Le trading en ligne peut être appréhendé de nombreuses manières différentes. Il est clair qu’on ne l’abordera pas de la même façon que le trading « traditionnel » où l’investisseur particulier doit faire appel aux conseils de son banquier pour chaque opération, utiliser des produits financiers quelque peu préfabriqués etc. Le trading en ligne offre en effet beaucoup plus de libertés. L’investisseur peut ainsi trader sur son ordinateur personnel, de chez lui, en ouvrant et fermant des positions en temps réel, autrement dit, avec le trading en ligne, c’est vous qui faites le travail de votre conseiller financier.

    Pour bien aborder le trading en ligne, il vous faudra tout d’abord acquérir des connaissances dans ce domaine, pour ensuite pouvoir établir une bonne stratégie. Se lancer dans le trading « les mains dans les poches » vous fera inexorablement perdre de l’argent, ce qui n’est certainement pas le but. Heureusement, vous disposez pour cela de nombreux outils pour vous aider : livres, cours en ligne, fiches pratiques, témoignages de traders qui ont réussi etc., les informations disponibles sont nombreuses et presque toutes bonnes à prendre. Ainsi, dans les différentes façons d’aborder le trading en ligne, au fil des années et de l’expérience acquise par les traders professionnels, on a pu distinguer trois principales approches, utilisées majoritairement dans les stratégies de trading à court terme.

    Façon #1 : L’approche discrétionnaire

    Cette approche fait majoritairement appel à l’expérience acquise par le trader avec le temps et grâce à sa pratique régulière du trading sur les marchés. Elle concerne essentiellement les stratégies basées sur l’analyse fondamentale, autrement dit sur l’analyse des actualités et événements économiques et de l’impact qu’ils auront sur telle ou telle action.

    Pour réussir à avoir une bonne approche discrétionnaire, il faut être capable de bien faire la distinction entre le subjectif et l’objectif. En effet, lors d’un événement économique susceptible d’avoir un impact sur une action ou même un marché, les différents acteurs concernés pourront avoir des interprétations variées de cet événement, qui seront basées sur leur connaissances, mais aussi sur leurs affinités subjectives par rapport à un actif ou à un autre. La progression réelle des prix, quant à elle, sera uniquement basée sur une réaction objective à l’événement, indépendamment de toute affinité, perception etc. Une action ou une valeur réagit de façon logique et mathématique, sans aucun facteur émotionnel. Un bon trader ayant une approche discrétionnaire saura en faire la distinction.

    L’approche discrétionnaire est plutôt réservée, par définition, aux traders expérimentés qui parviennent à avoir une bonne intuition du marché, à force de pratiquer le trading et d’acquérir des connaissances. Certaines analyses qui leur prenaient autrefois du temps deviennent automatiques, et ils ont appris à maîtriser leurs émotions. Lorsqu’on les observe, tout paraît facile, mais il n’en est rien. Cela leur a demandé beaucoup de travail, d’abnégation, et de temps.

    Cependant, beaucoup de traders débutants qui veulent brûler les étapes et pensent choisir la facilité en ayant raison de le faire, optent pour l’approche discrétionnaire alors qu’ils n’ont aucune expérience des marchés. Tous ces traders débutants vont inexorablement vers l’échec et la perte de leur capital. Si vous débutez en trading, soyez patient, votre expérience vous mènera, petit à petit et étape par étape, vers une approche discrétionnaire des marchés, sans même que vous ne vous en rendiez compte ou que vous cherchiez sciemment à l’adopter.

    Façon #2 : L’approche systématique

    L’approche systématique est le parfait opposé de l’approche discrétionnaire. Là où l’approche discrétionnaire se base sur des données fondamentales et nécessite une grande expérience de la part du trader, l’approche systématique est, quant à elle, basée sur des événements déclencheurs précis et invariables, logiques et mathématiques. Ici, pas besoin de devoir discerner le subjectif de l’objectif, puisque l’approche fait déjà abstraction du subjectif. En pratique, l’approche systématique aboutit à des stratégies basées essentiellement sur l’analyse technique des cours. Le trader pourra toujours garder un œil sur les actualités économiques par précaution, car certaines d’entre elles, qui provoquent une forte volatilité, peuvent faire voler en éclat les meilleures analyses techniques, étant donné leur caractère imprévisible.

    L’approche systématique présente l’avantage d’être la solution idéale pour les traders débutants. En effet, à partir du moment où vous trouvez la bonne stratégie, vos résultats seront indépendants de votre expérience, et même de vos connaissances. Certains traders débutants parviennent à obtenir de très bons résultats dès leurs débuts parce qu’ils adoptent tout de suite une approche systématique, et une ou plusieurs stratégies déjà éprouvées par des traders expérimentés, qui ont fait leurs preuves dans la durée en termes de fiabilité et de résultats. Il n’y a aucun mal, surtout lorsqu’on débute, à copier les stratégies d’autres traders. Au contraire, c’est même la meilleure chose à faire. Beaucoup de traders commencent par copier la stratégie d’un trader au profil et aux objectifs similaires, qui a de bons résultats. Par la suite, avec l’expérience, vous pourrez peaufiner la stratégie copiée au départ, qui deviendra alors une stratégie à part entière : la vôtre.

    Façon #3 : L’approche méthodologique

    L’approche méthodologique est le parfait compromis entre l’approche discrétionnaire et l’approche systématique. Elle permet d’utiliser le meilleur des deux approches précédentes. Le revers de la médaille est qu’il s’agit également de l’approche la plus difficile à maîtriser. Elle consiste à utiliser à la fois l’analyse technique et l’analyse fondamentale pour repérer et saisir les meilleures opportunités du marché. Un trader pourra, par exemple, utiliser une approche systématique pour choisir son actif et prendre position sur le marché, puis utiliser une approche discrétionnaire pour déterminer à quel moment couper sa position et sortir du marché avec le meilleur profit possible (ou le moins de pertes). Les traders qui utilisent une approche exclusivement discrétionnaire ou au contraire exclusivement systématique sont finalement assez rares. Avec l’expérience, la majorité des traders professionnels finissent par mélanger les deux, optant ainsi pour une approche méthodologique.

    L’approche méthodologique permet de prendre tous les aspects inhérents au trading en compte, sans en mettre aucun de côté au risque de manquer des informations cruciales. Les actualités économiques et leur impact auront tout autant d’importance que l’analyse technique des graphiques des cours. Ils ne se servent pas de l’un pour conforter les résultats de l’autre, ils se servent des deux à la fois pour déterminer toutes les caractéristiques de leurs futurs investissements, c’est là que réside la difficulté.

    Comment choisir la bonne approche pour vous ?

    Les trois approches sont fiables et donnent de très bons résultats, mais à la seule condition de bien les maîtriser. Toute stratégie mal comprise et mal maîtrisée, même si c’est la meilleure stratégie au monde, vous fera perdre de l’argent car elle ne sera pas utilisée à bon escient. Statistiquement, il a été démontré qu’entre 80 et 90% des traders en ligne perdent de l’argent ! Or, il s’avère que la grande majorité des traders débutants se lancent, à tort, dans une approche discrétionnaire qui nécessite pourtant d’avoir déjà une grande expérience et une pratique soutenue des marchés financiers.

    Ainsi, si vous êtes débutant, oubliez totalement l’approche discrétionnaire, elle n’est pas faite pour vous, ou du moins pas encore. L’approche systématique restera la solution la plus fiable pour vous, et la mieux adaptée à votre niveau actuel. Elle vous permettra de vous familiariser avec le trading, d’acquérir des connaissances et de l’expérience tout en réalisant vos premiers bons résultats. Cela jouera également sur votre motivation, ce qui n’est pas négligeable. Par ailleurs, pourquoi devriez-vous obligatoirement perdre de l’argent pour apprendre, quand il y a des solutions bien moins risquées et de meilleure qualité ?

    Si vous avez déjà de l’expérience sur les marchés financiers, et que le trading vous permet déjà de gagner de l’argent, tout dépend de l’approche que vous avez déjà. Si vous tradiez jusqu’à présent grâce à une approche systématique, vous pouvez élargir vos horizons et compléter vos compétences en commençant à appréhender, même partiellement, l’approche discrétionnaire. Il sera même plus prudent, dans un premier temps, de conserver votre stratégie qui fonctionne. À terme, avec l’expérience, vous serez capable d’aborder l’approche méthodologique. C’est alors que vous pourrez considérer que vous êtes devenu un trader chevronné, expérimenté, autrement dit, professionnel !

    Conclusion :

    Il y a ainsi trois principales manières d’aborder les marchés financiers pour le trading. Les débutants, souvent d’instinct, ne choisissent pas la meilleure option dès le départ. Ils ont tendance à vouloir tout de suite trader comme des professionnels, en oubliant que le trading s’apprend comme on pourrait apprendre tout autre métier, et qu’il y a des étapes à respecter. Le trading comporte par ailleurs une part de prise de risque à maîtriser, et l’argent y est avant tout votre outil de travail, ce qui en fait une activité à part, différente de tous les autres secteurs d’activités que l’on connaît. Il faut donc savoir avancer avec prudence, et ne se lancer dans une nouvelle approche que lorsqu’on est sûr de ses compétences et de ses connaissances. Nous avons vu que l’approche systématique reste la meilleure pour les débutants, bien que beaucoup de traders professionnels continuent de l’utiliser exclusivement. Elle est la plus fiable et celle qui fait le moins appel à votre intuition, à votre expérience ou même à vos connaissances. Les deux autres se veulent plus complètes et plus précises, mais sont réservées à des traders ayant déjà plusieurs années de réussite régulière sur les marchés.

      Voir aussi: Bourse