Lorsqu’on envisage de placer son argent, on pense souvent d’abord aux placements financiers qui fonctionnent sur le long terme. Or, on aime aussi pouvoir faire des placements qui permettent toutefois de garder cet argent disponible, ou bloqué sur une courte durée. Il existe plusieurs placements à court terme auxquels on ne pense pas forcément tout de suite. Bien souvent, on craint qu’ils ne soient pas assez performants, ou trop risqués. Entre les livrets qui ont des taux d’intérêt de plus en plus faibles et les actions en bourse qui ont leur lot de prise de risque, les épargnants s’éloignent de plus en plus des placements financiers à court terme. Pourtant, la grande variété de produits de placements différents fait qu’il en existera toujours un qui conviendra à votre profil financier, à votre aversion au risque, et à vos objectifs. Voici les meilleurs placements financiers à court terme en 2016, des placements qui ont un rendement tout à fait correct, pour une prise de risque faible à modérée.

    Le Forex

    On ne présente plus désormais le marché du Forex, appelé également marché des devises. Les investisseurs amateurs comme professionnels sont chaque année plus nombreux à s’y intéresser. Sur le marché du Forex (ou Foreign Exchange), on achète et on revend un produit financier particulier et propre à ce marché : les CFD. Et placer son argent dans des CFD sur le Forex présente de nombreux avantages tels que :

    • La possibilité de faire des placements à très court terme, mais aussi à moyen et long terme, selon votre choix, ce qui laisse une grande flexibilité dans la gestion de votre portefeuille.
    • Un grand choix d’actifs : vous pouvez trader toutes les paires de devises existantes (EUR/USD, GBP/USD, USD/JPY etc.) mais aussi certaines matières premières (or, argent, pétrole), des indices boursiers (CAC40, Dow Jones, SPX500 etc.), et depuis quelques temps certains actions, toujours sous forme de CFD (Google, Apple, Volkswagen etc.)
    • La possibilité de booster le rendement de vos placements par l’utilisation d’un effet de levier sur vos transactions.
    • Un risque lié à la volatilité du marché qui peut être assez élevé mais qui peut être calculé et donc contrôlé.
    • Des frais quasiment nuls. Les plateformes de trading se rémunèrent sur le « spread », qui est l’écart entre le prix d’achat et le prix de vente d’un CFD.

    Les produits financiers proposés sur le marché des devises restent actuellement les meilleurs placements à court terme en matière de rendement et de flexibilité. Le seul bémol reste le risque, qu’il faut savoir contrôler.

    Contrat d’assurance vie : Le fonds en euro

    Le fonds en euros est l’un des éléments qui composent un contrat d’assurance vie. En réalité, il s’agit même de son instrument financier central. En effet, les fonds en euros représentent en France plus de 80% des placements dans les contrats d’assurance vie. Les fonds en euros sont principalement constitués de titres obligataires. La majorité de ces titres sont émis par des gouvernements. Cette caractéristique fait que le fonds en euros d’un contrat d’assurance vie constitue un placement sécurisé. Il sait résister aux périodes de crises. Plus généralement, l’assurance vie reste encore et toujours l’un des placements préférés des Français, car elle possède toujours de nombreux avantages :

    • Une fiscalité avantageuse
    • Une épargne qui reste disponible
    • Une flexibilité, avec la possibilité de modifier la composition de votre assurance vie pour augmenter sa rentabilité et contrôler la prise de risque, qui restera globalement faible.

    Du côté des performances, elles sont certes plus modestes que celles qu’il est possible de réaliser avec le Forex, mais c’est à mettre dans la balance face aux autres avantages qu’offre l’assurance vie, notamment au niveau de la sécurité et de la disponibilité de votre argent. Globalement les taux de rendement moyens des assurances vie toute offre confondue, tournent autour d’environ 2,5%, mais les performances de certaines peuvent monter jusqu’à 4% ou plus !

    Le compte à terme

    Le compte à terme est en quelque sorte l’inverse d’un compte à vue. Un compte à vue est un compte courant, compte chèque etc., tandis qu’un compte à terme est limité dans le temps. Si sa durée ne peut pas être inférieure à un mois minimum, les durées des différents comptes à terme proposés par les banques sont variables, pouvant aller jusqu’à un an ou plus. Le compte à terme est un produit de placement rémunéré selon un taux d’intérêt défini à l’avance, et sécurisé. Concrètement, lorsque vous souscrivez un compte à terme, vous prêtez tout bonnement de l’argent à votre banque, qu’elle vous rembourse donc à l’issue du contrat avec les intérêts. Chaque banque fixe un minimum de dépôt pour pouvoir ouvrir un compte à terme. Cependant, le choix est vaste et d’une banque à l’autre, il y en a pour tous les budgets. Le dépôt se fait en une fois à l’ouverture, et non sous forme d’épargne mensuelle. Au niveau de la fixation du taux d’intérêt, il existe plusieurs catégories différentes de comptes à terme :

    • Les comptes à terme à taux fixes
    • Les comptes à terme à taux progressifs : pour ces dernières, le taux augmente régulièrement dans le temps, tous les trimestres par exemple. La fréquence de ces augmentations est elle aussi établie à l’avance dans le contrat.

    Le compte à terme ne fait pas partie des placements « à succès » de ces dernières années, à tort, car il s’agit d’un produit financier sécurisé avec un taux d’intérêt garanti, et une durée souvent très courte, entre un mois et un an.

    Les obligations à duration courte

    La duration d’un produit financier est sa durée moyenne. Les obligations à duration courte sont des obligations à court terme. La durée classique d’une obligation est d’environ 10 ans, excepté pour les obligations perpétuelles, et pendant tout ce temps l’argent que vous placez dans ces obligations n’est pas disponible. La durée d’une obligation à duration courte varie d’une offre à l’autre mais sera toujours inférieure à la durée d’une obligation classique.

    En plaçant votre argent dans des obligations courtes, vous bénéficiez de tous les avantages propres aux obligations, sans l’inconvénient de devoir bloquer votre argent pendant 10 ans ou plus. Les obligations à duration courte ont même tendance à avoir de meilleures performances que leurs cousines à long terme. Elles constituent donc un excellent placement à intégrer dans votre portefeuille.

    Les supers livrets

    Lorsque les taux d’intérêt des livrets d’épargne ont commencé à fortement chuter il y a quelques années, les banques, et notamment les banques en ligne, ont commencé à créer et à proposer à leurs clients ce que l’on appelle des supers livrets. Ils sont une excellente alternative à notre bon vieux livret A, dont le taux peine toujours à remonter. Un super livret fonctionne à la base comme un livret classique. L’argent reste toujours disponible, et le livret possède un plafond maximum. C’est au niveau du taux d’intérêt que cela devient intéressant. Pendant les premiers mois d’existence du super livret, son taux est boosté par la banque. Il s’agit d’offres promotionnelles, tout simplement. Une fois la durée prédéfinie écoulée (généralement, ce sont des offres d’environ trois mois en moyenne), le taux retrouve un niveau « normal ». Les offres de supers livrets sont nombreuse et régulières, les banques les renouvellent fréquemment pour attirer de nouveaux épargnants. Certains ont même fait le choix de « jongler » avec ces offres, en clôturant un super livret dont le taux a baissé pour en ouvrir un autre, et ainsi toujours profiter des offres promotionnelles.

    Conclusion :

    Pouvoir souscrire à des placements à court terme est très important car cela convient à tous les profils d’épargnants. Un placement à court terme permet en effet de diversifier son portefeuille, même s’il contient des placements plus longs. Il permet aussi d’avoir toujours une partie de son épargne à disposition en cas de besoin, pour pouvoir palier à d’éventuels événements imprévus de la vie quotidienne. Cependant, ce n’est pas parce qu’on parle de court terme que l’on doit obligatoirement faire une croix sur le rendement. En choisissant judicieusement vos placements à court terme, vous pourrez placer votre argent intelligemment et faire de bonnes performances tout en gardant une certaine flexibilité. Certes, depuis la crise économique, il est plus difficile qu’avant de trouver de bons placements permettant de faire grandir son portefeuille convenablement, mais cela n’est pas seulement une question de durée. Certains placements à long terme ont eux aussi vu leurs performances dégringoler. Il faut donc simplement s’adapter et choisir des produits financiers auxquels on n’aurait peut-être pas pensé avant, mais qui sont solides, fiables et réalisent des performances constantes et bonnes.

      Voir aussi: Bourse