Aucun trader ne peut réussir à long terme sur les marchés financiers sans tenir compte des tendances de ces derniers. Même si sa stratégie n’est pas directement axée sur les tendances, un trader devra toujours en tenir compte dans ses analyses. Par ailleurs, il existe plusieurs stratégies très efficaces basées presque exclusivement sur le suivi des tendances du marché.

    Qu’est-ce qu’une tendance ?

    La tendance d’un marché ou d’un actif est la direction globale prise par le cours, l’indice etc. Il existe trois principales tendances :

    • La tendance haussière : Lorsque les prix augmentent
    • La tendance baissière : Lorsque les prix baissent
    • La consolidation ou la tendance neutre : Lorsque les prix restent sensiblement au même niveau, où n’adoptent pas de direction claire (mouvement horizontal des cours)

    Il est important de bien noter qu’une tendance est une évolution globale d’un cours ou d’un indice, sur une période de temps donnée. Au sein de cette évolution globale peuvent se trouver des variations liées, entre autre, à la volatilité et aux volumes d’achat/vente. Par exemple, si un actif est sur une tendance haussière sur une journée, il se peut que le cours subisse plusieurs baisses au cours de cette journée. Ce qu’il faudra regarder, c’est le cours de clôture qui, dans une tendance haussière, sera supérieur au cours d’ouverture.

    Maintenant que vous savez ce qu’est une tendance, et les trois types de tendances qui existent, il vous faudra élaborer votre stratégie en conséquence. Pour que cette dernière fonctionne et soit efficace, il y a certaines règles à respecter et certains éléments à connaître. Voici les 5 secrets à connaître sur les tendances des marchés financiers.

    Secret #1 : Toujours suivre la tendance

    Ce premier secret est en réalité LA règle d’or à respecter si vous voulez gagner de l’argent en tradant sur les marchés financiers. Beaucoup de traders débutants commettent l’erreur d’aller à contre courant d’une tendance. Ils vendent alors que la tendance est haussière ou achètent alors que la tendance est baissière, pensant ainsi « battre » le marché. Il faut faire exactement l’inverse ! Le raisonnement est très simple, binaire : Il faut se positionner à l’achat quand on identifie une tendance haussière, et à la vente quand on identifie une tendance baissière.

    Dans le cas d’une phase de consolidation, ou d’une tendance neutre ou incertaine, mieux vaut ne pas se positionner du tout, et attendre qu’une tendance claire se dessine. Là encore, beaucoup de débutants commettent l’erreur de vouloir « deviner » dans quelle direction le cours va se diriger alors qu’il est encore dans une tendance incertaine. Cela revient à jouer à la loterie. Certains traders débutants qui ont alors la « chance » de bien deviner la première fois, confortés dans leur raisonnement, peuvent perdre ensuite beaucoup d’argent.

    Secret #2 : Ne jamais anticiper

    Certains traders, bien souvent par manque de formation et/ou de connaissances, pensent qu’il faut anticiper les éventuels retournements de tendance d’un cours. C’est une erreur courante et malheureusement souvent fatale. Ce n’est pas parce qu’un cours subit une tendance baissière depuis plusieurs semaines qu’il va nécessairement repartir à la hausse dans les prochaines heures ! Une tendance peut durer très longtemps. Même si vos indicateurs et votre analyse technique vous indiquent qu’un retournement de tendance est imminent, imminent, en trading, ne signifie pas dans l’immédiat. Il faut pouvoir déterminer le point d’entrée idéal sur le marché. Pour cela d’autres indicateurs et d’autres méthodes sont à votre disposition. Quoi qu’il en soit, lorsqu’on identifie un possible retournement de tendance, il est beaucoup plus judicieux d’attendre que ce dernier se soit amorcé afin de pouvoir le confirmer pour ensuite se positionner à l’achat ou à la vente. L’une des principales clés de la réussite en trading est de justement savoir se positionner sur le marché au bon moment. Le choix de vos points d’entrée et de sortie est primordial et peut déterminer à lui seul si votre position sera gagnante ou perdante. Une fois votre analyse technique effectuée et la tendance déterminée avec certitude, il existe d’autres méthodes et indicateurs qui vous permettront de choisir ces éléments de façon idéale.

    Secret #3 : Adapter son analyse

    Détecter une tendance n’est que la première étape de votre analyse. Cependant, c’est aussi la plus importante. Pour commencer, quelle que soit la période de temps sur laquelle vous tradez (court, moyen ou long terme), il est toujours judicieux d’avoir une vision d’ensemble. En d’autres termes, même si vous faites du day trading, gardez toujours un œil sur la tendance à long terme. Si, par exemple, la tendance à long terme est haussière, il peut arriver qu’elle devienne momentanément baissière à court terme, tout en restant toujours haussière sur le long terme. Vous pouvez tout à fait vous positionner sur la tendance baissière de court terme, mais il vous faudra rester vigilant, notamment concernant le choix de votre point de sortie. Le scénario idéal est lorsque la tendance est la même sur toutes les périodes de temps, car le risque de retournement est alors moins élevé, et ce dernier est mieux prévisible.

    Soyez également vigilant en ce qui concerne les retournements de tendance. Lorsque le cours d’un actif passe d’une tendance à une autre, il arrive fréquemment qu’il subisse certains mouvements courts avant que la nouvelle tendance ne s’amorce définitivement. Ces mouvements, appelés « pullbacks » ou encore « mouvements de correction » ou de « consolidation », induisent fréquemment les traders débutants en erreur. Ces derniers clôturent alors leur position trop tôt, ou pire, prennent position à contresens du marché. Par exemple, si une tendance haussière s’essouffle et que le cours part à la baisse, il arrive parfois qu’il remonte jusqu’à son point de retournement, pour ensuite redescendre et confirmer définitivement la nouvelle tendance. Ce « piège » poussera certains traders à clôturer la position de vente qu’ils viennent d’ouvrir, tandis que d’autres qui n’ont pas encore investi se positionneront à l’achat, pensant que la tendance redevient finalement haussière. Pour éviter ce type de piège, mieux vaut attendre que la nouvelle tendance soit confirmée, et qu’un éventuel pullback se soit formé, avant de prendre position sur le marché.

    Secret #4 : S’armer de patience

    Si certains traders clôturent leur position trop tôt à cause de mouvements de correction qu’ils interprètent mal, d’autres clôturent leur position trop tôt par simple manque de patience. C’est encore plus vrai, bien sûr, si la tendance s’est formée récemment. Elle n’évoluera jamais tout de suite à grande vitesse et de façon linéaire, sauf en cas d’événement exceptionnel entraînant une forte volatilité (mais dans ce cas, le risque sera lui aussi très élevé). Le cours, au sein d’une même tendance, subira toutes sortes de variations. S’il faut tenir compte de la tendance dans toutes les stratégies de trading, il est évident qu’une stratégie basée uniquement sur le suivi de tendance conviendra mieux pour des investissements à moyen ou long terme. Les day traders, swing traders etc. utiliseront plutôt les tendances comme des indicateurs venant appuyer leurs analyses techniques.

    Secret #5 : Chercher les extrêmes…ou pas !

    Les traders débutants cherchent à tout prix à acheter au cours le plus bas possible et/ou à vendre lorsque le cours est le plus haut possible. Sachez qu’en pratique, même les meilleurs traders au monde n’y parviennent, au mieux et avec un peu de chance, qu’une seule fois dans leur vie ! Le problème est que le fait de chercher systématiquement le meilleur point d’entrée ou de sortie possible peut surtout vous mener à vous positionner trop tôt sur le marché, ou à en sortir trop tard. Cela va de paire avec le fait qu’en trading, il faut avoir de la patience. Le fait de vouloir chercher les extrêmes est un piège dans lequel tombent tous les traders au moins une fois, surtout à leurs débuts. Gardez à l’esprit qu’une stratégie gagnante se voit sur le long terme, avec un grand nombre de trades gagnants, supérieur aux trades perdants. Mieux vaut choisir des points d’entrée et de sortie qui soient les plus sécurisés possibles tout en permettant des performances rentables, élevées, même si elles n’atteignent pas des sommets. C’est la multiplication de ces opérations réussies qui vous permettront d’être gagnant sur le long terme.

    Conclusion :

    Vous avez désormais toutes les cartes en main pour construire une stratégie de trading efficace basée sur les tendances des marchés financiers. Même si votre stratégie comporte d’autres méthodes d’analyse, basées sur d’autres indicateurs (volumes d’échange, momentum, moyennes mobiles etc.), vous devrez toujours prendre en compte la tendance globale d’un cours afin de ne jamais aller contre, même si votre stratégie et votre analyse technique vous indiquent le contraire. Si votre analyse technique ou fondamentale est contraire à la tendance globale, mieux vaut alors ne pas vous positionner sur l’actif que vous avez analysé. C’est un signe d’incertitude du marché et de possible (possible ne signifie pas garanti!) retournement de situation. Il sera alors bien plus prudent et judicieux d’attendre, ou de sélectionner un actif ayant une direction claire.

      Voir aussi: Bourse