Vous avez un très bon niveau dans une langue étrangère, vous êtes peut-être même bilingue, et le métier de traducteur vous intéresse ? Beaucoup ont tendance à penser que pour devenir traducteur, il faut avoir fait des hautes études en langues étrangères, qu’il faut être allé à l’université pour qu’on vous y apprenne la culture du pays, son histoire, ainsi que tous les termes techniques possibles et imaginables dans tous les domaines, le tout validé par une batterie de diplômes. Il est vrai que pour certains postes plutôt haut placés, comme traducteur pour le gouvernement par exemple, ces diplômes sont sans doute nécessaires, et probablement exigés. Grâce à la « magie » d’internet, il est maintenant possible de pratiquer le métier de traducteur sans aucun diplôme. Je vais vous présenter dans cet article le site Mytranslation.com, qui est une plateforme qui met en relation les traducteurs et les clients potentiels.

    Présentation rapide du site

    Le site Mytranslation.com est une plateforme de traduction professionnelle lancée en 2011 par Benjamin du Fraysseix. Cette plateforme est innovante et répond à deux besoins, ou plutôt résout deux problèmes : Elle est une excellente alternative aux traducteurs automatiques (qui sont, soyons francs, une aberration !), ainsi qu’aux sociétés de traduction classiques (ou l’on retrouve nos fameux diplômés) qui pratiquent des prix très élevés. De plus, travailler dans une société de traduction classique, prestigieuse ou non, ne vous garantirait pas de gagner plus d’argent qu’en freelance, car vous auriez un salaire défini dès le départ par votre employeur, peu importe la quantité de travail fourni (mais avec une exigence de quantité souvent élevée !).

    Le site recense actuellement plus de 2000 traducteurs indépendants travaillant dans plus de 45 combinaisons de langues différentes. Lorsque vous vous inscrivez sur le site en tant que traducteur, vous passez un test dans la combinaison de langue de votre choix (français/anglais par exemple), et dans un domaine particulier (commerce par exemple). Votre note à ce test doit être d’au moins 4 sur 5, le test étant évidemment corrigé par des traducteurs professionnels travaillant pour le site. Cette note sera ensuite évolutive, au fil des travaux que vous réaliserez, et en fonction des avis que vous donneront vos clients après chaque travail effectué.

    Fonctionnement des traductions

    Le site Mytranslation.com met à disposition des clients et des traducteurs une place de marché. Sur cette place de marché se trouvent deux types d’offres de traduction différentes :

    1. Les traductions express

    Ce sont des traductions ponctuelles, mises sur la place de marché par les clients. Le premier traducteur qui accepte le projet l’obtient : premier arrivé, premier servi ! Si vous vous abonnez aux alertes emails du site, vous serez instantanément informé par email des nouvelles offres. Ces alertes emails sont paramétrables (par exemple, vous pouvez demander à recevoir uniquement les nouvelles offres de projets de plus de 100 mots).

    Le site Mytranslation.com est avant tout un site professionnel, qui se doit donc de maintenir un certain niveau de qualité. Cela passe aussi par le respect des délais de traduction. Pour résumer, vous devez respecter tous les tenants et aboutissants du « contrat » de prestation de service dans lequel vous vous engagez lorsque vous sélectionnez une offre. Attention donc à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre, et accepter un projet trop important ayant un délai trop court !

    Pour communiquer avec votre client pendant le déroulement de la mission, le site a mis en place un service de messagerie appelé Salle de Travail. Enfin, pour livrer votre travail, il vous suffira de télécharger votre document sur votre compte Mytranslation, qui se chargera ensuite de le transmettre au client.

    Une fois votre travail livré, le client peut l’accepter ou le rejeter. Cependant, en cas de rejet, vous avez la possibilité de discuter avec lui des raisons de ce rejet, puis d’améliorer votre traduction en conséquence. Dans le cas contraire (le client étant dans l’obligation bien sûr de fournir une raison valable de rejet), le document est révisé par 3 traducteurs professionnels travaillant pour Mytranslation.com, qui donneront raison à l’une des deux parties. Par ailleurs, le client a 3 jours pour rejeter votre travail ; s’il ne le fait pas, il sera automatiquement accepté et votre compte sera crédité.

    Les traductions aux enchères

    Contrairement aux traductions express que l’on peut démarrer immédiatement, et qui ont un prix défini par le client, dans les traductions aux enchères, c’est vous qui allez proposer votre prix, et le travail ne démarrera qu’une fois l’enchère expirée. Vous devrez également proposer un délai, et le prix proposé est un tarif par mot (0,06 centimes par mot par exemple), à partir duquel le calcul se fait automatiquement pour le projet entier. Vous verrez ensuite deux prix totaux, un que paye le client et l’autre que vous recevrez en cas d’acceptation ; la différence entre les deux correspondant à la commission prise par le site.

    Le client choisit donc un traducteur parmi toutes les propositions qui lui auront été faites. Ce n’est pas réellement une enchère, dans le sens où ce n’est pas la plus élevée qui gagne (ça n’irait pas dans l’intérêt du client) ni la plus faible. C’est le client qui décide. Il va diriger son choix évidemment en fonction du prix proposé par le traducteur, mais pas seulement. Il va aussi regarder votre profil, les traductions que vous avez déjà effectuées et les avis laissés par vos anciens clients. Un client qui veut une traduction de qualité sera prêt à payer plus cher si le profil du candidat est meilleur !

    Quand vous débutez sur le site, il vaut mieux commencer par les traductions express, afin de construire votre profil, et d’avoir vos premiers avis positifs, pour pouvoir ensuite valoriser vos propositions dans des traductions aux enchères. Les traductions aux enchères correspondent souvent à de gros projets (traduction de livres par exemple), donc assurez-vous d’avoir suffisamment de temps à y consacrer pour respecter les délais.

    Combien peut-on gagner d’argent ?

    J’ai parcouru les offres de traductions, pour pouvoir vous parler aussi des prix, et il s’avère qu’ils sont très intéressants. Pour définir dans quel ordre de prix vous souhaitez travailler, il faut que vous sachiez aussi à quelle vitesse vous travaillez. Par exemple, si vous vous savez capable de traduire 1 000 mots par heure, et que vous souhaitez gagner 20€ par heure, ne sélectionnez pas un projet de 2 000 mots payé 10€ ! Parmi les offres que j’ai parcourues, j’ai par exemple trouvé un projet de 1186 mots pour 59,30€ ! Si on se réfère à mon exemple précédent, et que vous arrivez à traduire environ 1 000 mots par heure, on est déjà ici à un taux horaire de 59€/h !!!

    Autre projet trouvé : un projet de 12 296 mots payé 516,43€, ce qui nous amène (toujours avec une vitesse de travail de 1 000 mots par heure) à un taux horaire d’environ 43€ !! Admettons que vous travailliez plus lentement, disons moitié moins, soit 500 mots par heure, votre taux horaire sera, pour le dernier exemple cité, de 21€ environ, ce qui reste toujours très intéressant !

    Il y a également des projets beaucoup plus petits, voir des micro-projets de quelques dizaines de mots. Ainsi, vous trouverez forcément le projet qui vous conviendra, qui vous permettra de gérer votre emploi du temps comme bon vous semble, et de gagner un revenu complémentaire, voire principal si vous faites des projets plus importants.

    Le site dispose d’un blog avec de nombreux articles qui vous aideront à vous lancer dans cette activité, à progresser, trouver des clients etc.

    Petite astuce :

    Si vous vous lancez dans l’aventure et que vous avez un document à traduire, et si vous butez sur certaines expressions, ne vous laissez surtout pas tenter pour le traducteur automatique de Google (ou tout autre traducteur automatique d’ailleurs) !! Cela serait catastrophique pour vous et votre client. En revanche, vous pouvez utiliser un dictionnaire rédactionnel, qui vous donnera en plus des exemples de phrases dans lesquelles se trouvent les mots que vous cherchez à traduire, afin que vous trouviez la traduction la plus appropriée. Vous trouverez un très bon dictionnaire rédactionnel en ligne sur www.linguee.fr , qui est très intuitif, simple à utiliser, et avec beaucoup de combinaisons de langues disponibles.

    Conclusion :

    Grâce au site Mytranslation.com, tout le monde peut avoir accès au métier de traducteur. À partir du moment où vous avez un bon niveau (langage courant minimum) dans une ou plusieurs langues étrangères, vous pouvez tout à fait vous lancer dans cette activité sans aucun diplôme ! Le fait de rendre un métier tel que celui-ci accessible à tous est une très bonne initiative, dans laquelle tout le monde peut trouver son compte. En effet, les clients ont, de leur côté, la possibilité de trouver un traducteur de qualité, qui lui rendra un travail tout aussi bon qu’une société de traduction, pour un prix beaucoup moins élevé. Quant à vous, au contraire, vous avez la possibilité, grâce à cette activité, de gagner beaucoup d’argent. Alors si les langues étrangères font partie de vos talents, mais que ce talent est jusque-là resté caché, n’attendez plus ! Faites-en profiter à des personnes et des professionnels qui en ont besoin, et profitez-en pour gagner un revenu supplémentaire !

      Voir aussi: Uncategorized