Les marchés boursiers sont de plus en plus accessibles au grand public. Alors que le particulier devait autrefois obligatoirement passer par son banquier pour acheter des actions, et posséder un capital plutôt conséquent, on peut aujourd’hui investir en quelques clics et avec seulement quelques centaines d’euros. Cela donne une illusion d’argent facile. Pourtant, gagner en bourse ne s’improvise pas. Pour vraiment réussir sur le long terme, il faut avoir des connaissances en matière d’économie, de finance, d’investissement etc. Il faut également acquérir de l’expérience, élaborer des stratégies, un business plan etc. Cela ne veut pas dire que la bourse est réservée à une sorte d’élite, bien au contraire. Avec de la motivation, de la détermination et de la discipline, vous verrez qu’en suivant quelques étapes clés, vous pouvez réussir vos investissements boursiers même en partant de « rien ». Voici les 7 étapes essentielles à suivre pour gagner en bourse en 2017.

    Etape #1 : Définir son capital

    La toute première chose à faire quand on décide de se lancer dans des investissements boursiers est de déterminer quel capital on va réserver à cette activité. Bien sûr, plus ce capital pourra être élevé, plus vous aurez de possibilités et de flexibilité pour vos investissements. Cependant, il ne s’agit pas non plus d’y risquer toutes vos économies jusqu’au dernier centime, bien au contraire. Pour bien définir quel capital allouer à vos investissements boursiers, posez-vous les questions suivantes :

    • Quel est mon niveau de connaissance et d’expérience ? Mieux vaut ne pas choisir un capital trop élevé quand on débute, et faire des investissements trop élevés. Un débutant pourra démarrer avec un capital plus petit qu’il pourra ensuite faire fructifier.
    • Quels sont mes objectifs financiers ? En fonction de vos objectifs en termes de rendement, vous pourrez définir un capital nécessaire plus ou moins élevé. Par exemple, inutile d’avoir un capital de 500 000€ pour générer un revenu de 500€ par mois.
    • De combien d’argent je dispose ? Bien sûr, on voudrait tous pouvoir démarrer avec ces 500 000€ peu importe les objectifs. Malheureusement, déterminer votre capital va aussi dépendre, évidemment, de l’argent dont vous disposez.

    Quoi qu’il en soit, il ne faut jamais utiliser de l’argent dont vous pourriez avoir besoin dans un futur proche. Conservez une épargne de précaution pour les aléas de la vie quotidienne.

    Etape #2 : Créer la bonne stratégie

    Si vous commencez à investir en bourse sans avoir établi une bonne stratégie au préalable, alors vous allez assurément y perdre tout votre argent ! C’est la toute première étape incontournable pour gagner en bourse. Votre stratégie d’investissement va dépendre de plusieurs critères, tels que :

    • Votre capital de départ
    • Votre profil d’investisseur : Envisagez-vous, par exemple, d’effectuer des investissements à court, moyen ou long terme ? Votre stratégie en dépend directement !
    • Vos objectifs financiers : Revenus mensuels, trimestriels, annuels ? De quel montant ? Revenu complémentaire ou principal ? Etc.
    • De votre niveau de connaissance et d’expérience

    Par exemple, pour un investisseur débutant qui a un capital de taille moyenne et souhaite dans un premier temps pouvoir générer un revenu complémentaire, l’une des meilleures stratégies à adopter est celle du suivi de tendance. Elle consiste tout simplement à suivre la tendance globale d’un cours pour investir. Si la tendance est haussière, on achète ; si elle est baissière, on vend ; et si elle est neutre, on passe son chemin. En réalité, la stratégie de suivi de tendance est plus complexe que cela dans le détail. Cependant, elle est la plus fiable et la plus abordable pour les traders débutants.

    Etape #3 : Définir ses objectifs

    Pour gagner en bourse, il est également essentiel de bien définir ses objectifs en termes de résultats. Pour ce faire, procédez selon la méthode dite de l’entonnoir inversé. Partez de votre objectif final (par exemple : « je veux gagner 2000€ par mois »), puis déterminez autant d’objectifs intermédiaires que nécessaires pour vous aider à atteindre cet objectif final. Plus vous aurez de paliers intermédiaires, mieux ce sera. En effet, ces objectifs intermédiaires seront plus faciles à atteindre, plus raisonnables à court terme, et vous permettront de conserver votre motivation. Par exemple, si vous voulez, à terme, générer un revenu de 2000€ par mois, vous pouvez commencer par vous fixer l’objectif de réussir à gagner 500€ au cours des 6 prochains mois. Si cet objectif n’est pas atteint, revoyez votre stratégie. S’il est atteint voire dépassé, continuez sur votre lancée.

    Etape #4 : Définir son money management

    Votre money management est la manière dont vous allez utiliser votre capital dans vos investissements. Combien investir pour chaque opération ? Vais-je utiliser ou non des effets de levier ? Comment gérer mes gains et mes pertes ? Quel pourcentage de mon capital allouer à chaque trade (la moyenne chez les traders professionnels est de seulement 1% par trade !) ? Etc. Votre money management fait partie intégrante de votre stratégie. Plus il sera solidement établi, plus vous pourrez contrôler votre prise de risque et être réactif face à toutes les situations que vous pourrez rencontrer sur les marchés financiers.

    Etape #5 : L’aspect psychologique

    En matière de trading, il ne faut surtout pas négliger l’aspect psychologique. Vos émotions, qu’elles soient positives ou négatives, peuvent avoir un impact très fort, voire catastrophique, sur vos résultats. Vous laisser emporter par votre euphorie suite à un trade gagnant peut être tout autant dévastateur que de vous laisser emporter par votre panique en cas de trade perdant. Pour réussir en bourse, il vous faudra être capable de maîtriser toutes vos émotions, de rester le plus pragmatique possible, de ne pas écouter vos « intuitions », bref, de respecter votre stratégie à la lettre quoi qu’il arrive.

    Etape #6 : Avancer progressivement

    Peu importe le capital dont vous disposez, la stratégie plus ou moins agressive que vous avez élaboré, ou encore votre niveau d’expérience, vous devez à tout prix avancer de façon progressive si vous voulez pouvoir durer sur le long terme. Ne foncez pas tête baissée ! Certains traders qui génèrent tout de suite des gains dépassant leurs objectifs ont tendance à se laisser emporter par leur euphorie, et à tout plaquer pour se consacrer à plein temps à leurs investissements. C’est une grave erreur. Ne quittez pas immédiatement votre emploi dans l’espoir que vos revenus boursiers viendront dès le premier mois compenser votre ancien salaire. Commencez par pratiquer le trading en plus de votre travail. Puis, éventuellement, passez à un travail à mi-temps si c’est possible. En attendant, mettez vos gains de côté afin de vous constituer une épargne de précaution etc. Les solutions sont nombreuses, mais peu importe comment vous gérerez votre emploi du temps et votre argent, procédez progressivement, avec le plus d’étapes intermédiaires possibles, afin de contrôler au maximum votre prise de risque et d’assurer vos arrières.

    Etape #7 : Réinvestir ses gains

    Cette étape est d’autant plus importante si vous démarrez avec un capital relativement faible. Avant de pouvoir réellement générer des gains réguliers, il sera alors plus prudent de réinvestir vos gains afin de faire grossir le capital que vous utiliserez au quotidien pour trader. Plus votre capital sera important, plus vous aurez de marge de manœuvre pour vos investissements. Par conséquent, vous aurez également plus de flexibilité pour gérer les risques liés à vos opérations boursières, autrement dit, vous pourrez encaisser plus de pertes tout en ayant la capacité de rebondir efficacement. Réinvestir vos gains facilitera également la diversification de votre portefeuille boursier. Si, en revanche, vous démarrez déjà avec un gros capital à investir (au moins 100 000€), alors vous pouvez ignorer cette étape, excepté si vous décidez d’employer une stratégie d’investissement très agressive.

    Conclusion :

    Comme vous avez pu le constater, les étapes les plus longues sont principalement celles où vous allez élaborer votre stratégie d’investissement et votre money management. Plus vous prendrez le temps de définir soigneusement ces éléments, plus vous pourrez ensuite investir sereinement sur les marchés financiers. Vous aurez ainsi un plan d’action solide et efficace sur le long terme. Les autres étapes tiennent essentiellement du bon sens et de la prudence. Il ne faut en effet pas négliger l’aspect psychologique du trading. Vos émotions peuvent rapidement venir parasiter votre stratégie, voire l’anéantir dans les cas les plus extrêmes. Ainsi, réussir sur les marchés financiers nécessite d’avoir certaines qualités sur le plan personnel, comme notamment beaucoup de discipline, de la patience, et un minimum de perfectionnisme. Rassurez-vous, si vous n’êtes pas d’un naturel discipliné ou patient, cela s’apprend avec le temps. Enfin, gardez bien à l’esprit que même avec la meilleure stratégie et la meilleure discipline du monde, vous subirez inexorablement des pertes. Votre réussite dépendra donc aussi de votre capacité à gérer ces pertes et à les minimiser par rapport à vos gains. Si vous débutez, n’hésitez pas à vous entraîner et à tester vos stratégies sur des comptes d’argent fictif, disponibles chez tous les principaux courtiers en ligne.

      Voir aussi: Uncategorized