur fiabilité, d’autres pour leurs performances et leurs caractéristiques sportives. La Ford Mustang Boss 302 est un exemple parfait de la seconde catégorie avec son moteur prometteur à l’époque, un V8 de 302 cubes. La Boss 302 s’inspire grandement de le Mustang produite entre 1964 et 1968, mais il n’en a été produit qu’un nombre limité d’exemplaires, ce qui devrait augmenter significativement sa valeur dans les années à venir.

    Aston Martin DB6

    Nous l’avions cité en exemple plus haut, autant la mentionner maintenant : l’Aston Martin DB6 est probablement une des meilleures voitures produites par la marque. Elle n’a pas le vernis mythique du modèle précédent, la DB5, mais il serait dommage de l’ignorer pour cette raison. Avec un habitacle plus grand et diverses améliorations techniques par rapport à sa grande sœur, elle est toujours performante. Pour ce qui est du style, la ligne est la même, élégante et intemporelle. Il n’en a été produit que peu de modèles, ce qui en fait un excellent pari sur l’avenir sa valeur devrait encore s’accroître dans les années à venir.

    Datsun 240Z

    Quand la Datsun 240Z a été introduite sur le marché, les acheteurs et amateurs se sont demandé quelle étiquette donner à cette voiture. S’agissait-il d’une voiture sportive, une Porsche du pauvre, ou bien d’un véhicule “gran turismo” ? Qu’importe l’étiquette, personne ne peut nier l’impact de ce modèles sur le marché et au sein du public. Il s’agit d’un modèle fiable, qui pourra servir aux déplacement citadins tout comme aux longues distances d’une voyage en été. Sa maniabilité et son moteur l’ont maintenue au rang des favorites pendant de nombreuses années, et il est douteux qu’elle perde cette place, elle reste un investissement prisé pour de nombreux enthousiastes.

    Porsche 911 Turbo (génération 930)

    Probablement une des voitures de collection à la ligne la plus immédiatement reconnaissable, la Porsche 911 a été produite de 1975 à 1989 et reste un élément de toutes les listes de voitures de collection. Qu’on l’aime pour la pureté de ses lignes, son caractère mythiques, le nom qui y est associé ou ses performances sportives, elle reste une des voitures de collection par excellence. La durée de sa production et la variété des modèles font aussi qu’elle est disponible dans une vaste gamme de prix, qui peuvent être aussi bas que 25.000 euros ou grimper jusqu’à 150.000 pour certaines pièces.

    DeLorean DMC-12

    L’inoubliable voiture du film “Retour vers le Futur”, elle ne doit pas sa place parmi les voitures de collection à son seul statut de star du cinéma. L’originalité de son design et sa silhouette épurée en auraient certainement fait un classique sans même l’influence d’Hollywood : la célébrité qu’elle a acquis sur le grand écran ne fait que rajouter à sa valeur intrinsèque qui ne fera que grimper au fil des ans : un investissement sur lequel de nombreux collectionneurs lorgnent.

    Ferrari Testarossa

    Les Ferrari sont connues pour être des investissements coûteux mais peuvent aussi vous permettre des retours substantiels sur la durée, du moment que vous choisissez les meilleurs exemplaires d’une bonne série. La Testarossa qui a été introduite sur le marché en 1984 a assez de puissance et est assez performante pour rivaliser avec les modèles d’aujourd’hui. Quant à la valeur ajoutée, elle vient cette fois du petit écran, puisque c’est la série “Deux Flics à Miami” qui a participé à son statut d’incontournable.

    Jaguar XJS

    Une voiture de collection indéniablement, mais avant tout une voiture de luxe. Cette “gran turismo” a été introduite sur le marché en 1975 et la production s’est arrêtée en 1996 ; autrement dit, les modèles les plus récents n’ont pas encore à proprement parler un statut de voiture de collection, mais cela les rend justement potentiellement plus accessibles. Un bon investissement quand ils seront réellement des voitures de collection, dans une dizaine d’année. Bien sûr, ce modèle est coûteux, que ce soit à l’entretien ou à la consommation, mais il n’est pas conçu pour les trajets quotidiens ! C’est un objet de luxe, un des plaisirs de la vie, pour les grandes occasions, à la hauteur de cette voiture.

    Conclusion :

    On associe généralement les voitures de collection au luxe et à la richesse ; c’est très souvent le cas mais pas uniquement. On trouve des modèles de collection accessibles à toutes sortes de finances, vous permettant un investissement sûr, sur le long terme et surtout, auquel est associé un bonne part de rêve, de plaisir -et parfois, un peu de l’histoire du 20ième siècle : autant de raisons de faire le pas : un investissent relativement modeste aujourd’hui est assuré d’être payant au bout de compte, mais si vous en avez les moyens, vous pouvez aussi vous offrir une part du mythe associé à l’histoire de l’automobile.

     

      Voir aussi: Uncategorized