Les trackers existent depuis longtemps déjà. Ils sont encore assez méconnus du grand public, mais leur succès est en train d’augmenter à vitesse grand V. Les trackers sont encore peu connus du fait qu’ils étaient, à une époque, surtout réservés à de gros investisseurs. Aujourd’hui, et grâce aussi à internet, ils sont de plus en plus accessibles au plus grand nombre, et il est possible d’y investir même de petits montants. Mais que sont les trackers ? Comment fonctionnent-ils ? Ils présentent beaucoup d’avantages qui font qu’ils gagnent à être connus. Tout investisseur devrait avoir au moins un tracker dans son portefeuille. Pour vous aider dans votre choix, vous trouverez aussi dans cet article le top 60 des meilleurs trackers pour investir votre argent.

    Qu’est-ce qu’un tracker ?

    Les trackers sont apparus aux États-Unis au début des années 90 et en France au début des années 2000. Leur succès en France ne cesse de grandir et a commencé dès leur apparition. Ces trackers, ou Exchange Traded Funds (ETF) sont des fonds négociables en bourse qui suivent les mouvements d’un ou plusieurs indices. Le but est d’ouvrir aux particuliers les investissements sur des indices, jusqu’à lors plutôt réservés aux très gros portefeuilles ou aux professionnels. Il existe de nombreux trackers qui couvrent tous les marchés et tous les types d’actifs. On trouve ainsi des trackers suivant des indices d’actions, de matière première, d’obligations etc. Le tracker est un produit financier à gestion dite passive, car elle ne nécessite pas le recours aux services d’un analyste financier.

    Les différents types de trackers

    Il existe un très grand nombre de trackers, que l’on peut classer dans différentes catégories. Il y a ainsi les trackers qui suivent des indices de marché, des indices de matière première, des indices de stratégie, ou encore des trackers dits actifs. Ces derniers ont un fonctionnement un peu particulier, car ils contiennent notamment des fonds à effet de levier, ou encore des fonds faisant des performances inverses de celles faites par l’indice suivi au départ. C’est le sous-jacent du tracker qui détermine le type d’indice suivi. Vous pourrez ainsi trouver des trackers ayant des sous-jacents ciblant une zone géographique, une ou plusieurs matières premières, ou encore un secteur d’activité précis. Le libellé du tracker, quant à lui, désigne la société émettrice du tracker. Parmi les plus connues et les plus présentes sur le marché, on retrouve par exemple Lyxor, Amundi ou encore HSBC. Enfin, certains trackers sont éligibles au PEA, tandis que d’autres sont proposés dans le cadre d’une assurance vie.

    La fiscalité

    Les trackers présentent l’autre grand avantage d’être fiscalement très avantageux, en plus de comporter des frais de gestion très faibles, de l’ordre de 0,5% en moyenne. Leur fiscalité est similaire à celle des actions ou des OPCVM. Ainsi, si vous réalisez des plus-values en rachetant ou en vendant vos parts, elles seront exonérées d’impôt jusqu’à un montant de cession maximum de 25830€. Au-delà, l’imposition redevient classique à environ 30% dont 12% de prélèvements sociaux. Pour ce qui est des dividendes, ils sont soumis au barème progressif mais ouvrent droit à un crédit d’impôt et bénéficient d’un abattement de 40%. Pour ce qui est des trackers éligibles au PEA ou à l’assurance vie, ils sont soumis à la même fiscalité que le produit dans lequel ils se trouvent. Ainsi, un tracker souscrit dans le cadre d’un PEA bénéficiera des avantages fiscaux du PEA, idem pour les trackers proposés dans le cadre d’une assurance-vie, qui seront soumis à la fiscalité de cette dernière.

    Fonctionnement d’un tracker

    Le fonctionnement d’un tracker est similaire à celui d’une action. Les ETF sont ainsi négociés en temps réel sur les marchés pendant leurs heures d’ouverture habituelles. Ainsi, un ETF qui suivrait un indice américain se négociera, par exemple, pendant les heures de Wall Street. Comme pour les actions, si vous n’avez pas de PEA ou d’assurance vie, un compte titre et votre banquier ou courtier habituel suffiront. Les trackers sont faciles d’accès et simples d’utilisation, et leur liquidité forte est assurée par leur émetteur. Les trackers vous permettront de suivre l’évolution de l’indice de votre choix. Par exemple, l’ETF Lyxor CAC40 suit tout simplement l’indice CAC40 et toutes les actions qu’il contient. Certains trackers permettent aussi de suivre la baisse d’un indice ; on les appelle alors des trackers « short » (vente), et ils s’utilisent comme une vente à découvert.

    Top 60 des meilleurs trackers

    Voici le top 60 des meilleurs trackers, selon le site Boursorama.com. En cliquant sur le libellé d’un tracker, vous pourrez accéder à ses informations détaillées.

    Libellé Sous-jacent PEA
    LYXOR ETF MSC GLDU MSCI ACWI GOLD-EM DR-18%Capped Non
    LYXOR ETF MSC GLDE MSCI ACWI GOLD-EM DR-18%Capped Non
    AMUNDI ETF MSCI BR MSCI Brazil Oui
    LYXOR IBOVESPA PEA IBOVESPA Oui
    LYXOR ETF IBOVESPA iBOVESPA Non
    iSHR Brazil A MSCI Brazil Non
    HSBC MSCI BRAZIL MSCI Brazil Non
    LYXOR ETF SX6 RESR STOXX Europe 600 BasicResrces Oui
    LYXOR PAN AFRICA SGI Pan Africa NTR Index Non
    ETFS SILVER Bloomberg Silver Subindex TR Non
    AMUNDI ETF EM LA U MSCI EMERGING MARKETS LATAM Oui
    AMUNDI ETF EM LATA MSCI EMERGING MARKETS LATAM Oui
    SPDR EM LatAm MSCI EM Latin America Non
    LYXOR ETF LATAM MSCI EM Latin America Non
    LYXOR RUSSIA PEA Dow Jones Russia GDR Oui
    LYXOR ETF LTM PEA MSCI EMERGING MARKETS Latin Am Oui
    iSHR Russia ADR MSCI Russia Non
    LYXOR ETF RUSSIA Dow Jones Russia GDR Non
    HSBC MSCI EM LATAM MSCI EM Latin America Non
    LYXOR ETF IB UK IN iBoxx UK Gilt Infl-Link MidPr Non
    AMUNDI RUSSEL 2000 Russell 2000 Oui
    LYXOR ETF MSCI IND MSCI Indonesia Non
    ETFS PRECIOUS MET. Bloomberg Precious Meta Sub TR Non
    LYXOR FTSEMTS 25Y FTSE MTS Eurozone Gov IG 25Y Non
    LYXOR ETF THAILAND SET 50 Non
    LYXOR MIB DDS PEA FTSE MIB Daily Super Short Str Oui
    GOLD BULLION SEC Physical Gold Price Non
    LYXOR EUR IG LR GV FTSE MTS Lowest-Rated Eurozone Non
    PS FTSE RAFI EM FTSE RAFI Emerging Non
    LYXOR ETF MSCI TAI MSCI Taiwan Non
    ETFS GOLD Bloomberg Gold Subindex TR Non
    LYXOR ETF BUND DL SGI Daily Leveraged Bund Non
    LYXOR EUROMTS 15PY MTS Mid Price InvG Ex-CNO 15y+ Non
    HSBC MSCI STH AFR MSCI South Africa Non
    SPDR MSCI MAT MSCI Europe Materials Oui
    AMUNDI ETF MS EM B MSCI Emerging Markets Oui
    ETFS BRENT OIL SEC ICE Futures Brent oil futures Non
    AMUNDI ETF EUR MAT MSCI Europe Materials Oui
    iSHR Canada MSCI Canada Non
    BNPETF 11 EMERGIN NEXT 11 EMERGING Oui
    AMUNDI ETF GOVT EM Markit iBoxx USD Liquid Emerg Non
    LYXOR ETF MSC WMAT MSCI World Materials Non
    AMUNDI ETF EM AS U MSCI EMERGING MARKETS ASIA Oui
    BNPETF NMX 30 GLOB NMX 30 Infrastructur Global Oui
    SPDR Emerging MSCI Emerging Markets Non
    LYXOR ETF MSC WNRJ MSCI World Energy Non
    AMUNDI ETF WLD NRJ MSCI World Energy Oui
    LYXOR ETF IB LCLD iBoxx GBP Corp LgDated Mid Pr Non
    LYXOR SOUTH AF PEA FTSE JSE Top 40 NET TRI Oui
    HSBC MSCI CANADA MSCI Canada Non
    LYXOR KOREA PEA MSCI Korea Oui
    AMUNDI ETF MSCI EM MSCI Emerging Markets Oui
    AMUNDI FTSE100 GBP FTSE 100 Oui
    LYXOR ETF MSCI EM MSCI Emerging Markets Non
    LYXOR MSCI EM PEA MSCI EMERGING MARKETS NTR Oui
    LYXOR ETF CANADA S&P TSX 60 Non
    iSHR Korea A MSCI Korea Non
    LYXOR ETF KOREA MSCI Korea Non
    PS SP HI DIV LW VL S&P500 Low Vol High Dvd Tot Rt Non
    LYXOR W WATER PEA World Water Index CW Oui

     

    Conclusion

    Les trackers représentent un réel atout pour votre portefeuille d’investissement. Ils présentent de nombreux avantages à la fois sur le plan fiscal et sur le plan des frais de gestion. Par ailleurs, ils ont de très bonnes performances et sont un outil majeur pour bien diversifier vos investissements. Les trackers conviendront ainsi très bien, également, aux investisseurs débutants, car ils ne nécessitent pas d’analyse financière ni de connaissances expertes des marchés boursiers, bien qu’un débutant pourra toujours, à juste titre, demander conseil à son banquier pour bien choisir les trackers à intégrer à son portefeuille. Dans le top 60 des meilleurs trackers, on retrouve régulièrement, sans surprise, les émetteurs d’ETF les plus importants, comme par exemple Lyxor ou Amundi, et ce pour une raison simple, ce sont des valeurs sures dans ce domaine. Ils proposent des trackers qui couvrent une large gamme d’actifs, ce qui vous laisse l’embarras du choix pour améliorer les performances de vos investissements. En résumé, le tracker devient un must have indispensable dans tout portefeuille d’investissement qui se veut être optimisé, diversifié et performant. Le large choix proposé par les émetteurs et leur simplicité d’utilisation en ont fait leur succès. Et vous, lequel choisirez-vous ?

      Voir aussi: Uncategorized