Les gens ont souvent tendance à penser que lorsqu’on investit en bourse, notre portefeuille est plus ou moins tributaire des aléas du marché, et qu’au final on n’y peut pas grand-chose. Cette idée totalement fausse décourage beaucoup d’investisseurs potentiels de se lancer en bourse, et en fait encore hésiter certains autres. D’autres pensent également que les performances que l’on peut espérer d’un portefeuille boursier, même bien construit, sont insuffisantes par rapport à la prise de risque. C’est également faux, d’une part parce que la prise de risque n’est pas aussi élevée qu’on le pense, surtout si elle est maîtrisée, et d’autre part, parce qu’il est tout à fait possible de tripler son investissement uniquement grâce à la bourse. Voici 10 conseils pour vous aider à y parvenir.

Conseil #1 : Bien se former

La première chose à faire quand on veut se lancer dans l’aventure de l’investissement en bourse est de se former, même si on fait appel à un conseiller financier. Si vous n’êtes pas formé un minimum sur le fonctionnement du monde de la finance et des marchés boursiers, vous serez incapable de déterminer si les conseils de votre expert boursier sont judicieux ou non, ou tout simplement de bien le choisir. De même, vous ne pourrez pas trader seul, enfin si, mais vous perdrez de l’argent. Quel que soit le type d’investissement choisi (immobilier, bourse etc.), il faut toujours connaître un minimum le marché sur lequel on va risquer un capital. Sans forcément devenir un grand expert de la finance, avoir de bonnes connaissances de base est vital pour réussir en bourse.

Conseil #2 : Avoir une stratégie

S’il y a bien un domaine où il ne faut pas se lancer tête baissée, c’est bien la bourse ! Avant d’investir le moindre centime sur le marché boursier, il vous faut un plan, autrement dit une stratégie d’investissement. Vous devrez la déterminer à l’avance et la respecter à la lettre, même s’il est toujours possible de l’ajuster ensuite en temps réel en fonction des résultats que vous obtiendrez. Votre stratégie devra tenir compte de plusieurs critères importants tels que vos objectifs en termes de résultats, votre aversion plus ou moins élevée au risque qui déterminera le choix des produits financiers, quel capital allez-vous investir etc. C’est l’une des étapes les plus importantes du processus d’investissement en bourse. Prenez tout le temps nécessaire pour bien l’élaborer, et n’hésitez pas à vous faire aider pour cela par votre conseiller financier, même si par la suite vous comptez prendre vos décisions tout seul.

Conseil #3 : Maîtriser ses émotions

L’un des facteurs qui engendrent le plus de pertes en bourse et celui lié aux émotions. Les émotions vous font prendre des décisions impulsives, intuitives, et non rationnelles et pragmatiques. Or, en bourse, seules les décisions rationnelles issues d’une stratégie élaborée donnent des résultats positifs. Une émotion, qu’elle soit positive ou négative, pourrait vous faire prendre d’énormes risques sans même que vous ne vous en rendiez compte. Un sentiment d’euphorie suite à un gain important pourra faire partir votre portefeuille dans le sens inverse avec autant d’efficacité qu’un sentiment négatif tel que la panique suite à une perte importante. C’est aussi là que votre stratégie vous aidera. Respectez-là même si votre « intuition » vous dit de faire le contraire.

Conseil #4 : Ne pas investir toutes ses économies

C’est malheureusement l’erreur que font encore beaucoup d’investisseurs débutants. Votre stratégie d’investissement doit être en adéquation avec la gestion de tout votre budget. Si vous investissez toutes vos économies en bourse, vous prenez un risque considérable et inutile. Tout d’abord, vous n’aurez plus aucune épargne de précaution, donc plus de de moyen de réagir efficacement aux aléas de la vie quotidienne. Que ferez-vous, par exemple, si votre voiture ou votre machine à laver tombe en panne ?

Ensuite, risquer tout votre argent peut engendrer des émotions, comme évoquées dans le Conseil #3, qui risquent d’être la source de mauvaises décisions pouvant entraîner des pertes. Si on ajoute à cela le fait qu’en investissant toutes vos économies, vous pouvez aussi tout perdre, la boucle est bouclée. Conserver une épargne de précaution minimum, avec de l’argent disponible immédiatement (conservé sur un livret A, par exemple), est une règle d’or que même les grands traders les plus expérimentés respectent. Gardez bien à l’esprit qu’en bourse, votre argent n’est plus votre argent, mais votre outil de travail, ce qui le rend finalement encore plus précieux.

Conseil #5 : Diversifier son portefeuille

Tous les investisseurs en bourse vous donneront ce conseil. Diversifier son portefeuille est le seul moyen d’avoir un réel contrôle sur la prise de risque qu’entraînent vos investissements. C’est aussi une question de logique. Si vous investissez tout votre capital dans les actions d’une seule entreprise, et que ces dernières chutent, alors votre capital chutera tout autant. Si en revanche vous investissez dans plusieurs sociétés issues de plusieurs secteurs d’activité différents, si l’une ou l’autre voit son cours baisser, les autres en meilleure santé compenseront les pertes engendrées, et limiteront les dégâts en quelque sorte. Cela vous permettra également d’avoir plus de temps et de marge pour réagir et ne pas avoir à prendre de décision dans l’urgence. Ainsi, même si vous investissez en bourse parce que vous êtes passionné par une entreprise en particulier, et que vous croyez dur comme fer en son potentiel, complétez toujours votre portefeuille avec d’autres actifs pour le sécuriser, sans avoir à sacrifier son rendement global.

Conseil #6 : Y consacrer du temps

Lorsque vous investissez en bourse, vous ne pouvez pas vous permettre d’attendre que les choses se passent une fois vos actifs achetés. Les légendes du web qui vous font croire qu’en bourse on peut devenir riche sans rien faire sont archi fausses ! Le marché boursier est en perpétuelle évolution, et les cours fluctuent en permanence en fonction de nombreuses variables différentes telles que la santé économique d’un pays, le taux de chômage, ou même l’évolution d’un actif qui va influencer plus ou moins directement l’évolution de celui dans lequel vous avez investi. En bref, il vous faut maintenir une veille permanente, surveiller régulièrement les cours des actions que vous possédez, lire les actualités économiques tous les jours etc. Tenez-vous informé aussi des nouvelles concernant les secteurs d’activités auxquels vos actions sont rattachées, et refaites régulièrement des analyses. De cette façon, vous éviterez les mauvaises surprises. L’un des éléments essentiels, à la base même de la définition de la bourse, est celui de pouvoir anticiper les événements.

Conseil #7 : Bien choisir son courtier

Pour pouvoir effectuer vos opérations boursières, vous devrez forcément passer par un intermédiaire. Ce dernier peut aussi bien être votre banque, qu’un courtier spécialisé ou encore une plateforme de trading en ligne. Bien prendre le temps de choisir le courtier qui vous conviendra parfaitement est une étape cruciale, car c’est chez ce dernier que votre capital sera géré. Ainsi, prenez bien le temps de comparer toutes leurs offres, les frais de gestion, les produits financiers qu’ils proposent, leurs conditions générales d’utilisation, de vente etc.

Conseil #8 : Penser à la fiscalité

Lorsqu’il s’agira de choisir le type de produit financier à ajouter à votre portefeuille, comme par exemple un PEA ou un compte titre, tenez également compte de la fiscalité. Certains produits comme le PEA offrent des avantages fiscaux, comme une exonération d’impôt sous certaines conditions, par exemple. Investir dans des actifs à l’étranger peut aussi donner lieu à des avantages fiscaux. Là encore, il vous faudra consacrer du temps à cela, vous renseigner un maximum sur les lois en vigueur et les avantages fiscaux dont vous pourriez bénéficier pour tel ou tel actif, ou tel ou tel produit financier.

Conseil #9 : Investir suffisamment d’argent

Si la bourse est aujourd’hui accessible à tous les budgets, il faut tout de même envisager d’investir un montant minimum si vous voulez pouvoir espérer tripler votre investissement. Rares sont ceux qui y parviennent avec seulement quelques centaines d’euros. Plus le montant que vous allouez à vos investissements boursiers est important, plus vous avez de marge de manœuvre pour optimiser votre rendement, c’est mathématique, et c’est aussi simple que cela. Pour réussir son investissement en bourse, il faut compter un montant minimum d’au moins 3 000€.

Conseil #10 : Se méfier des conseils

Les performances passées ne présagent pas des performances futures. Les conseils et autres analyses que l’on vous donne ou que vous lisez sur internet doivent être prises en compte, certes, mais avec un certain recul. C’est une bonne indication de la santé financière d’une société à un instant donné, ce qui peut aider à l’analyse des évènements futurs, à condition d’en faire la bonne interprétation. En bref, restez prudent.

Conclusion :

Avec ces quelques conseils, en étant consciencieux, pragmatique, et en prenant le temps d’apprendre à appréhender le marché boursier et à monter une bonne stratégie, vous parviendrez en moins de temps que vous ne le pensez à tripler votre investissement. Contrairement aux idées négatives qui circulent encore, il est tout à fait possible d’avoir d’excellents rendements en investissant sur le marché boursier.