Depuis quelques années, internet a littéralement bouleversé le trading et tous les marchés qui s’y rapportent. Que l’on décide d’investir sur les marchés boursiers, sur le marché des devises, sur les matières premières etc., la façon dont on investit, dont on établit sa stratégie etc. a radicalement changé. Autrefois, le trading en bourse était réservé aux salles des marchés, ces lieux open space bruyants dans lesquels des traders expérimentés ayant fait de longues études hurlaient toute la journée. L’épargnant ou l’investisseur particulier devait, quant à lui, obligatoirement passer par les services d’un conseiller financier spécialisé, et par des produits bancaires « clés en main » tels que les comptes titres ou encore le PEA. Les investissements en bourse ne se faisaient alors, pour ces derniers, que sur le long terme, et avec des opportunités limitées.

    Les salles des marchés existent toujours, bien sûr, mais l’ambiance qui y règne n’est plus du tout la même. Quant aux particuliers, ils peuvent désormais investir leur argent eux-mêmes, en total autonomie et en quelques clics depuis leur ordinateur. L’arrivée d’internet a révolutionné le monde financier. On peut désormais entièrement gérer ses finances en ligne, de la gestion quotidienne du compte courant aux investissements les plus complexes. C’est encore plus vrai depuis l’apparition récente des banques en ligne, dont le succès est exponentiel. En quoi internet a-t-il bouleversé le trading ? De quelle manière ? Quelles en sont les conséquences ?

    Manière #1 : Un marché désormais accessible à tous

    Pas plus tard qu’il y a quelques années, le trading se voulait encore très élitiste. On pensait à tort que le savoir financier était réservé à une sorte d’élite, et les informations liées aux marchés boursiers étaient réservées aux salles de marchés. Internet a permis de mettre en évidence que tout le monde peut apprendre le trading s’il est suffisamment motivé et passionné par le sujet. De plus en plus de gens pratiquent le trading en ligne tout en conservant leur emploi, et certains d’entre eux parviennent à générer un revenu complémentaire régulier de cette activité.

    Internet a également eu, en toute logique, une incidence sur les marchés eux mêmes. Alors qu’il y a quelques années, les actions les plus dynamiques ne progressaient que de quelques pourcents en une journée, celles d’aujourd’hui peuvent subir des variations de plusieurs dizaines de pourcents par jour, dans un sens ou dans l’autre. On appelle ce phénomène la volatilité, et cette dernière a explosé depuis l’apparition du trading en ligne. Plus la volatilité est importante, plus l’effet peut être grisant. Une forte volatilité permettra en effet aux traders de réaliser des bénéfices beaucoup plus importants en un temps beaucoup plus réduit. Cependant, cela fonctionne dans les deux sens, il faut donc avoir une maîtrise du risque qui soit elle aussi plus importante qu’avant.

    Manière #2 : Une démocratisation totale

    Avec l’apparition et le développement d’internet, qui fait désormais partie intégrante de la majorité des foyers français, le trading en ligne a subi une demande de plus en plus forte et un développement lui aussi exponentiel. C’est ainsi que se sont développés, et se développent encore, de nombreux courtiers en ligne. Ces derniers mettent à la disposition de tous des plateformes en ligne pour trader, mais aussi des outils d’analyse, des graphiques en temps réel, les dernières actualités économiques etc. Ces courtiers en ligne permettent également à leurs clients de se former au trading, à son fonctionnement et à ses stratégies via des outils variés tels que des fiches pratiques, des webinaires gratuits, des formations spécifiques etc. En bref, l’offre s’est adaptée à la demande, et les courtiers se sont adaptés à une clientèle de plus en plus large et de plus en plus débutante. Désormais, un débutant, quel que soit son âge ou plus généralement quelle que soit son histoire, peut s’initier au trading sans avoir à faire de longues études, et en total autodidacte.

    Internet a ainsi non seulement permis de rendre le trading sur les marchés boursiers accessible à tous, mais a aussi permis de démocratiser cette activité. Quel que soit votre niveau scolaire, votre expérience professionnelle ou le secteur d’activité duquel vous êtes issu, vous pouvez désormais apprendre à trader, étape par étape et en partant de zéro. Certains traders aujourd’hui expérimentés ont tout appris sur internet, et ont fini par pouvoir quitter leur emploi pour faire du trading leur principale activité et leur principale source de revenus.

    Manière #3 : Un mode de trading radicalement différent

    Grâce à internet, les traders en ligne peuvent organiser leur travail comme bon leur semble, même si certaines tranches horaires sont plus propices que d’autres au niveau des opportunités qu’elles offrent et de la volatilité plus ou moins élevée du marché. Cette liberté totale d’organisation de son travail, et plus généralement de sa vie, est un élément de plus en plus prisé par les traders, et plus globalement, par tout le monde ! Qui ne rêve pas de nos jours de pouvoir faire ce qu’il veut de ses journées, de pouvoir partager équitablement son temps de travail avec le temps passé en famille, tout en continuant à percevoir des revenus confortables ? Il ne s’agit pas ici de travailler moins pour gagner plus, en tout cas pas exactement. Il s’agit plus précisément d’optimiser le temps consacré à gagner de l’argent, afin de pouvoir améliorer son niveau et sa qualité de vie.

    Par ailleurs, si vous décidez de faire du trading votre activité principale, vous devrez alors créer votre entreprise. Cependant, elle ne nécessitera quasiment aucun investissement de départ, excepté le capital qui vous servira à trader. En effet, en dehors de cela, seul un ordinateur et une bonne connexion internet vous seront nécessaires. En plus, les courtiers en ligne se sont désormais adaptés à tous les types d’investisseurs, y compris ceux qui ont au départ un « petit budget ». Ainsi, s’il vous est vivement déconseillé de quitter votre emploi avec un capital de trading de 100€, c’est néanmoins une somme avec laquelle il est tout à fait possible de démarrer. Certains ont procédé de la sorte. Après avoir fait suffisamment fructifier un très petit capital de départ, certains traders ont pu faire du trading leur activité principale. Avec internet, le trading est devenu accessible à tous, adapté à tous, et flexible.

    Manière #4 : L’effet pervers du clic de souris

    Cette démocratisation totale du trading grâce à internet comporte aussi son revers de la médaille. Il ne faut en effet pas se laisser griser par l’aspect « trop facile » de la chose. Et pour cela, il faut dire que beaucoup d’informations que l’on trouve sur la toile n’aident pas. Beaucoup cherchent en effet à vous faire croire que le trading en ligne permet de gagner de l’argent rapidement et surtout facilement, presque sans efforts. Ils font totalement abstraction de la notion de risque ainsi que de la notion de connaissances et d’expérience. Gardez toujours à l’esprit que le trading est au départ un métier, qui, même s’il est aujourd’hui accessible à tous, nécessite un apprentissage digne de ce nom.

    Pour réussir vos investissements en ligne, il vous faudra être capable d’établir une stratégie, de gérer la prise de risque liée à chaque ouverture de position, de gérer vos émotions, qui peuvent être des sources d’ennui notoires, de gérer la répartition et l’utilisation de votre capital etc. Beaucoup de traders débutants échouent parce qu’ils veulent brûler les étapes, pensant que grâce à internet le trading est devenu facile. Ils manquent de patience et se laissent dévorer par les marchés financiers qui, internet ou non, obéissent toujours aux mêmes règles économiques et financières.

    Conclusion :

    D’une manière générale, internet rend tout plus accessible et plus rapide. On a désormais accès à tout ou presque, de façon instantanée, et le phénomène ne cesse de croître, parallèlement au développement d’appareils de plus en plus performants pour nous permettre d’utiliser le web dans notre quotidien. Ainsi, beaucoup de choses se sont peu à peu démocratisé, comme par exemple la formation, avec le développement de cours en ligne gratuits, webinaires etc. Pour celui qui veut trader en ligne alors qu’il ne connaît rien à la finance ou à l’économie, rien de plus simple. Il peut se former en autodidacte, participer à des discussions sur des forums etc. Lorsque vient le moment de concrétiser les choses, il peut s’inscrire sur une plateforme de trading en ligne sans avoir à passer par sa banque.

    Avec internet, en somme, tout est plus facile. Il faut de ce fait savoir aussi rester vigilent. Sur le web, on trouve de tout, mais on a tendance à être attiré par ceux qui cherchent à nous vendre du rêve, à coup de success stories en tout genre, en nous affirmant notamment que le trading est une activité facile, et que l’on peut gagner beaucoup d’argent en restant dans son canapé. Il faut savoir faire la part des choses, car trader reste un métier qui s’apprend avec du temps et de l’investissement personnel. Cependant, si vous êtes passionné par le trading, la finance, l’économie etc. et que vous prenez le temps d’apprendre pas à pas à maîtriser ce vaste domaine sans vouloir brûler les étapes sous prétexte qu’internet accélère et facilite les choses, alors vous pourrez réussir vos investissements comme le font déjà des milliers d’internautes à travers le monde.

      Voir aussi: Bourse