Un enfant ne part jamais à son premier jour d’école sans son matériel scolaire et son sac à dos. Un ouvrier ne part jamais sur un chantier sans ses outils et son véhicule de fonction. De la même manière, un trader ne pourra pas bien démarrer son activité sans disposer des outils de base qui lui serviront au quotidien. Ces outils devront être judicieusement choisis, car ce sont d’eux que dépendront les performances du trader, voire la réussite ou non de sa stratégie. Voici les 3 outils de base du parfait trader, pour démarrer votre activité dans les meilleures conditions.

    Outil #1 : Le matériel

    L’équipement hardware

    Le premier outil indispensable pour pratiquer le trading en ligne est bien évidemment un ordinateur. Cet ordinateur ne sera plus uniquement un outil de loisir, et deviendra alors aussi, voire exclusivement, votre outil de travail. Certains traders choisissent de totalement séparer leur activité de trading de leurs activités de loisirs sur internet, en investissant dans un ordinateur qui y sera spécialement dédié. Vous pouvez cependant tout à fait utiliser l’ordinateur familial pour cela, à condition qu’il affiche des performances raisonnables (qu’il ne soit pas obsolète), et qu’éventuellement vous sécurisiez l’accès à la partie trading avec des mots de passe, pour éviter que vos enfants, amis etc. ne puissent y accéder.

    Si vous choisissez d’investir dans un nouvel ordinateur, il est inutile de prendre le plus performant du marché. Les PC de moyenne gamme conviendront parfaitement. Il ne faut pas non plus opter pour les premiers prix ou les ordinateurs soldés, qui ont déjà des performances presque obsolètes et ne tiendront pas suffisamment sur le long terme. N’hésitez pas à demander conseil à un vendeur dans le magasin où vous irez, ou à lire les différents avis des utilisateurs sur internet. Si vous demandez conseil à un vendeur, soyez précis sur l’utilisation que vous ferez de votre ordinateur (bureautique, internet, jeux etc.) afin qu’il puisse vous conseiller les modèles qui répondront le mieux à vos besoins. Une autre solution possible consiste à faire appel à un professionnel pour qu’il vous monte une tour de PC clé en main. Là encore, il tiendra compte de vos besoins mais aussi de votre budget pour composer le PC idéal pour votre activité de trading. De la carte graphique au processeur, vous pourrez tout choisir.

    Opter pour l’utilisation de votre ordinateur familial ou d’un ordinateur dédié est une décision qui dépend de votre situation personnelle. Cependant, il est tout de même préférable d’opter pour un ordinateur qui sera dédié à votre activité.

    Concernant l’écran, choisissez de préférence un écran assez grand pour pouvoir bien visualiser les données graphiques des cours de vos actifs. Un écran de 19 pouces ou plus conviendra parfaitement. Par ailleurs, un seul écran suffit, surtout lorsque vous débutez. Vous avez sans doute déjà pu voir sur internet des photos de traders en train de travailler sur 2 ou 3 écrans en même temps. Ces images sont principalement marketing, elles sont faites pour attirer l’œil. Il n’y a que peu d’intérêt à opter pour plusieurs écrans. Par ailleurs, si les marchés s’emballent, vous aurez intérêt à savoir où donner de la tête parmi vos 40 graphiques répartis sur plusieurs écrans ! Cela risquerait de vous embrouiller plus qu’autre chose !

    La connexion internet

    Outre un bon ordinateur, il vous faudra aussi une bonne connexion à internet. La qualité de votre connexion dépendra aussi de votre lieu d’habitation, bien que les opérateurs aient des offres de plus en plus performantes même dans les communes les plus isolées. Choisissez de préférence une connexion ADSL ou câble, et préférez une installation filaire plutôt que le Wifi qui peut subir des perturbations. Si votre commune n’est pas desservie par l’ADSL, vous pouvez opter pour une connexion web par satellite, qui sera certes plus coûteuse, mais qui vous assurera un bon débit en permanence.

    Outil #2 : Les logiciels

    Certains logiciels s’avèreront indispensables pour votre activité de trading. Les logiciels dédiés au trading ont des fonctions qui permettent d’optimiser vos analyses techniques des cours. Il existe différents types de logiciels qui conviendront à différents types de trading. Par exemple, les logiciels dits « EOD » (End Of Day) vous proposent des graphiques dont les données sont réactualisées à chaque fin de journée. Ce type de logiciel conviendra plutôt aux traders qui ont une stratégie basée sur le moyen voire le long terme. Ils permettent de déterminer la tendance générale du cours d’une action, afin de sélectionner celles qui peuvent être les plus rentables en fonction de votre stratégie.

    Pour les day traders, autrement dit les traders à court terme, il vaudra mieux opter pour un logiciel qui actualise les cours en temps réel. Les prises de décisions se font en quelques minutes, pour des positions qui durent le temps d’une journée au maximum. Il vous faudra donc un logiciel qui vous permette de rester réactif en permanence et d’avoir en temps réel toutes les informations du marché.

    Comme pour tous les logiciels, les meilleurs sont payants. Cependant, les plateformes de trading en ligne, notamment pour le trading sur le marché des devises, disposent de partenariats leur permettant de mettre certains de ces logiciels à disposition de leurs clients. Le logiciel le plus connu dans le monde du trading en ligne sur le Forex est MetaTrader, qui est très complet et très efficace. Il actualise les cours en temps réel et dispose de nombreux indicateurs techniques pour vous aider dans vos analyses.

    Outil #3 : Le courtier

    Le courtier avec lequel vous allez trader au quotidien constitue le choix le plus important que vous aurez à faire avant de démarrer. Avoir un ordinateur obsolète et une connexion internet moyenne, avec un logiciel limité et gratuit, ne vous empêchera pas de réaliser de bonnes performances de trading. Au pire, cela vous ralentira. En revanche, mal choisir votre courtier (broker) pourrait être fatal à votre capital. Le trading en ligne n’est pas gratuit. Pour l’achat d’actions, il y a des frais de traitement ; pour les CFD, il y a un « spread » (commission correspondant à l’écart entre le prix d’achat et le prix de vente) etc. Les courtiers en ligne se livrent une bataille féroce au niveau des prix, pour attirer toujours plus de clients. Cette bataille est à votre avantage, puisqu’elle vous permet de comparer la concurrence.  Il existe même des sites de comparateurs de courtiers en ligne.

    Attention toutefois, car il existe aussi des sites frauduleux, malheureusement. Leurs offres sont par ailleurs souvent les plus alléchantes. Pour vous aider à ne pas tomber dans leurs pièges, plusieurs solutions existent :

    • N’hésitez pas à vous renseigner sur le courtier qui vous intéresse en consultant des forums spécialisés ou tout autre site sur lequel vous pourriez lire des avis d’utilisateurs.
    • Consultez le site officiel de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) qui met à disposition de ses visiteurs une liste noire des sites frauduleux qu’elle a repéré.
    • Vérifiez que le courtier est bien réglementé et dispose des licences en vigueur dans le pays dans lequel il est basé. Par exemple, pour un courtier en ligne basé à Chypre, vérifiez qu’il soit régulé par la CySEC.
    • Méfiez-vous globalement des offres trop alléchantes, avec des offres de bonus souvent truffées de conditions qui font que vous ne les obtiendrez jamais.
    • Méfiez-vous également des spams que vous pourriez recevoir par email, ou pire, des courtiers qui vous contactent directement par téléphone pour vous faire une offre, sans même que vous ne les ayez jamais sollicité.

    Globalement, optez pour un courtier qui a déjà pignon sur rue, et propose des services complets, à des prix raisonnables. Fuyez les « petits nouveaux » qui cassent les prix.

    Conclusion :

    Les outils nécessaires pour bien démarrer votre activité de trading ne sont pas nombreux. Un ordinateur, une connexion internet, un logiciel de trading, un courtier, et le tour est joué. Outre le capital que vous utiliserez pour trader, votre activité ne nécessitera que peu voire pas d’investissement au départ. Cependant, il vous faudra choisir judicieusement ces outils. Votre ordinateur devra être suffisamment performant, tout comme votre connexion internet, afin d’éviter les problèmes, pannes, bugs etc. en plein milieu d’un moment crucial. Le choix de votre logiciel de trading sera lui aussi déterminant. N’hésitez pas à en tester plusieurs, car même les logiciels payants disposent d’une version d’essai gratuite. Enfin, le choix pour lequel il vous faudra le plus prendre votre temps est celui de votre courtier en ligne. C’est grâce à ce dernier que vous pourrez pratiquer un trading efficace. Il devra avoir une offre de services complète, des outils performants, une mise à jour des cours en temps réel, et pratiquer des prix raisonnables. Il devra également être reconnu dans le monde du trading en ligne, et être régulé, et autorisé par l’AMF, afin de vous éviter le désastre des arnaques qui malheureusement sont encore légion sur le web.

      Voir aussi: Bourse