Qu’est-ce qu’un investissement ?

    Un investissement quel qu’il soit se veut rentable c’est-à-dire qu’il est censé vous enrichir. Mais il faut être prudent ! Un investissement a plusieurs aspects : il peut être durable, à long terme ou passager et éphémère.

    Première étape :

    Regardez bien combien d’argent vous disposez pour investir et dans quel domaine.

    Pour pouvoir rentabiliser ses investissements, il est conseillé d’investir sur plusieurs supports différents sans aucune corrélation entre eux. Bien souvent la rentabilité de ceux-ci est liée aux fluctuations de la bourse et on ne peut pas prévoir la tendance à la hausse ou à la baisse de celles-ci. Il vaut mieux se renseigner au préalable et n’investir que des petites sommes. Pour engager un vrai capital il vaut mieux être averti.

    Beaucoup de sites et d’ouvrages pourront vous aiguiller sur la façon d’investir et dans quel domaine tel que « esprit-riche.com » où Michael Ferrari coach en indépendance financière, investisseur et auteur de Stop à la Procrastination, vous procure ses conseils.

    L’investissement dans l’immobilier

    C’est par exemple l’achat d’une maison. Certes c’est un lourd investissement mais au bout du compte elle restera un bien en « dur » que vous pourrait revendre à tout moment, de préférence quand vous en serez l’heureux propriétaire à part entière. Cette habitation une fois réglée dans sa totalité peut être vendue ou louée. Elle peut vous rapporter plus dans le dernier cas. Certes aujourd’hui le monde de l’immobilier s’effondre mais il y aura toujours des gens à loger et donc des clients potentiels. Pour la location, il en est de même.

    Cependant, si vous souhaitez faire un investissement à court terme, il vaut mieux acheter un logement dans un milieu étudiant par exemple ou un appartement au bord de mer, qui ne sera pas votre résidence. Du coup, vous pourrez louer plus vite et donc rentabiliser votre achat plus vite.

    L’investissement en bourse

    Celui-ci est plus risqué mais plus lucratif. Cependant, je pense qu’il faut acquérir une certaine expérience pour se lancer. Mais vous pouvez investir sur des petites actions que vous revendrez rapidement. Ne soyez pas gourmand et soyez prudent, n’investissez pas de grosses sommes dans ces actions si vous ne maîtrisez pas le monde de la bourse. N’investissez pas le salaire du mois, utilisez des économies qui même perdues ne changeront pas votre mode de vie actuel.

    Investir dans l’entreprise

    Vous pouvez investir dans des entreprises prometteuses. Lisez bien leurs projets et demandez-vous si cela peut à court ou moyen terme, être rentable pour vous. Faites-vous aider si vous trouvez l’exercice trop périlleux, multipliez les recherches par rapport aux domaines de l’entreprise.  Ne vous y trompez pas, l’entreprise a besoin de cet argent pour évoluer ou porter à bien son projet. Sachez que tout investissement comporte des risques. Il est difficile de les prévoir.

    Investir dans la nouvelle technologie

    Investissez intelligemment ! Renseignez-vous avant de vous lancer. Décortiquez les projets. Aujourd’hui, il est bon d’investir dans toutes les technologies alternatives permettant de sauvegarder l’environnement ; Les ressources s’épuisent et des startups ont des solutions technologiques mais qui manquent de financement.

    Regardez bien si le projet tient la route et lancez-vous.

    Investir dans les matières premières

    Certes celle-ci se font de plus en plus rares et justement, elles sont rares donc onéreuses. Cependant, cela reste très compliqué pour un particulier d’investir sur ce genre de produits. Trop d’éléments de fluctuation peuvent enrichir ou ruiner quelqu’un en un claquement de doigt. Cet investissement est plus dédié aux initiés.

    Investir dans la culture :

    C’est très simple. Prenons l’exemple de Grégoire. Ne pouvant et ne voulant pas faire produire son album par une maison de disque, il a demandé aux internautes d’investir dans cet album « toi + moi ». Les investisseurs ont fait un profit de 12 fois la mise. Cependant, il faut rester prudent car cet exemple est assez exceptionnel. Mais voilà un exemple d’investissement à court terme.

    Vous pouvez retrouver des artistes sur mymajorcompany.com. Un site qui propose d’investir sur des artistes et met à votre disposition l’intégralité de leurs productions afin de vous faire une idée sur quoi ou sur qui vous investissez. Vous choisissez vous-même votre mise.

    Investir à l’étranger :

    Certains pays en Europe comme l’Allemagne offrent des opportunités d’investissement notamment dans l’immobilier. Le marché est également au plus bas mais les allemands ne semblent pas vouloir s’y intéresser. Et cela reste quelque chose de fiable. Là-bas, le coût immobilier n’a pas vraiment bougé et les allemands restent sur du locatif. La démographie en baisse, des logements vont se libérer et il faudra toujours loger la nouvelle génération qui prône, pour l’instant, la location.

    Investir pour des revenus mensuels complémentaires :

    A partir du moment où il y a de la demande, vous pouvez vous positionner sur l’offre. Comme par exemple acquérir une place de parking ou un garage dans une grande ville. L’investissement est moindre par rapport à un appartement ou une maison et reste assez lucratif.

    Il faut savoir que  la location mensuelle d’un box à Paris peut atteindre les 500 euros mensuel. Mais ne foncez pas tête baissée ! Renseignez-vous et allez voir sur place.

    Deuxième étape :

    Entourez-vous de personnes averties ou de professionnels dans le domaine que vous souhaitez investir.

    Par exemple, vous souhaitez investir dans l’immobilier. Rencontrez et sondez plusieurs agents immobiliers. Demandez-leurs si dans tel ou tel quartier il y a de la demande et pour quelle tranche d’âge ou milieu social.

    Vous voulez acquérir un appartement dans un quartier étudiant, vérifiez la demande. Restez prêt de l’établissement scolaire. Renseignez-vous sur les commodités. Un étudiant est rarement véhiculé et doit pouvoir subvenir à ses besoins sans être obligé de traverser la ville. Si le logement est un peu reculé, vérifiez s’il y a des lignes de bus ou de métro à proximité…etc.

    Si c’est un logement de vacances, assurez-vous d’être également prêt des commodités et près des lieux touristiques. Allez sur place avant de commencer toute transaction.

    Si vous souhaitez investir dans les nouvelles technologies, n’hésitez pas à vous renseigner sur la faisabilité du projet auprès de professionnels.

    Si votre investissement vous mène à l’étranger, rentrez en contact avec des personnes bilingues et de confiance. Allez voir sur site dans quoi vous investissez. Ne vous fiez pas à des photos. Allez sur place. Renseignez-vous au préalable sur les lois en vigueur dans ce pays. L’investissement est déjà suffisamment imprévisible pour vous rajouter des facteurs de doute en plus. Ficelez bien votre projet.

    Troisième étape :

    Renseignez-vous sur le vendeur ou le demandeur.

    Assurez-vous pour une entreprise par exemple, qu’elle est bien immatriculée auprès de la chambre des métiers et de l’artisanat et ou la chambre de commerce. Renseignez-vous sur le profil du responsable de cette entreprise. Ne vous faites pas avoir par une personne peu scrupuleuse.

    Demandez des documents afin de vérifier la véracité des éléments qu’on vous donne.

    Quatrième étape :

    Prenez rendez-vous avec un agent financier ou un comptable ou même un banquier pourquoi pas, pour vérifier la rentabilité de votre investissement. Vérifiez les taux d’intérêts minimum garantis.

    Il pourra vous éclairer également sur le durée de votre investissement : à quel moment, au bout de combien de temps votre investissement sera rentable. Il pourra vous donner un taux de rentabilité.

    Il pourra également vous expliquer les procédures à suivre.

    Cinquième étape :

    Suivez toute la procédure. Ne laissez pas tout faire à une tierce personne.

    Surveillez votre investissement et son évolution. C’est comme ça que vous ne perdrez pas d’argent. Supportez votre projet jusqu’au bout.

    Et vendez si cela devient nécessaire, au bon moment.

    Pour résumer, tout le monde peut investir à son échelle. Mais il ne faut pas se perdre dans l’euphorie du gain et rester humble. N’investissez pas plus que ce que vous pouvez au risque de vous endetter à un point inimaginable. Faites-vous conseillez. Soyez patient. La fortune se fera petit à petit !

      Voir aussi: Bourse