Pour bien référencer votre site web ou votre blog dans les moteurs de recherche, et notamment sur Google, vous avez plusieurs possibilités. Par exemple, l’utilisation de campagnes Adwords vous permettent de donner à votre site une bonne visibilité sur Google pour les mots clés de votre choix ; mais ces campagnes sont payantes et coûteuses si vous voulez avoir un minimum de résultat. L’autre solution, utilisée par tous, y compris par ceux qui font des campagnes publicitaires, est le référencement naturel, ou SEO (Search Engine Optimisation – Optimisation pour les moteurs de recherche). Le référencement naturel consiste en plusieurs techniques qui vont vous permettre d’arriver en première page sur Google, sans dépenser le moindre centime. Ces techniques ont été développées par des professionnels ; il existe même des spécialistes du référencement. Cependant, même si elles sont parfois un peu techniques, elles sont applicables par tout le monde, même si vous n’avez que peu de connaissances techniques et sans avoir besoin d’engager un spécialiste. Voici les principales techniques de référencement, les plus importantes, qui permettront à votre site web ou votre blog d’arriver en première page de Google et ainsi d’attirer plus de visiteurs.

    Ajouter du contenu :

    Cela peut paraître évident, mais l’un des meilleurs moyens de mieux référencer son site sur Google est d’y ajouter du contenu. Ce contenu doit être ajouté régulièrement et doit être ciblé sur des mots clés importants. Attention, vos articles doivent rester « user friendly », ce qui veut dire qu’il faut éviter par exemple de répéter 20 fois le même mot clé dans un article. Les algorithmes de Google vont capter ce genre de détail et cela va entraîner un déclassement de votre site. De même, ne faites surtout pas un copier/coller d’autres articles, Google détectant très facilement les doublons. Vous pouvez néanmoins mettre des paragraphes d’autres articles en citation, à condition de citer vos sources, voire de mettre un lien vers l’article source.

    Essayez de ne cibler qu’un seul mot clé ou une seule expression par article. Il faudra alors mettre ce mot clé dans le nom du fichier HTML de la page, dans le titre de la page, dans les titres et sous-titres de l’article (balises H1, H2…), dans la mise en page (gras…) etc.

    Pour savoir quels mots clés cibler, vous pouvez utiliser les outils mis gratuitement à disposition par Google, tels que Google Trends ou l’outil de planification de mots clés de Google Adwords.

    Optimiser la hiérarchie de votre site

    Google analyse les sites internet selon un algorithme ; donc plus cette analyse sera facile et logique, plus votre site sera bien analysé par Google. Et cette analyse passe par l’organisation des différentes pages web de votre site.

    Par exemple, si vous décidez de créer un blog sur les jeux vidéo, vous pouvez créer une page pour les jeux de consoles, et une page pour les jeux PC. Pour chacune de ces pages, ou catégories, vous allez pouvoir créer des « sous-pages » ou « sous catégories » pour chaque type de jeu (action, stratégie, FPS etc.). Le plus important est que vous devez veiller à ce que cette hiérarchisation de vos pages et articles soit la plus ordonnée et la plus claire possible, afin de faciliter le travail des algorithmes de Google, qui pourront analyser votre site ou blog dans son intégralité et plus rapidement. De plus, plus les « sous catégories » seront liées aux catégories se trouvant en haut de l’organigramme, plus ces catégories seront considérées comme pertinentes et importantes par Google.

    Pour cela vous devez vérifier que votre site respecte une hiérarchie de l’information “logique” qui sera compréhensible par Google.

    Voici un exemple de hiérarchie ordonnée d’un site web :

    Index
    Catégorie 1
    Sous-catégorie 1A
    Contenu/articles de la sous-catégorie 1A ciblant les mots clés X
    Contenu/articles de la sous-catégorie 1A ciblant les mots clés Y
    Contenu/articles de la sous-catégorie 1A ciblant les mots clés Z
    Sous-catégorie 1B
    Contenu/articles de la sous-catégorie 1B ciblant les mots clés W

    Etc.
    Catégorie 2

    Catégorie 3

    Etc.
    Cette hiérarchisation claire et précise vous permettra de vous assurer que Google va naviguer facilement et intégralement dans toutes les pages de votre site, et « constater » qu’il est pertinent et cohérent dans son contenu et sa construction.

    Mettre en place un plan du site

    Le plan du site est important pour deux raisons :
    – Il permet à vos internautes de retrouver les différentes rubriques de votre site plus rapidement
    – Il permet de rendre vos pages plus pertinentes vis-à-vis de Google.

    En effet, pour Google, ou plutôt pour son algorithme, plus une page est haute dans la structure de navigation du site, plus elle est importante, étant donné qu’elle sera en haut de la fameuse hiérarchie dont j’ai parlé au point précédent. Ainsi, Google attribuera une meilleure notation aux pages situées en début de navigation, qu’à celles plus lointaines, c’est-à-dire les pages où il faut cliquer sur plusieurs liens pour les atteindre. L’idéal est donc de créer une page une page “Plan du site” directement accessible sur la page d’accueil, et de mettre sur cette page des liens vers vos catégories les plus importantes (en évitant de dépasser 40 ou 50 liens maximum).

    Une fois que le site est bien architecturé, il est temps de refaire un sitemaps. Le sitemaps “explique” à Google toutes les pages sur le site et sa structure afin d’être sûr qu’aucune page importante n’est oubliée lors de la vérification.

    Optimiser les titres et les balises des pages

    Les éléments dont je vais vous parler dans ce paragraphe sont facilement modifiables sans que vous ayez besoin d’être programmeur informatique. Par exemple, sous WordPress, on peut facilement y accéder et les modifier dans les différents menus du logiciel. De même, les hébergeurs de blogs gratuits tels que Blogger.com, Overblog etc. proposent aussi de modifier ces éléments dans les menus de gestion des blogs. Ici, on va donc aborder des points un peu plus techniques, mais il est important pour l’optimisation de votre référencement que vous fassiez attention aux éléments suivants :

    – Le nom du fichier HTML : Les noms des fichiers HTML de vos pages web sont très importants, car l’algorithme de Google en tient compte dans l’évaluation de la pertinence de votre site, et donc de son référencement. Les noms doivent correspondre le plus précisément possible aux contenus de vos pages. Ainsi, évitez les noms trop génériques tels que « categorie1page1.html » et optez plutôt pour un nom tel que « gagnerdelargent.html » par exemple.

    – Le titre de la page : Dans le code HTML, le titre de votre page se trouve dans la balise Title, qui doit être unique pour chaque page (entre 5 et 10 mots, et moins de 100 caractères !). Ce titre est celui qui s’affichera tout en haut de votre fenêtre ou onglet de navigation, c’est aussi pour cela qu’il est très important.

    – Les balises content / keywords : Il faut y mettre quelques mots clés, sans faire non plus une liste longue comme le bras. Ces balises sont un peu moins importantes mais sont pris en compte par Google, il ne faut donc pas les oublier.

    – Les textes des liens que vous placez dans vos articles : Ils doivent le plus possible correspondre à la page vers laquelle ils mènent, encore une fois, pour que Google puisse détecter que vos liens sont cohérents avec les mots clés qui leur correspondent. Ainsi, évitez les textes de lien du type « cliquez ici ». Si par exemple vous mettez un lien vers une page présentant la recette du gâteau au chocolat, votre texte devra être « gâteau au chocolat » ou « recette du gâteau au chocolat » et non « dessert » ou le fameux « cliquez ici ».

    Placer des liens vers votre site sur d’autres sites ou blogs (backlinks)

    Google tient énormément compte du nombre de backlinks, c’est-à-dire du nombre de liens vers votre site qu’il va trouver sur d’autres sites. Et plus les sites sur lesquels figurent vos liens sont influents et visités, plus cela ajoutera de notoriété et de pertinence à votre site, et plus Google va augmenter la qualité de votre référencement. N’hésitez pas à contacter des bloggers ou webmasters pour leur demander s’il leur est possible de vous permettre de placer votre lien, en rédigeant un article sur leur site par exemple. Il faut évidemment privilégier les sites dont l’activité a un rapport avec le thème du vôtre. Vous pouvez aussi utiliser les forums, car certains acceptent les backlinks (soit dans le contenu de votre post, soit dans votre signature en bas de chaque post), en participant régulièrement aux discussions et en en profitant pour faire la promotion de votre site ou blog.

    À l’inverse, le fait de mettre dans vos articles des liens vers des sites importants tels que Google, Wikipedia etc. valorisera également votre site, et ne pourra contribuer que positivement à son bon référencement.

    Conclusion :

    Globalement, le référencement naturel ou SEO consiste à rendre votre site le plus cohérent et pertinent possible, mais aussi à le valoriser par les différentes techniques que je vous ai citées dans cet article. Ce sont les techniques les plus importantes. Il en existe d’autres, mais vous verrez qu’avec celles-ci vous pourrez déjà optimiser votre site au maximum. N’hésitez pas à rechercher aussi des articles sur l’actualité de la SEO, car celle-ci évolue en permanence, et Google améliore ses algorithmes régulièrement. Pour trouver des actualités récentes, dans tous les domaines d’ailleurs, faites une recherche dans Google puis cliquez sur « Actualités » sous la barre de recherche. Grâce à tous les outils dont on dispose pour construire et gérer un site web ou un blog, le référencement naturel est aujourd’hui accessible à tous, sans avoir nécessairement besoin d’être un expert en programmation ou en développement web. Grâce à cela, vous pourrez placer rapidement votre site en première page de Google sans avoir eu à débourser le moindre centime.

      Voir aussi: Uncategorized