Cédric Annicette est un blogueur spécialisé dans les conseils d’investissement. Son objectif personnel, qu’il partage avec ses lecteurs, est d’atteindre l’indépendance financière. Ingénieur de formation, il a d’abord débuté une carrière professionnelle « classique » à Londres pendant 2 ans. Seulement voilà, il est très difficile de gagner de l’argent à Londres, notamment parce que la vie y est chère, et que son salaire d’ingénieur débutant partait dans ses factures. De retour en France, il se passionne pour l’investissement et se lance sérieusement dans le blogging, en publiant des articles sur un blog « fourre-tout » qu’il avait créé alors qu’il était encore étudiant. Il apprendra beaucoup de ses échanges sur le blog avec des internautes, mais aussi de formations dans les domaines de l’immobilier, de l’entrepreneuriat, du développement personnel et de l’éducation financière. Avec un capital proche de zéro à son retour en France, Cédric Annicette a aujourd’hui atteint l’indépendance financière, grâce à son blog Business Attitude, mais aussi et surtout grâce à ses investissements et ses stratégies. Passionné, il n’hésite pas à partager ses méthodes avec ses internautes. Voici 7 conseils de Cédric Annicette, éprouvés par son expérience personnelle, pour gagner son indépendance financière.

    Conseil #1 : Se créer un fond de sécurité

    Pour atteindre l’indépendance financière, il va falloir tôt ou tard vous détacher du salariat. Il va falloir, du coup, prendre le risque potentiel de vous retrouver avec des mois moins productifs que d’autres. Vos revenus risquent, au moins au début, d’être irréguliers, mais vos factures elles, tomberont toujours pile à l’heure et avec les mêmes montants. Pour pallier à ce problème et pouvoir atteindre ses objectifs sereinement et progressivement, la toute première chose qu’à fait Cédric Annicette pour atteindre son indépendance financière a été de se créer un fond de sécurité. Qu’est-ce qu’un fond de sécurité ? C’est tout simplement une épargne de précaution, dont le montant va de 6 à 24 mois de salaire, afin de pouvoir y puiser en cas de baisse de vos revenus lors de la mise en place de votre nouvelle activité. D’après lui, 6 mois de salaire est une sécurité minimum pour pouvoir voir venir et gérer une situation délicate. 24 mois seront pour les plus prudents d’entre vous. Ainsi, si par exemple vous gagnez actuellement 1500€ nets par mois, votre fond de sécurité devrai se situer entre 9000 et 36000€.

    Ce fond de sécurité devra bien sûr être toujours disponible, donc ne le placez pas sur un compte du type assurance vie ou PEL, préférez un livret classique. Le but premier n’est pas de faire fructifier cet argent, donc peu importe le rendement du livret sur lequel vous le placerez. Enfin, ne cédez pas à la tentation de puiser dans ce fond pour des achats superflus ! Ne l’utilisez qu’en cas de baisse de vos revenus, pour payer votre loyer, vos factures, ou vos courses alimentaires. La mise en place d’un fond de sécurité aura certainement pour conséquence de retarder le début de votre indépendance financière, mais soyez patient, c’est indispensable ! Pour créer votre fond de sécurité, vous pouvez par exemple automatiser le processus en créant un virement automatique de 15 à 20% de votre salaire chaque mois, sur le livret de votre choix. Votre fond de sécurité grandira ainsi sans que vous vous en rendiez compte, ou presque !

    Conseil #2 : Investir dans un parking

    Le premier investissement que Cédric Annicette a fait une fois son fond de sécurité construit a été d’acheter une place de parking pour la louer. Il conseille donc à tout investisseur débutant de faire de même, car cela présente plusieurs avantages. D’une part, cela permet d’investir un faible montant pour commencer. Ensuite, cela permet d’apprendre le déroulement d’un investissement immobilier, car il est sensiblement le même que vous achetiez un parking ou un appartement (promesse d’achat, passage chez le notaire etc.). Enfin, l’investissement comporte peu de risques, et peu de contraintes. Le locataire pourra difficilement dégrader une place de parking comme il pourrait le faire dans un logement. Tout ce qu’il faut, c’est bien choisir son emplacement, c’est-à-dire dans une ville de préférence, et dans une zone où il est difficile de se garer. La place de parking que Cédric a acheté à l’âge de 26 ans est louée en permanence et lui rapporte 50€ par mois, son premier revenu passif !

    Conseil #3 : La bourse

    D’après Cédric Annicette, la bourse peut être un bon investissement mais il reste à prendre avec des pincettes. On ne devient pas riche grâce à la bourse contrairement à ce que beaucoup essaient de faire croire, les riches maintiennent leur niveau de richesse grâce à la bourse, nuance ! Ainsi, il s’est essayé aux investissements boursiers à court terme pendant quelques temps, mais en est rapidement revenu. En bourse, il faut investir de gros montants, pour espérer un rendement d’environ 10%, ce qui est bien mieux qu’un livret, mais loin d’être la panacée si on n’a pas un gros capital au départ. Il préfèrera donc les produits boursiers plus sécurisés rapportant des dividendes annuels, qui sont donc des investissements à plus long terme.

    Conseil #4 : Se former

    On ne s’improvise pas investisseur, et bien que Cédric Annicette soit parti de zéro, il ne s’est pas non plus jeté sur le marché à l’aveugle. Son moteur est avant tout sa passion, mais il a également fait preuve de beaucoup de patience et a pris soin de bien se former avant de se lancer dans des investissements concrets. Il a côtoyé des professionnels de l’investissement, de l’immobilier etc., a échangé avec eux, s’est renseigné sur internet etc. Les moyens de se former sont nombreux, inutile d’investir forcément dans une formation coûteuse, sauf bien sûr si vous en avez l’envie et la possibilité. Mais le plus important est de ne jamais vous lancer dans un investissement les yeux fermés.

    Conseil #5 : N’achetez que ce que vous connaissez

    Autrement dit, renseignez-vous un maximum sur une opportunité avant d’investir. Pour l’immobilier par exemple, privilégiez des villes ou zones que vous connaissez bien (votre ville natale, par exemple), et n’hésitez pas à demander conseil aux agents immobiliers spécialistes du secteur qui vous intéresse. Si vous investissez en bourse, renseignez-vous au maximum sur la société qui vous intéresse, son activité, mais aussi la santé économique du marché auquel elle est rattachée etc. Il est primordial d’avoir un maximum d’informations afin de prendre la meilleure décision possible, et que votre investissement soit fructueux.

    Conseil #6 : Le temps a bien plus de valeur que l’argent

    Si Cédric Annicette souhaite atteindre l’indépendance financière, ce n’est pas vraiment pour devenir riche. Certes, plus on a d’argent, plus on est content, mais son objectif à lui, c’est avant tout d’avoir plus de temps. Comme il le dit lui-même, de l’argent, on en gagne et on en perd toute sa vie ; en revanche, le temps perdu ne se rattrape jamais. Ainsi, il passe du temps dans la construction d’un revenu passif fiable, stable et sur le long terme, pour avoir au final plus de temps libre à consacrer à sa famille, ses loisirs, bref, à vivre ! Faire un achat immobilier locatif, par exemple, va vous prendre beaucoup de temps au début, le temps de choisir votre bien, de mettre en place son financement, de régler toutes les formalités administratives, de le louer etc. En revanche, une fois tout cela fait, votre revenu passif tombera automatiquement chaque mois, et vous n’aurez plus que quelques heures par mois, tout au plus, à y consacrer !

    Conseil #7 : Le blogging

    Ce dernier conseil est un peu plus facultatif, mais néanmoins important. Cédric Annicette doit en partie sa réussite à son blog. Il l’a surtout fait parce qu’il est passionné par le blogging, mais il n’empêche que c’est une excellente manière d’utiliser son temps, car cela présente plusieurs avantages. Tout d’abord, le simple plaisir de partager sa passion, de raconter son parcours aux gens, et comment il a fait pour réussir son projet. Ensuite, il a lui-même appris beaucoup de choses grâce à ses échanges avec ses lecteurs, qui eux aussi sont venus partager leur propre expérience sur le blog. Enfin, le succès de son blog Business Attitude lui rapporte désormais aussi de l’argent, soit un revenu passif supplémentaire en plus de ceux de ses différents investissements. Pour gagner de l’argent avec son blog, une fois qu’il avait atteint un nombre suffisant de visiteurs, il l’a monétiser de trois manières : les bannières publicitaires, l’affiliation, et la création de ses propres produits (livres numériques par exemple).

    Conclusion :

    Cédric Annicette est la preuve vivante que l’on peut réussir par soi-même, en partant de rien ou presque. Autodidacte et passionné, il a su avancer progressivement mais rapidement, en assurant toujours ses arrières, et grâce à cette sagesse et cette patience, il est aujourd’hui dans une situation confortable et vit de sa passion. Ses conseils concrets en investissement seront principalement orientés sur l’immobilier car c’est sa passion première. En revanche, sa stratégie est applicable à beaucoup d’autres domaines, et vivre vous aussi, pourquoi pas, de votre passion en l’utilisant pour atteindre votre indépendance financière. N’hésitez pas à visiter son blog Business Attitude qui est une mine d’or de conseils en investissement.

      Voir aussi: Finances perso