Que vous soyez un investisseur débutant ou confirmé, copier les fonds d’investissement qui réalisent de bonnes performances reste une excellente stratégie. Elle présente l’avantage d’être relativement simple à mettre en œuvre et facilite l’identification d’actions potentiellement intéressantes pour investir. Il ne s’agit pas nécessairement de copier un SICAV ou encore un fonds PEA à la lettre, mais de piocher dedans les meilleures opportunités pour vous constituer un portefeuille performant et conforme à votre stratégie. Pour que le fait de copier certaines actions d’un fonds soit efficace, il faut avant tout bien sélectionner le fonds en question. Sur internet, vous trouverez de nombreux classements de ces fonds, qu’ils soient français ou internationaux. Cependant, certains classements ne tiennent pas compte du facteur temps, et vous tomberez alors sur des fonds créés récemment, encore en pleine ascension, mais dont on connaît encore mal l’évolution à long terme. Pour vous aider, voici les 6 meilleurs fonds français à copier, ceux qui réalisent des performances régulières et conséquentes sur le long terme.

    Fonds #1 : Sextant PEA d’Amiral gestion

    Le fonds Sextant PEA d’Amiral gestion est un fonds actions qui a été créé par la société en 2002. Comme son nom l’indique, le fonds est éligible au PEA, ce qui représente un avantage certain pour les investisseurs passant par un PEA pour construire leur portefeuille. Le fonds Sextant PEA est construit sur la base d’une sélection individuelle des sociétés, en dehors de toute référence indicielle. Il contient au minimum 75% d’actions européennes et au minimum 75% d’actions éligibles au PEA. Étant donné que le fonds existe depuis près de 15 ans, on a une grande visibilité sur ses performances passées.

    Voici les critères pris en compte par les gestionnaires du fonds pour choisir les actifs qui le composent :

    • la visibilité des résultats futurs de la société
    • la qualité du management de l’entreprise
    • la qualité de sa structure financière
    • les perspectives de croissance du métier
    • la politique de l’entreprise menée vis-à-vis de ses actionnaires minoritaires (transparence de l’information, distribution de dividendes…)
    • l’aspect spéculatif de la valeur lié à une situation spéciale (OPA, OPE, OPRA, etc.)

    Lorsque c’est possible, les gestionnaires du fonds rencontrent les entreprises dans lesquelles ils souhaitent investir. Ils veillent ensuite à ce qu’il y ait une marge de sécurité pour leurs investissements, autrement dit une différence entre la valeur de la société sur le marché et sa valeur intrinsèque. En d’autres termes, ce fonds est basé sur une stratégie « value », ce qui est un très bon point.

    Fonds #2 : Sextant PME d’Amiral gestion

    Également créé par Amiral gestion, le fonds d’investissement Sextant PME est beaucoup plus jeune que le fonds Sextant PEA, car il existe depuis seulement deux ans, ayant été créé en 2014. Il s’agit d’un fonds actions de PME/ETI européennes. Il est construit selon les mêmes critères et la même stratégie que pour le fonds Sextant PEA, à savoir une sélection individuelle des sociétés, en dehors de toute référence indicielle. Le fonds Sextant PME est également éligible au PEA et au PEA-PME, et contient en permanence au moins 75% d’actifs investis dans des PME-ETI européennes.

    Fonds #3 : Moneta Micro Entreprises

    Le fonds d’investissement Moneta Micro Entreprises est un OPCVM constitué d’actions provenant des pays de la zone euro. Comme son nom l’indique, il est essentiellement composé de petites et moyennes entreprises capitalisées en bourse, qui ont été choisies selon des critères entre autre qualitatifs, et indépendamment de leurs indices boursiers correspondants. La majorité des actions de ce fonds sont françaises. Il a été créé en juin 2003, et réalise depuis des performances régulières pour lesquelles le fonds a même reçu plusieurs distinctions. Le fonds est actuellement fermé aux nouvelles souscriptions. Cependant, cela ne nous intéresse pas ici puisqu’il s’agit de le copier et non d’y souscrire. Les actions qui composent le fonds sont visibles via les reportings faits régulièrement et consultables facilement sur internet.

    Pour choisir les actions qui constituent le fonds Moneta Micro entreprises, le gestionnaire a l’embarras du choix, car les petites capitalisations sont nombreuses. Rien qu’en France, elles représentent entre 300 et 400 sociétés ! Avec une stratégie basée sur l’investissement « value », le choix de l’équipe de gestion se fera aussi et surtout en fonction de la valeur intrinsèque de la société, indépendamment des spéculations faites sur cette dernière sur les marchés. Le fonds peut ainsi contenir des valeurs à faible liquidité, certes, mais sur lesquels la position a été prise très tôt, et qui ont un fort potentiel de développement.

    Fonds #4 : Moneta Multicaps

    L’OPCVM Moneta Multi Caps contient lui aussi des actions provenant des pays de la zone euro. Mais contrairement au fonds Moneta Micro Entreprises, cette fois les sociétés choisies peuvent être de toutes tailles, petites, moyennes ou grandes. Là aussi, les actions contenues par le fonds sont majoritairement françaises, mais environ 1/3 d’entre elles peuvent provenir d’autres pays européens. La sélection des titres se fait au cas par cas selon des critères eux aussi choisis par Moneta, et sans tenir compte de la composition des indices boursiers. Il s’agit donc d’une approche fondamentale, préférée à l’approche technique par de plus en plus de gestionnaires de fonds, car basée sur un travail d’analyse poussé des valeurs, en tenant compte de la valeur marchande ET de la valeur intrinsèque d’un actif afin de pouvoir, dans la mesure du possible, investir dans des actifs présentant une certaine marge de sécurité. Lancé en mars 2006, le fonds Moneta Multicaps réalise des performances régulières depuis maintenant plus de 10 ans.

    Fonds #5 : Indépendance et Expansion

    Le fonds SICAV Indépendance et Expansion, géré par William Higgons, existe depuis 1992 ! Une longévité qui inspire déjà confiance dès le départ. Il s’agit d’un fonds d’investissement en actions qui a pour objectif de cibler uniquement les PME françaises qui sont cotées sur l’indice Nyse Euronext Paris. Plus précisément, la stratégie appliquée au fonds Indépendance et Expansion consiste à sélectionner des actions de sociétés en tenant compte du ratio cours/autofinancement, afin de les acheter lorsque ce dernier est suffisamment faible. Pour les revendre, on tient compte du même critère, en vendant les actions dès que le ratio cours/autofinancement devient trop élevé. Excepté une baisse post-crise de 2008 tout à fait normale, le fonds réalise des performances très régulières depuis 1992, ce qui en fait un excellent choix pour sélectionner de bons actifs à copier.

    Fonds #6 : HMG Découvertes

    Le fonds commun de placement HMG Découvertes existe depuis 2007, et il est éligible au PEA ainsi qu’au PEA-PME. Il mise sur les sociétés à petite capitalisation, dans l’objectif de surperformer les marchés actions français. Le gestionnaire recherche des valeurs issues d’entreprises ayant un management solide, mais qui ont été décotées, tout en étant susceptibles de se revaloriser par des événements catalyseurs futurs. Un bel exemple de gestion d’investissements sur la valeur, avec une stratégie en bottom-up, qui recherche des valeurs peu regardées par les investisseurs, mais qui ont pourtant un potentiel de développement élevé. Si vous aussi, vous voulez être parmi les premiers à saisir ce type d’opportunités, ce fonds peut-être très intéressant à copier !

    Bonus : Attention aux SICAV

    Pour bien sélectionner les fonds à copier, regarder uniquement le palmarès des SICAV est insuffisant. Ce palmarès tient généralement compte des 3 dernières années de rendement, alors qu’il est beaucoup plus sûr et judicieux de remonter sur les dix dernières années. Par ailleurs, il ne faut pas regarder que les chiffres, mais aussi tenir compte de la méthode d’investissement utilisée par le gestionnaire du fonds. Actuellement, la meilleure méthode, celle qui offre les meilleurs résultats, est la méthode dite de l’investissement dans la valeur. Cette méthode d’investissement est utilisée depuis longtemps, et mise en avant par des grands noms de la bourse tels que Benjamin Graham ou encore Warren Buffet. Les fonds d’investissement dans la valeur présentent également l’avantage de communiquer leurs positions très régulièrement, tous les mois pour certains, ce qui vous permet d’être réactif si vous souhaitez les copier. Vous pourrez parfois même obtenir les actifs concernés à un meilleur prix que celui auquel le fonds en aura fait l’acquisition, et donc, pourquoi pas, avoir de meilleures performances !

    Conclusion :

    Gardez à l’esprit que copier les meilleurs fonds d’investissement français pour constituer votre portefeuille ne vous dispense pas d’élaborer au préalable votre propre stratégie. Lorsque vous choisirez quelles actions de ces différents fonds intégrer à votre portefeuille, il vous faudra tout de même tenir compte de tous les critères que vous aurez identifiés, tels que votre aversion au risque, vos objectifs en termes de rendement, le montant total du capital que vous investissez, ou encore la manière dont vous allez répartir ce capital entre les différents actifs choisis, afin d’avoir une diversification optimale. En choisissant des actifs déjà choisis par les meilleurs fonds qui sont donc des valeurs sures, mais dans le respect de votre stratégie, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour devenir un investisseur gagnant sur le long terme, avec un portefeuille boursier performant et sécurisé.

      Voir aussi: Bourse