La stratégie du cocktail est l’une des stratégies les plus utilisées en bourse, encore aujourd’hui, alors qu’elle existe déjà depuis de nombreuses années. Elle a été inventée par le célèbre investisseur Peter Lynch, qui souhaitait au départ mettre au point un indicateur pour ses analyses sur les marchés financiers. La théorie du cocktail est assez originale comparée aux autres théories et stratégies que l’on peut trouver dans le monde de la bourse. Elle tient compte, en effet, du facteur humain, ou plus précisément du comportement des investisseurs pour déterminer où en est le marché et comment il devrait évoluer dans un futur proche.

    Les marchés boursiers fonctionnent de manière cyclique, alternant des périodes de hausse et des périodes de baisse. La stratégie du cocktail permet d’identifier ces cycles et de déterminer dans quel cycle on se trouve, s’il démarre ou se termine etc. Cette stratégie gagnante fait ses preuves depuis longtemps, et cela a commencé dès le début avec son auteur qui, en l’utilisant, a pu réaliser des gains considérables sur les fonds d’investissements qu’il a géré au cours de sa carrière. Voici la stratégie du cocktail et comment l’appliquer à vos investissements.

    Qui est Peter Lynch ?

    Peter Lynch est l’un des investisseurs les plus connus au monde. Né en 1944 à Boston, il a commencé très tôt à se passionner pour le monde de la finance. Il a fait ses études de finance dans des écoles prestigieuses, à savoir la Wharton Business School et l’université de Pennsylvanie. Une fois son diplôme en poche, il a été embauché dans la société Fidelity Investments. Il y sera d’abord analyste financier, puis gravira les échelons jusqu’à prendre la tête du fonds d’investissement Magellan en 1977. Au bout de 13 ans de gestion, le fonds est passé de quelques millions à plusieurs milliards de dollars d’actifs, avec un rendement annualisé qui frisait les 30% ! Des performances qui en font rêver plus d’un encore aujourd’hui. Après cette expérience professionnelle plus que fructueuse, Peter Lynch décide de se lancer dans l’écriture et sortira plusieurs ouvrages très connus, afin de partager ses connaissances et ses stratégies avec le plus grand nombre. Sa théorie du cocktail reste à ce jour la plus connue et la plus utilisée, celle que les nombreuses évolutions du marché n’ont pas pu rendre obsolète.

    La stratégie du cocktail en 4 étapes clés

    La stratégie du cocktail selon Peter Lynch se divise en 4 étapes clés. L’objectif est de déterminer au sein de quelle étape se situe le marché à un instant T. Une fois le marché situé, vous pourrez alors aisément déterminer si c’est le bon moment pour acheter, pour vendre, ou si au contraire il vaut mieux attendre et maintenir ses positions. Si la stratégie du cocktail a pour but, du moins de la manière dont elle est présentée, d’analyser un marché dans sa globalité, elle est tout à fait applicable à plus petite échelle. En l’adaptant bien sûr, vous pouvez l’appliquer au cours d’une action, qui se comportera sensiblement de la même façon.

    Pour énoncer et expliquer sa théorie, Peter Lynch a fait un parallèle avec les nombreuses soirées cocktails auxquelles il a eu l’occasion de participer. Il a beaucoup observé les gens présents à ces événements, leurs conversations ainsi que leurs comportements. Il y a trouvé des similitudes avec le comportement des marchés financiers. Cela n’a finalement rien d’étonnant, car il ne faut pas oublier que les marchés financiers sont avant tout régis par des décisions humaines ! Voici les 4 étapes de la stratégie du cocktail, pour mieux comprendre et appréhender les marchés financiers.

    Étape #1 : La hausse s’amorce

    Cette première étape permet de déterminer si le marché s’apprête à devenir haussier, alors qu’il a subi une baisse continue pendant une longue période. L’avantage est qu’à ce stade, personne ne s’attend encore à voir ce marché se retourner. Pendant cette période, personne ne parlera d’actions et de bourse dans les soirées cocktail. Les gens chercheront même à éviter le sujet à tout prix, préférant aborder des thèmes beaucoup plus courants et surtout prudents, comme le sport, la météo, ou leur dernier RDV chez le dentiste. Peter Lynch dit que si un groupe de dix personnes préfèrent parler à un dentiste qu’à un gestionnaire de fonds, il s’agit alors du premier signe que le marché s’apprête à repartir à la hausse.

    Concrètement, cela signifie que le marché, en baisse depuis longtemps, a atteint son niveau le plus bas, qu’il est en survente, et que donc cette baisse est en train de s’essouffler. Une hausse ou une baisse sur un marché boursier n’est jamais éternelle. Savoir repérer le moment où le marché va changer de direction est d’une importance capitale pour faire de bons investissements. Ce signal d’alerte de l’étape 1 ne signifie pas que vous devez immédiatement vous jeter sur toutes les actions qui passent, car le marché ne va pas se retourner dans la seconde. Cependant, c’est une alerte qui signifie que vous devez redoubler de vigilance afin de surveiller quand arrivera le bon moment pour entrer sur le marché.

    Étape #2 : La hausse se confirme

    Une fois que le marché a amorcé un début de hausse, l’étape #2 consiste à déterminer si cette hausse amorcée va se consolider, donc se confirmer. Il arrive parfois que le marché commence à monter puis reparte à la baisse pour X raisons. Contrairement à ce que peuvent croire certains investisseurs, l’étape #1 ne constitue donc pas forcément le meilleur moment pour acheter des actions, car le marché est alors encore dans une tendance incertaine qui peut ne pas durer. Pour identifier cette seconde étape, Peter Lynch fait le parallèle avec les soirées cocktails de la façon suivante, en disant :

    « Lorsqu’on se trouve dans la seconde phase, une fois que j’ai évoqué mon métier à mon groupe de discussion, certaines personnes sont plus disposées à me parler d’investissement que dans la première phase. La discussion dure plus longtemps, et ils évoquent même les risques des marchés boursiers. Cependant, ils se tournent ensuite une fois de plus vers le dentiste, et la discussion repart sur les caries et la plaque dentaire. Globalement, le sujet des investissements boursiers reste encore peu populaire au sein des invités du cocktail. Dans cette seconde phase, en fait, le marché a déjà progressé de 15%, mais très peu de gens l’ont remarqué et y prêtent attention. »

    C’est souvent là que se trouve le meilleur moment pour entrer sur le marché. La hausse est en effet confirmée, mais peu d’investisseurs l’ont noté, ou leur aversion au risque est encore trop élevée et les empêchent d’agir. N’oubliez pas que l’aversion au risque même du trader le plus chevronné augmente toujours après une forte baisse du marché.

    Étape #3 : La hausse atteint son maximum

    Voici comment Peter Lynch analyse la troisième étape franchie par le marché après le début de la hausse des étapes 1 et 2 : « Au cours de cette troisième phase, le marché a déjà progressé de 30% par rapport à la phase 1. C’est alors que je suis d’un coup entouré par toute une foule de personnes qui souhaitent parler avec moi d’investissement et de gestion de fonds, ignorant alors le dentiste. Je suis sollicité de toute part car les gens me demandent à tour de rôle quelles actions ils doivent acheter. Même le dentiste s’y met. Les personnes autour de moi dans ce cocktail ont déjà toutes investi dans au moins une action et elles discutent entre elles des résultats. »

    C’est l’étape croisière, où tout va bien, et où la confiance des investisseurs est à son maximum. Le marché est dans une tendance haussière constante et régulière.

    Étape #4 : La baisse s’amorce

    Cette quatrième et dernière étape décrit à quel moment le marché atteint le maximum de sa hausse. Peter Lynch la décrit de la façon suivante : « Dans cette quatrième et dernière phase, je suis toujours aussi bien entouré. Seulement la foule, au lieu de me demander quelles actions acheter, se met à me dire quelles actions acheter. Tout le monde a des conseils d’investissement à me donner, y compris le dentiste. Lorsque je vérifie plus tard leurs recommandations, je m’aperçois qu’elles sont effectivement toutes gagnantes. Si même mes voisins se mettent à me donner des conseils en investissements boursiers, c’est alors là que se trouve le signe certain que le marché a atteint le sommet de sa hausse et s’apprête à s’effondrer. »

    Lors de l’étape #1, nous avons vu que le marché amorce une hausse après avoir été en survente, autrement dit après une longue baisse qui finit par s’essouffler. Ici, c’est exactement l’inverse. Le marché termine sa hausse, il est en surachat. La confiance des investisseurs est exagérément élevée tandis que la hausse s’essouffle. Dans ce cas, restez vigilant, il se pourrait que vous ne tardiez pas à devoir vendre certains de vos actifs.

    Conclusion :

    La stratégie du cocktail de Peter Lynch est un must have dans votre stratégie d’investissement. Elle est bien sûr à compléter avec des analyses plus techniques et spécifiques aux actifs que vous choisirez. Cependant, elle offre une vue d’ensemble objective, et permet de mieux anticiper les grands mouvements des marchés financiers.

      Voir aussi: Bourse