Pour réussir à générer des profits avec le trading, peu importe les actifs dans lesquels vous investissez, il vous faut mettre en place une stratégie. De nombreuses stratégies de trading ont déjà été mises en place et éprouvées par les traders professionnels, certains d’entre elles sont très connues, et leur efficacité a déjà été prouvée. Les stratégies appliquées aux options binaires sont issues de celles appliquées sur le Forex. Elles ont simplement été adaptées aux options binaires et à leurs particularités. Leur variété permet aux traders de choisir celle qui convient le mieux à leurs profils, à leurs objectifs, à leur money management etc. Elles peuvent être basées sur l’analyse technique des graphiques des cours, sur l’analyse des actualités économiques, ou sur les deux à la fois. Voici les 5 meilleures stratégies d’options binaires qui permettent aux traders de réussir.

    Stratégie #1 : L’analyse fondamentale

    La stratégie basée sur l’analyse fondamentale est celle qui utilise uniquement les actualités économiques pour déterminer les prises de positions les plus profitables. L’analyse technique des graphiques nécessite certaines compétences, notamment en mathématiques. De ce fait, certains traders préfèrent se baser uniquement sur les indicateurs économiques fournis par les actualités. Si beaucoup préfèrent utiliser les deux (analyses technique et fondamentale), l’analyse fondamentale utilisée seule peut être très efficace si elle est bien appliquée. Concrètement, parmi toutes les actualités économiques mondiales et quotidiennes, certaines auront un impact très fort sur les cours, d’autres plus faibles ; certaines auront un impact immédiat, d’autres dans les heures qui suivent etc. Il s’agit donc de choisir quelle actualité économique surveiller, et de prévoir sur quel actif elle aura un impact, et quelle sera l’ampleur de cet impact. Certaines actualités économiques sont régulièrement publiées et ont un impact déjà connu et prévisible. Par exemple, si les chiffres du chômage sont positifs aux États-Unis, c’est-à-dire en baisse, cela aura un impact positif sur le dollar, qui deviendra plus fort face à l’euro. Ainsi, le cours de la paire EUR/USD baissera.

    L’utilisation de cette stratégie nécessite surtout de pouvoir être très réactif, car aussitôt la nouvelle publiée, les cours réagissent la plupart du temps immédiatement, c’est-à-dire dans les secondes qui suivent. Peu importe que l’actualité publiée soit positive ou négative, si elle est importante, elle provoquera une grande volatilité sur certains actifs, que ce soit à la hausse ou à la baisse. Mais cette volatilité sera souvent de courte durée et s’en suivra une correction de marché, d’où la nécessité de pouvoir réagir immédiatement pour profiter de ces opportunités.

    Stratégie #2 : Les bandes de Bollinger

    En analyse technique, il existe de nombreux indicateurs permettant d’analyser les cours et de prévoir leur évolution future. Parmi les indicateurs techniques les plus utilisés, il y a les bandes de Bollinger. Elles portent le nom de leur créateur, John Bollinger, analyste financier américain. Les bandes de Bollinger sont constituées de trois courbes :

    • Une moyenne mobile, à 20 jours dans la version « standard », bien que les bandes de Bollinger peuvent se calculer sur n’importe quelle période de temps de votre choix.
    • Deux autres courbes de part et d’autres de la moyenne mobile, dont le calcul est basé sur l’écart-type de la période choisie.

    On a constaté que les cours restaient 95% du temps entre ces deux bandes aux extrémités, coupant régulièrement la moyenne mobile. Si la définition et le calcul des bandes de Bollinger peuvent sembler compliqués, leur utilisation est relativement simple. Plus les bandes de Bollinger sont écartées l’une de l’autre, plus la volatilité du cours est importante, et inversement. Elles servent à détecter d’éventuels retournements de tendance ainsi que des augmentations de volatilité. Donc, par exemple, si à l’inverse les bandes de Bollinger sont très étroites, et que le cours est sous la moyenne mobile, venant même toucher la bande du bas, il y a de fortes probabilités qu’un mouvement fort et volatile se prépare à la hausse.

    Stratégie #3 : La stratégie des moyennes mobiles

    La stratégie des moyennes mobiles consiste à utiliser deux moyennes mobiles à deux périodes de temps différentes pour anticiper les mouvements du cours ciblé. Plus la période étudiée sur le graphique est longue, plus les périodes de référence de vos moyennes mobiles devront l’être aussi. Un trader qui prend des positions longues sur le Forex (plusieurs jours), pourra choisir des moyennes mobiles à 20 et 50 jours, par exemple. Dans le cas des options binaires, qui sont des positions très courtes, mieux vaut opter pour des moyennes mobiles à 5 et 20 jours, ou moins, à vous de trouver l’ajustement idéal. Une fois vos moyennes mobiles définies, voici les informations que l’on peut en tirer :

    • Lorsque la moyenne mobile la plus courte croise la moyenne mobile la plus longue pour passer au-dessus, et que les deux moyennes mobiles sont haussières ou entament un virage à la hausse, alors le cours se prépare à un mouvement haussier lui aussi. L’inverse indiquera évidemment une tendance baissière imminente.
    • Un peu comme dans le cas des bandes de Bollinger, plus les deux moyennes mobiles sont écartées l’une de l’autre, plus le marché est volatile. Lorsqu’elles sont resserrées depuis un certain temps, cela peut indiquer un mouvement fort à venir.

    La stratégie des moyennes mobiles est très prisée par les traders débutants. Elle est en effet simple à comprendre et à utiliser, efficace, et permet de se familiariser avec le fonctionnement des marchés.

    Stratégie #4 : Les indicateurs de momentum

    Les indicateurs de momentum vous indiquent en temps réel les volumes d’achat et de vente d’un cours. Dans les stratégies de trading, ils sont souvent associés à des indicateurs de tendance tels que les moyennes mobiles, les bandes de Bollinger etc. Cependant, certains traders les utilisent seuls. Utiliser un indicateur de momentum seul peut amplement suffire à une stratégie efficace, et avoir au contraire trop d’indicateurs différents peut être contre-productif. Ainsi, lorsqu’un indicateur de momentum indique un surachat, cela signifie que le cours a été massivement acheté par les investisseurs, et dans ce cas, une correction de marché est imminente. Cela signifie que certains investisseurs ayant acheté le cours au début de la tendance haussière vont clôturer leurs positions pour prendre leurs profits, ce qui va faire redescendre les prix. L’inverse est bien sûr vrai pour le cas d’une survente. Donc, pour résumer, vendez en cas de surachat, et achetez en cas de survente. Voici quelques-uns des indicateurs de momentum les plus utilisés :

    • Le MACD
    • Le RSI
    • Le SAR parabolique
    • Le DMI
    • L’oscillateur stochastique

    Tous ces indicateurs sont mis à votre disposition sur toutes les plateformes d’options binaires ou de Forex.

    Stratégie #5 : La stratégie de tendance

    La stratégie de tendance est l’une des stratégies les plus sures en trading. N’importe quel trader expérimenté vous dira qu’il est toujours risqué d’aller contre la tendance dominante d’un cours. Ceux qui adoptent des stratégies visant à trader les retournements de marché, qui donc vont se retrouver à un moment donné à contre tendance, même pour une courte durée, prennent toujours plus de risques que ceux qui appliquent la stratégie inverse. Le choix de votre stratégie dépendra aussi, de toute façon, de votre aversion plus ou moins élevée à la prise de risque.

    La stratégie de tendance consiste à évaluer la tendance dominante d’un cours. Pour cela, il convient d’étudier les graphiques sur des périodes plus longues que celles que vous tradez. Pour les options binaires, inutile de prendre un graphique journalier ; un graphique avec des chandelles sur 1 heure ou 4 heures suffira. Ensuite, vous verrez assez rapidement, avec l’aide de quelques indicateurs si besoin, la tendance globale, haussière baissière ou neutre du cours. Si la tendance du cours est relativement neutre, passez votre chemin ; aucune tendance ne se dessine pour l’instant, vous ne générerez pas beaucoup de profit avec cet actif, même si vous faites de bonnes prévisions. Ensuite, il s’agit d’aller dans le même sens que la tendance du cours, tout simplement. Si la tendance est haussière, placez des positions « call », et « put » si elle est baissière. Gardez un œil sur le calendrier économique, car une actualité importante publiée dans la journée pourrait sérieusement mettre à mal votre stratégie. Le but de la stratégie de tendance est de justement éviter les mouvements brutaux du marché. Préférez des périodes plus calmes pour l’utiliser.

    Conclusion :

    Si les options binaires paraissent plus simples à aborder que les autres produits financiers, elles ne vous dispensent pas de mettre au point une stratégie de trading solide, si vous ne voulez pas perdre votre capital d’investissement. Les stratégies possibles sont nombreuses ; les 5 stratégies de cet article font partie des plus utilisées car elles sont connues depuis longtemps et ont prouvé leur efficacité sur le long terme. Cependant, la stratégie reste un choix personnel, qui dépendra de votre niveau d’expérience, de votre profil d’investisseur, de vos objectifs, de votre aversion au risque etc.

      Voir aussi: Finances perso