On vit dans une époque dominée par la crise et l’incertitude, malheureusement. Si la dite crise est maintenant derrière nous, nous en subissons encore les retombées. Ainsi, il est de plus en plus difficile de trouver de bons placements qui rapportent un rendement annuel conséquent. Les taux des livrets, par exemple, étaient assez élevés il n’y a pas si longtemps. Placer son argent sur une épargne disponible et sécurisée valait encore le coup. Aujourd’hui, ces livrets culminent fièrement à peut-être 2 ou 2,5% d’intérêts grand maximum. Le marché boursier, à l’exception du marché des devises, est lui aussi moins intéressant qu’avant. Aujourd’hui, une entreprise qui réalise une croissance de 5% établit un exploit. Alors, on est en droit de se demander s’il existe encore des placements qui valent le coup qu’on s’y intéresse et qu’on y investisse son capital. Existe-t-il encore des placements qui peuvent avoir des rendements élevés, de l’ordre de plus de 20% par an ? Qu’en est-il alors du niveau de risque de ces solutions de placement ? Pour répondre à la première question, oui, il existe bien encore des placements qui peuvent rapporter plus de 20% par an. Quant aux risques, ils sont variables en fonction du type de placement, certains étant des placements sûrs, voire refuges. Voici les 5 placements qui peuvent encore rapporter plus de 20% par an.

    Placement #1 : Le Forex

    Le Forex, ou marché des devises étrangères, est un marché boursier particulier, qui a ses propres règles et ses propres évolutions. Sur le Forex, on trade ce que l’on appelle des CFD, ou « Contract For Difference » en anglais. Ce sont des instruments financiers complexes dits « à terme », qui permettent de placer son argent en achetant et vendant des paires de devises telles que l’EUR/USD (euro/dollar US) par exemple. Sur les plateformes de trading Forex, on a également accès à d’autres produits financiers tels que les matières premières ou encore les indices. On peut ainsi également acheter l’indice CAC40 ou encore le Dow Jones sous forme de CFD.

    Avec le Forex et les CFD, le rendement annuel est théoriquement illimité. Tout dépendra des performances que vous parviendrez à réaliser avec votre portefeuille. Les positions que vous ouvrez sur le marché peuvent bénéficier d’un effet de levier plus ou moins important qui va pouvoir multiplier les résultats. En revanche, le Forex est un marché très volatile et les CFD sont un produit financier risqué. L’effet de levier peut, quant à lui, multiplier vos gains mais aussi vos pertes, il faut donc l’utiliser avec beaucoup de prudence. Cependant, avec une bonne connaissance du marché et un peu d’expérience, vous pouvez tout à fait faire de très bons investissements sur le Forex et booster votre portefeuille. Les traders particuliers qui parviennent à générer des gains réguliers, au-delà d’un rendement de 20% par an, sont de plus en plus nombreux.

    Placement #2 : Les options binaires

    Les options binaires fonctionnent elles aussi sur le marché du Forex, tout comme les CFD. Il s’agit simplement d’un autre produit d’investissement. Les options binaires ont pour particularité leur simplicité d’utilisation. Comme leur nom l’indique, il n’y a que deux issues possibles à chaque fois. Si vous placez votre argent sur une option binaire à la hausse (appelée « call »), vous générez un bénéfice (de 85% en moyenne !) sur le capital investi si le cours de l’actif lié à l’option augmente. En revanche, si ce dernier baisse, vous perdez votre capital. Ici, contrairement aux CFD, vous n’avez pas besoin de déterminer de point précis de sortie. L’option binaire a une durée limitée dans le temps, et vos gains et vos pertes sont uniquement déterminées par une hausse ou une baisse du cours, même si elle est minime.

    Les options binaires constituent des placements à très court terme, certaines options ne durent que 60 secondes ! D’autres durent plusieurs heures. Il faut donc être capable de prévoir les mouvements immédiats du marché. Cependant, les analyses techniques et fondamentales sont similaires à celles effectuées sur les CFD, mais adaptées au très court terme. Beaucoup de traders issus des CFD sur le Forex placent une partie de leur capital dans les options binaires afin de diversifier leur portefeuille. C’est également un excellent moyen de booster votre rendement annuel. Attention, tout comme les CFD, les options binaires sont des produits financiers dont le risque est relativement élevé. Votre choix devra donc tenir compte de votre aversion au risque par rapport à vos objectifs de gains (ratio risque/gain).

    Placement #3 : L’immobilier locatif saisonnier

    L’immobilier locatif classique vous apportera un revenu régulier grâce aux loyers versés par votre locataire, mais vous atteindrez difficilement un rendement de 20% par an. En revanche, l’immobilier locatif saisonnier peut vous permettre d’atteindre cet objectif beaucoup plus facilement, et ce pour une raison très simple : Les loyers des appartements de vacances sont beaucoup plus élevés.  Un appartement que vous loueriez 500€ par mois à l’année, pourrait se louer, par exemple, 500€ par semaine pendant la saison estivale, voire plus. Certains cumulent la location classique et saisonnière pour remplir leurs logements toute l’année. C’est tout à fait possible dans certains cas, en louant par exemple votre appartement ou votre maison aux touristes pendant l’été, et aux étudiants le reste de l’année, les étudiants quittant les lieux pour l’été.

    Bien entendu, tous les logements ne sont pas adaptés à ce type de location. Il faut que le logement soit bien situé, dans une ville touristique, en bord de mer ou à la montagne de préférence, ou dans une grande ville ayant un patrimoine culturel et historique fort (Lyon, Paris etc.). Ensuite, il faut bien calculer votre investissement, c’est-à-dire tenir compte du prix d’achat par rapport au loyer qu’il sera possible d’appliquer. En résumé, il vous faudra appréhender le marché de l’immobilier, bien le connaître pour faire le meilleur choix possible. En dehors de tout cela, l’immobilier a pour autre avantage d’être en plus un placement sûr, qui vous rapportera de l’argent sur le long terme. La pierre est encore et toujours une valeur refuge. Le marché de l’immobilier a connu une forte crise et a beaucoup évolué ces dernières années, mais il est encore tout à fait possible d’en faire un placement à haut rendement.

    Placement #4 : L’immobilier – achat et revente

    Placer son argent dans un ou plusieurs biens immobiliers possède de nombreux avantages. Déjà, l’immobilier reste l’un des secteurs d’investissement les plus sûrs. Ensuite, il est possible d’y réaliser des opérations très lucratives, par le biais de l’achat et de la revente de biens. Il est en effet parfois possible d’y réaliser des plus-values importantes. C’est notamment le cas des biens immobiliers à restaurer, que l’on peut acquérir à des prix très intéressants, et revendre ensuite après avoir effectué les travaux de remise en état, de décoration etc. Vous pouvez aussi réaliser de belles plus-values sur des biens pour lesquels il n’y a pas de travaux importants à réaliser, mais simplement quelques travaux de rafraichissement.

    Comme pour l’immobilier locatif saisonnier, il convient de bien étudier le marché avant d’investir. Vous devrez tenir compte de plusieurs critères pour faire le meilleur choix possible. Ainsi, demandez-vous quels sont les biens les plus prisés, les villes/quartiers les plus recherchés etc. Si les grandes villes restent un choix sûr, ne négligez pas les villages de campagnes, qui ont de plus en plus de succès, notamment pour ceux qui souhaitent acquérir une résidence secondaire. Par ailleurs, les biens immobiliers en milieu rural sont moins chers à l’achat, et peuvent prendre beaucoup de valeur une fois restaurés. Pour vous assurer d’effectuer le meilleur placement possible, n’hésitez pas à faire appel aux conseils d’un expert en immobilier, qui connaitra très bien le marché particulièrement dans la zone géographique où il exerce son métier au quotidien.

    Conclusion :

    Les placements qui peuvent rapporter 20% par an de rendement ou plus sont finalement peu nombreux. Cependant, ils existent bien, et suffisent à vous permettre d’accélérer la croissance de votre patrimoine. De plus, ils sont suffisamment diversifiés pour que tout le monde puisse trouver le placement qui lui convient. Le Forex, par exemple, est un marché accessible même aux petits investisseurs, et permet d’effectuer des placements à très court terme. L’immobilier conviendra mieux à des portefeuilles plus importants, et s’envisage plutôt sur le long terme. Cependant, même les « petits budgets » peuvent se lancer dans des placements immobiliers locatifs, en investissant par exemple dans des garages ou des places de parking, même si dans ce cas, les 20% par an seront difficiles à atteindre, car cela peut-être un bon moyen de démarrer. Ces placements à hauts rendements potentiels peuvent faire partie d’une stratégie globale de diversification de votre portefeuille, surtout concernant le marché du Forex, qui est plus risqué. L’immobilier, quant à lui, peut suffire pour se constituer un bon portefeuille de placement.

      Voir aussi: Placements