Le trading en ligne a rendu le monde de la bourse accessible à tous. Depuis plusieurs années maintenant, des traders professionnels côtoient au quotidien des traders amateurs venus de tous horizons. On dit que 90% des traders perdent de l’argent que ce soit sur le Forex ou sur le marché des actions. Il ne s’agit pas que d’une façon de parler, cette statistique se vérifie aujourd’hui encore. Mais pourquoi la grande majorité des traders sur internet perdent de l’argent ? Pour de multiples raisons en réalité. Il y a d’une part les raisons liées à la plateforme sur laquelle les traders choisissent d’investir, car certaines sont peu recommandables, voire relèvent de l’escroquerie. Ensuite, il y a toutes les raisons liées aux erreurs commises par certains traders, surtout les débutants. Ces erreurs sont récurrentes, presque tous les traders, même ceux qui sont maintenant expérimentés et gagnent de l’argent, les ont commises au moins une fois. Voici les 10 pièges les plus courants dans lesquels tombent beaucoup de traders ; les connaître vous permettra de mieux les éviter.

    Piège #1 : Choisir un mauvais broker

    Le choix de votre broker, ou plus précisément de la plateforme de trading sur laquelle vous allez investir votre argent, est primordial. Malheureusement, internet est un vaste monde où se côtoient aussi bien les plateformes de trading sérieuses et professionnelles que les escrocs. Si certains traders perdent de l’argent à cause de leur inexpérience, d’autres perdent malheureusement leur capital parce qu’ils se le font « voler » par des sites de prime abord sérieux, qui ne le sont en réalité pas du tout. Cependant, les plateformes de trading en ligne sont suivies de très près par plusieurs organismes officiels, dont l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), et la CySEC (Cyprus Securities and Exchange Commission). Vous disposez donc d’éléments solides pour vérifier la fiabilité et le sérieux de la ou des plateformes que vous souhaitez choisir. Ainsi, si la plateforme que vous visez est régulée par la CySEC, vous pouvez y aller les yeux fermés. L’AMF, pour sa part, possède une liste noire de sites boursiers non autorisés, autrement dit frauduleux et à fuir comme la peste, consultable librement sur internet.

    Une fois que vous aurez vérifié la fiabilité des plateformes qui vous intéresse, pour choisir la meilleure pour vous, comparez également les services qu’elle propose (accompagnement par un expert dédié, cours en ligne etc.) ainsi que le montant des spreads, c’est-à-dire des commissions que la plateforme prendra sur chacun de vos trades. Des spreads trop élevés pourraient vous faire perdre de l’argent en rendant certaines de vos opérations trop difficiles à rentabiliser. Évitez également les spreads variables, qui varient en fonction de l’activité du marché. Plus l’activité est intense, plus les trades sont intéressants, mais plus un spread variable sera élevé.

    Piège #2 : Le démarchage téléphonique

    Fuyez tout démarchage téléphonique de trading ! C’est le moyen le plus utilisé par les escrocs. Les sites de trading sérieux et fiables ne font jamais de démarchage commercial par téléphone. Les seuls appels que vous aurez de leur part seront de votre conseiller chargé de garder un œil sur votre compte et vous conseiller en cas de besoin, c’est tout. Les démarcheurs téléphoniques sont par ailleurs doués pour vous convaincre. Ils vous diront que si vous déposez de l’argent chez eux, vous aurez des bonus très alléchants (sous des conditions qui les rendront finalement inaccessibles), et n’hésiteront pas à vous inciter à investir toujours plus, surtout en cas de pertes. Méfiez-vous du téléphone, qui est l’un des plus grands pièges dans le monde du trading en ligne.

    Piège #3 : L’effet de levier

    L’effet de levier est très utilisé en trading. Il permet de décupler vos gains. Par exemple, si vous achetez une action à 10$, elle aura au départ un levier de 1, autrement dit pas de levier du tout. Si maintenant vous décidez, au moment de l’achat, d’appliquer à votre action à 1$ un levier de 100 :1, vous possèderez en réalité 1000$ d’actions pour 10$ investis. Concrètement, les 990$ restants sont prêtés par votre broker. Ce système vous permet de gagner beaucoup plus d’argent beaucoup plus vite, mais comme on n’a rien sans rien, il vous permet aussi de perdre beaucoup plus d’argent beaucoup plus vite. Ainsi, si l’effet de levier peut être utile dans votre stratégie et n’est pas à bannir totalement, il faut l’utiliser avec la plus grande précaution, surtout lorsque vous débutez.

    Piège #4 : Laisser une position gagnante ouverte

    C’est une des erreurs les plus souvent commises par les débutants. Par exemple, vous ouvrez une position à 10$, et décidez de la couper automatiquement dès qu’elle atteint 15$, soit 5$ de bénéfices. Seulement voilà, vous voyez votre position grimper, encore et encore, et à 4,50$ la tentation est trop forte, et vous laissez votre position ouverte pour essayer de maximiser vos gains. C’est là que le piège se referme. Plus vous attendez pour clôturer une position déjà rentable, plus vous vous exposez au risque d’un retournement de tendance, souvent soudain, qui ramènera votre belle position bénéficiaire au mieux à 0, au pire dans le négatif. Votre stratégie de trading doit aussi comporter la recherche d’un point de sortie idéal pour chaque trade. Respectez votre stratégie et ne vous laissez pas aller à l’euphorie et la tentation de gagner toujours plus.

    Piège #5 : Laisser une position perdante ouverte

    Laisser une position perdante ouverte est tout autant une erreur que de laisser une position gagnante ouverte. Et c’est la seconde erreur la plus commise par les traders. Ici, c’est donc l’inverse, vous ouvrez une position dont le cours part à contresens de vos prévisions, ce qui la rend négative. Vous perdez de l’argent, mais pensez qu’en la laissant ouverte le retournement de tendance que vous aviez prévu va avoir lieu et que la position retournera dans le positif. C’est là qu’est le piège, car dans la grande majorité des cas, cela ne vous mènera qu’à plus de pertes. Un bon trader doit aussi savoir quand couper des positions perdantes, autrement dit quand admettre que son analyse du marché était erronée (ou qu’un événement inattendu l’a annulée). Par ailleurs, même les meilleurs traders n’ont jamais 100% de trades gagnants, loin de là !

    Piège #6 : Trop se disperser

    Certains traders ont tendance, toujours pour générer plus de profits, à vouloir investir dans une multitude d’actifs différents. S’il est nécessaire de diversifier son portefeuille, trop vous disperser ne fera qu’augmenter votre prise de risque. Un bon trade nécessite une analyse préalable approfondie. Plus vous chercherez à multiplier les investissements pour profiter un maximum du marché, plus vous risquez d’obtenir l’effet inverse. Concentrez-vous au maximum sur 3 ou 4 actifs différents, voire moins si vous débutez, et devenez un expert de ces 4 actifs. Vous pourrez ainsi diversifier votre portefeuille tout en optimisant votre stratégie.

    Piège #7 : Suivre son intuition

    Faire de bons investissements en bourse est un travail de longue haleine. Il faut se baser sur une analyse technique et une analyse fondamentale approfondies, menées sur un graphique de plusieurs jours/semaines/mois. Beaucoup de traders sont tentés de réagir à l’instinct, pour gagner du temps, et parce qu’ils pensent ainsi être plus réactifs sur le marché. Or suivre votre intuition en bourse revient tout bonnement à jouer à la loterie. Le résultat d’un tel investissement ne tiendra qu’à votre chance, ou malchance. Ne tombez pas dans ce piège qui finira toujours par tourner en votre défaveur.

    Piège #8 : Investir tout son capital

    Tous les experts en trading vous le diront : Il ne faut pas investir plus de 10%, grand maximum, de votre capital. Les conseils tournent même généralement plutôt autour de 2 à 5%. Ainsi, si vous déposez un capital de 10 000€ sur une plateforme de trading en ligne, ne mobilisez jamais plus de 1000€ à la fois. En investissant vos 10 000€ d’un coup, vous n’aurez pas le temps de réajuster votre stratégie en cas de pertes, votre prise de risque sera énorme, bien au-dessus des gains que cela pourrait vous rapporter.

    Piège #9 : Y consacrer trop de temps

    Le trading en ligne a un côté addictif et chronophage qui peut vite vous faire tomber dans le piège. L’idéal est de savoir quand être devant son écran, et quand lever le pied. Pour être le plus performant possible, vous aurez besoin, comme tout le monde, de vous accorder des pauses. Le marché boursier offre tous les jours des périodes d’accalmie pendant lesquelles vous pourrez faire autre chose, et des périodes plus fastes où il sera idéal pour vous d’être devant votre écran pour saisir de bonnes opportunités.

    Piège #10 : Le passage du compte démo au compte réel

    C’est un piège dans lequel tombent beaucoup de débutants. Ils s’entraînent sur un compte démo où tout se passe à merveille, ils font de bons trades qui font grimper leur compte fictif en flèche. Ils décident alors de passer au compte réel, et là, c’est le drame ! Pourquoi ? À cause de l’aspect psychologique, parce qu’ils ne jouent plus avec de l’argent fictif, mais investissent leurs vraies économies. Sans qu’ils ne s’en rendent compte, leurs émotions sont décuplées et ils tombent souvent dans les pièges cités précédemment dans cet article. Lorsque vous passez d’un compte démo à un compte réel, appliquez votre stratégie avec le plus de prudence possible et n’hésitez pas à la réajuster dès que c’est nécessaire. Un compte démo permet de voir et comprendre le fonctionnement du marché, mais ne vous apprend pas tout sur le trading réel au quotidien.

    Conclusion

    Désormais, vous connaissez les 10 pièges les plus fréquemment rencontrés dans le monde du trading en ligne. Vous serez donc mieux armé pour ne pas y succomber, et pour que votre apprentissage et votre expérience de trading se déroule de la meilleure façon possible.

      Voir aussi: Uncategorized