Les trackers ou ETF (Exchange Traded Funds) sont des fonds composés de valeurs mobilières qui reproduisent des indices boursiers. Ils s’échangent sur les marchés boursiers pendant leurs heures d’ouverture, en temps réel, au même titre qu’une action par exemple. De plus, leur fiscalité est similaire à celle des Sicav, donc plutôt avantageuse, et leurs frais de gestions sont eux, en revanche, beaucoup plus faibles. Les trackers sont de formidables instruments financiers pour tout investisseur souhaitant diversifier son portefeuille, booster ses performances, et tout simplement saisir de bonnes opportunités d’investissement. Pour mieux comprendre cet instrument financier encore trop peu connu du grand public, voici tout ce que vous devez savoir sur les trackers.

    Les avantages des trackers

    Vous savez maintenant ce qu’est un tracker, mais cela ne vous dit pas pourquoi vous devriez en intégrer dans votre portefeuille. Voici tous les avantages qu’il présente et qui en font un incontournable de tout bon portefeuille d’investissement.

    Une diversification efficace

    Au lieu de devoir investir dans des dizaines d’actifs différents pour arriver à une diversification optimale de votre portefeuille, ici, 3 ou 4 trackers biens choisis suffiront. En effet, en investissant dans un tracker, vous pouvez exposer votre portefeuille à un marché entier en une seule transaction. Il existe de nombreux trackers, chacun ciblant un marché en particulier. Certains couvriront une zone géographique, d’autres un secteur d’activité etc. Par ailleurs, les trackers sont également riches en types d’actifs différents. Ils peuvent ainsi contenir des actions, des obligations, des matières premières etc. Certains suivent un indice boursier bien défini, comme le CAC 40 par exemple, en investissant dans chacune des entreprises qu’il contient. Ainsi, les investisseurs qui peuvent se permettre d’acheter les parts de toutes les entreprises du CAC 40 sont peu nombreux. En revanche, il sera beaucoup plus aisé d’acheter le tracker qui suit ce même indice, pour une somme moins élevée, avec moins de risques, et pour une diversification du portefeuille toute aussi efficace.

    Une gestion facile

    Acheter un tracker, c’est un peu comme acheter plusieurs actions regroupées en une seule. Les trackers cherchent à reproduire la performance de l’indice suivi au plus près, même quand cette dernière est négative. Le fonctionnement des trackers est donc le même que celui d’une action. Vous pouvez les acheter et les revendre sur leurs marchés respectifs tout au long des heures d’ouvertures de ces marchés. Par exemple, si vous achetez un tracker qui suit l’indice S&P 500, qui est basé sur 500 grandes entreprises américaines, vous pourrez l’acheter et le revendre pendant les heures d’ouverture du marché de Wall Street. Ce fonctionnement rend la gestion de vos trackers beaucoup plus simple et flexible.

    Des coûts faibles

    C’est l’un des plus gros avantages à investir dans des trackers. Leurs coûts, autrement dit leurs frais de gestion, sont beaucoup moins élevés que ceux des OPCVM classiques. Par exemple, les frais engendrés par un investissement dans une Sicav sont de l’ordre de 2%, quand l’investissement dans un tracker entraînera des frais qui tourneront en moyenne autour de 0,5%, voire moins dans certains cas. Ces frais très bas sont en partie dus au fait que les trackers ne soient pas soumis aux droits d’entrée ou de sortie. Quant aux frais dits courants, ils sont directement soustraits à la valeur quotidienne du tracker, donc transparents pour l’investisseur, bien qu’indiqués clairement. L’autre facteur déterminant dans ces frais très bas est le fait que les trackers nécessitent une gestion dite passive, qui est de fait beaucoup moins coûteuse, et reste la même peu importe le montant en jeu.

    Une bonne liquidité

    Les trackers ont globalement une très bonne liquidité. Cela signifie qu’il vous sera possible de les acheter et les vendre aisément tout au long des heures d’ouverture du marché. Le prix d’achat est différent du prix de vente, l’écart étant nommé le « spread ». Cet écart permet entre autre d’avoir une indication sur la liquidité du tracker, donc sur sa facilité à être échangé sur le marché. Plus le spread est faible, plus le tracker est liquide. La liquidité d’un tracker est un élément essentiel à prendre en compte lorsque vous choisirez sur quels trackers investir. Si vous achetez un tracker trop peu liquide, vous ne pourrez peut-être pas le vendre le moment venu, ce qui peut directement influer sur les performances de votre portefeuille d’investissement.

    De la flexibilité

    Les ETF sont comparables aux CFD que vous trouverez sur le marché des devises (Forex) en ce qui concerne leur flexibilité. En effet, les trackers sont des fonds ouverts négociables en temps réel sur les marchés financiers. Vous pouvez les acheter et les revendre tout de suite, autant que vous le souhaitez, et ce encore plus rapidement depuis l’avènement d’internet et des courtiers de trading en ligne. Sinon, vous pouvez simplement effectuer vos transactions via votre banque habituelle.

    Les principales stratégies d’investissement

    Maintenant que vous connaissez les trackers, leur fonctionnement et les avantages qu’ils présentent, vous devez également savoir comment les négocier sur les marchés. Pour cela, il vous faudra mettre en place une stratégie d’investissement. Voici quelques-unes des stratégies d’investissement les plus couramment utilisées par les investisseurs expérimentés :

    Le suivi de tendance

    Le suivi de tendance consiste tout simplement à suivre la tendance globale du marché auquel appartient l’indice suivi par votre tracker. Vous mettez ensuite en place une stratégie pour acheter et revendre des trackers en fonction des mouvements de tendance du marché. Attention, beaucoup d’investisseurs ont tendance à aller à contre-courant. Le but ici est d’acheter quand la tendance est à la hausse, et de vendre quand elle est à la baisse. Certains pensent pouvoir anticiper et battre le marché en faisant l’inverse, ce qui est faux et peut vous faire perdre votre capital. En revanche, suivre réellement la tendance du marché est une stratégie sure et rentable sur le long terme. Il y a deux façons de détecter la tendance du marché : grâce à des indicateurs graphiques dits de « momentum », ou en analysant les actualités économiques majeures (publication de chiffres tels que le PIB d’un pays, les chiffres du chômage, de l’immobilier, des ventes de services etc.).

    La stratégie Cœur-Satellite

    La stratégie cœur-satellite est une stratégie de diversification dans le but de booster les performances tout en sécurisant les investissements. Elle consiste à acheter des trackers à faible risque qui constitueront le cœur de votre investissement, puis d’acheter des trackers plus risqués mais aussi plus performants pour équilibrer l’investissement et en optimiser les performances (les satellites). Par exemple, vous pouvez combiner des trackers obligataires qui sont moins performants mais surtout plus stables, et des trackers plus risqués qui cibleront un marché spécifique plus volatile, pour booster les performances tout en contrôlant la prise de risque. Certains investisseurs choisissent de ne mettre que des trackers dans leur portefeuille et utilisent cette stratégie avec succès pour le diversifier et l’optimiser.

    Acheter et conserver

    C’est l’une des utilisations les plus courantes des trackers. Elle consiste tout simplement à acheter et conserver vos trackers, pour profiter de leurs performances de façon annuelle et sur le long terme. Beaucoup d’investisseurs, surtout les particuliers et les débutants, utilisent cette stratégie afin de diversifier un portefeuille contenant déjà d’autres investissements financiers, immobiliers etc. C’est une stratégie prudente mais qui reste performante, et surtout destinée à des investissements à long terme. La prise de risque est minimisée du moment que les trackers sont bien choisis et le portefeuille diversifié.

    L’approche tactique

    Avoir une approche tactique du marché nécessitera d’être un peu plus expérimenté, mais pourra rapidement booster les performances de votre portefeuille. Cette stratégie consiste, en résumé, à renforcer vos positions gagnantes si la tendance du marché et son analyse le permettent. À l’inverse, cette approche consiste aussi à savoir couper ses positions au bon moment en cas de baisse inattendue ou de retournement de tendance brutal. Cette stratégie est très utilisée en bourse pour trader les actions, ainsi que sur le marché des devises. Elle est particulièrement adaptée aux actifs volatiles. Cependant, les trackers s’y prêtent également très bien étant donné qu’ils suivent des indices boursiers, et ils présentent en plus l’avantage d’être moins risqués. Si vous débutez en bourse, les trackers seront aussi un moyen plus sûr pour vous de tester cette stratégie.

    Conclusion :

    Désormais, vous connaissez toutes les informations importantes sur les trackers pour pouvoir, dans un premier temps, faire votre choix quant à les intégrer ou non dans votre portefeuille d’investissement. Si la réponse est oui, alors il ne vous reste plus qu’à choisir quelle sera pour vous la meilleure stratégie. L’avantage est que les trackers sont adaptés aussi aux investisseurs qui ne sont pas nécessairement des experts de la bourse. Une bonne stratégie efficace restera relativement simple à élaborer et facile à appliquer. Les trackers doivent leur succès à tout cela : pouvoir profiter des avantages des marchés boursiers en termes de performances, le tout à moindre frais et pour une prise de risque diminuée et plus facile à contrôler.

      Voir aussi: Bourse