Pour effectuer leurs analyses techniques, l’extrême majorité des traders utilisent quotidiennement les graphiques en chandeliers japonais. Sur les plateformes de trading en ligne, ce sont les premiers types de graphiques proposés, même si d’autres représentations graphiques sont disponibles également. Les graphiques en chandeliers (ou bougies) japonais présentent l’avantage de fournir d’entrée de jeu de nombreuses informations cruciales sur les cours et leurs évolutions dans le temps. Ils conviennent à toutes les stratégies de trading, et à tous les types d’actifs. La première chose que doit apprendre un trader débutant est de maîtriser la lecture et l’interprétation de ces graphiques. Savoir à quoi correspond chaque symbole, et savoir analyser leur configuration est crucial si vous voulez pouvoir mettre en pratique votre stratégie, quelle qu’elle soit, et faire des analyses techniques pertinentes et efficaces. Voici tout ce que vous devez savoir sur les graphiques en chandeliers japonais, comment les interpréter, et les principales figures chartistes qui en découlent.

    Historique

    Les graphiques en chandeliers japonais sont les plus anciens au monde. Ils datent du XVIIIème siècle. À l’époque, ils servaient à analyser et anticiper les cours du riz sur ce qui fut également le premier marché à terme du monde. L’analyse graphique qui utilise les chandeliers japonais a été créée et développée par Munehisa Honma, qui a fait fortune grâce à sa stratégie et en investissant sur le riz. Il a été surnommé à l’époque le « dieu des marchés ». Les chandeliers japonais fournissent de nombreuses informations sur un cours et ses mouvements. L’efficacité de ce mode d’analyse graphique n’est plus à prouver depuis longtemps, puisqu’il reste aujourd’hui le plus utilisé au monde par les traders.

    Représentation et lecture graphique

    Les chandeliers ou bougies japonaises sont constituées d’un corps représenté par un rectangle vertical, et de deux mèches aux extrémités du corps. Lorsque le cours augmente sur une période de temps donnée, le corps de la bougie se dirige donc vers le haut et sera représentée en vert sur le graphique. Lorsque le cours baisse, le corps de la bougie est alors représenté en rouge. Sur certains graphiques, le rouge est le vert sont respectivement remplacés par le noir et le blanc.

    Le corps du chandelier contient toutes les valeurs que le cours aura atteintes pendant une période de temps donnée. Par exemple, sur un graphique en chandeliers de 5 minutes, chaque bougie représente 5 minutes de temps, et comporte toutes les valeurs atteintes au cours de ces 5 minutes. À l’issue des 5 minutes, un nouveau chandelier se forme. Les extrémités du corps (rectangle) représentent les cours d’ouverture et de clôture de la chandelle. Les mèches (ou « flammes »), quant à elles représentent le plus haut et le plus bas atteints par le cours pendant le laps de temps choisi.

    Les principales figures chartistes

    Les figures chartistes sont constituées d’un ou plusieurs chandeliers. En fonction de leur configuration, elles permettent d’anticiper des retournements de marchés ou de confirmer une tendance. Il convient donc de bien les connaître et de savoir les repérer sur un graphique. Voici les principales figures chartistes, c’est-à-dire les plus utilisées et celles que l’on peut identifier le plus souvent sur les graphiques.

    Double top

    Le double top est une figure en forme de M, qui possède donc deux sommets. Il existe également une variante à trois sommets appelée le triple top. Avant la formation d’un double top, le cours de l’action est haussier. Les deux sommets signifient que le cours de l’action bute deux fois sur le même niveau sans parvenir à le dépasser. Cette ligne que le cours ne parvient pas à traverser est alors appelée ligne de résistance. La figure en double top est confirmée lorsque le « M » s’est formé, c’est-à-dire lorsque le cours a commencé à redescendre après avoir atteint le second sommet. On peut alors confirmer la haute probabilité d’un retournement de tendance à la baisse. Si à ce moment-là, vous êtes à l’achat, il est alors temps de couper votre position. Si vous n’avez pas encore investi, ce retournement de tendance à la baisse vous permettra de saisir une bonne opportunité en vous positionnant à la vente.

    Double bottom

    Le double bottom est l’inverse du double top. Il existe également la même variante à 3 limites basses, appelée le triple top. Ici la figure qui se forme sera donc en forme de « W ». Un double bottom se formera alors que la tendance du cours est à la baisse, et signalera, s’il est confirmé, un possible retournement de tendance à la hausse. Le double bottom est un signal d’alerte si vous vous êtes positionné à la vente, car il sera alors temps de clôturer votre position et de prendre vos bénéfices. Il vous offrira également l’opportunité de vous positionner à l’achat en anticipant un retournement de tendance.

    Le biseau

    Le biseau est une figure majoritairement utilisée dans le trading à court terme, où elle est plus fréquente et surtout plus pertinente. La figure chartiste en biseau peut être ascendante ou descendante. Il est constitué de deux droites que l’on peut tracer en reliant les différents sommets formés par le cours. Pour que la figure en biseau soit confirmée, les droites doivent converger, vers le haut ou vers le bas, et doivent relier au minimum trois sommets chacune. Un biseau ascendant, c’est-à-dire avec des droites qui convergent vers le haut, annoncera un retournement baissier dans plus de 80% des cas. À l’inverse, un biseau descendant annoncera un retournement haussier dans plus de 90% des cas. En pratique, la convergence des droites annoncent un essoufflement de la tendance. Les volumes d’achats ou de ventes diminuent. Si les volumes d’achats s’essoufflent, c’est annonciateur d’une augmentation des volumes de vente, et inversement.

    Le diamant

    La figure chartiste en diamant est elle aussi annonciatrice d’un futur retournement de tendance. Elle se présente sous forme d’un losange horizontal qui apparaît lorsqu’on relie les différents sommets formés par les cours. Deux types de figures en diamant peuvent se former : Le diamant de creux ou le diamant de sommet. Le diamant de creux se forme à la suite d’une tendance baissière, et annonce un retournement haussier. Inversement, le diamant de sommet se forme au sommet d’une tendance haussière et annonce un retournement baissier. Le retournement annoncé par une figure en diamant sera confirmé dans plus de 80% des cas. C’est une figure chartiste relativement fiable, très utilisée par les traders dans leurs analyses techniques.

    Le doji

    Le doji n’est pas à proprement parler une figure chartiste, puisqu’il s’agit d’un type particulier de bougie. Une seule bougie en doji peut cependant annoncer un fort retournement de tendance. Le doji a la particularité de présenter un cours d’ouverture et de clôture égaux. Les volumes de ventes et d’achats sont égaux, sans qu’aucun des deux ne l’emporte. En revanche, c’est la mèche de cette bougie qui déterminera la future tendance du cours. Un doji avec une longue mèche orientée vers le bas et apparaissant en bas d’une tendance baissière indiquera un retournement de tendance à la hausse. Inversement, un doji apparaissant au sommet d’une tendance haussière avec une longue mèche vers le haut indiquera un retournement baissier. Plus la mèche du doji est longue, plus la probabilité du retournement de tendance est forte.

    Le harami

    Le harami peut être haussier ou baissier. Il est constitué de deux bougies dont la configuration est annonciatrice d’un retournement de tendance :

    • Le harami haussier se formera en bas d’un mouvement baissier. Les deux bougies seront une bougie rouge (baissière) dont le corps englobera la bougie suivante, qui sera verte (haussière), et aura donc un corps plus petit. Cette configuration indique l’épuisement du mouvement baissier et le début d’un retournement de tendance, ici à la hausse.
    • Le harami baissier se formera quant à lui au sommet d’un mouvement haussier. Les deux bougies seront une bougie verte dont le corps englobera la bougie suivante, qui sera rouge, et aura donc un corps plus petit. Cette configuration indique l’épuisement du mouvement haussier et le début d’un retournement de tendance, ici à la baisse.

    Conclusion :

    Vous avez désormais de bonnes connaissances de base sur les graphiques en chandeliers japonais. Vous savez à quoi ils correspondent, quelles informations ils donnent ainsi que les principales figures chartistes que vous pouvez utiliser. Cela vous permettra de mettre en place une stratégie précise, notamment pour la partie analyse technique. En vous aidant par exemple d’autres indicateurs techniques qui viendront compléter votre interprétation des cours (moyenne mobile, bandes de Bollinger etc.), vous serez à même d’anticiper efficacement les retournements de tendance, ce qui vous permettra soit d’en profiter de par les opportunités qu’ils offrent, soit de protéger vos investissements en cours. Le trader débutant tout comme le trader expérimenté devra savoir maîtriser les chandeliers japonais avant de pouvoir commencer à investir sur les marchés financiers. Lorsque vous débutez et que vous êtes encore en apprentissage, n’hésitez pas à tester vos connaissances et votre stratégie sur les comptes démo, proposés par les plateformes de trading en ligne, où vous pouvez trader dans les conditions réelles du marché, mais avec de l’argent fictif.

      Voir aussi: Bourse