En France, on a tendance à beaucoup trop surestimer les diplômes. On nous enseigne depuis l’enfance à quel point passer son bac est indispensable, puis à quel point faire des études supérieures est indispensable pour avoir un bon métier et gagner beaucoup d’argent. Cependant, en y regardant de plus près, on s’aperçoit que certains métiers ne nécessitent pas de diplômes, et peuvent pourtant vous permettre de gagner 5000€/mois, voire plus ! Dans cet article, j’ai donc fait une liste des principaux métiers ou types de métiers qui payent bien, vraiment bien, et qui ne demandent aucun diplôme pour être exercé. Peut-être y trouverez-vous une nouvelle vocation ?

Métier #1 : Le trading binaire

Le trading binaire n’est pas un métier, c’est un travail indépendant que vous pouvez faire chez vous en vous formant par le biais de sites éducatifs gratuits tels que Sylvainduport.com ou encore Activtrades.com. C’est un travail qui ne requiert aucun diplôme et qui garantit un niveau de revenu élevé, la moyenne annuelle française étant de 120,000 euros l’an passé. L’avantage de ce travail est que plus vous y consacrez de temps, plus vous gagnerez d’argent, cependant il vous faudra être très rigoureux et avoir plusieurs semaines d’expérience pour en faire votre vrai métier.

Métier #2 : Le saisonnier

Le but du travail saisonnier est de gagner son salaire annuel en seulement quelques mois, étant donné qu’à la base, un saisonnier n’est sensé travailler que pendant une saison. Le truc en plus, c’est de pouvoir enchaîner saison d’été et saison d’hiver. Certains le font sans problème, travaillant dans des villes touristiques en bord de mer l’été, et à la montagne l’hiver. Concernant les métiers, on y retrouve tous les métiers liés aux loisirs et au tourisme, dont beaucoup ne nécessitent pas de formation spécifique. Serveur, barman, animateur, hôte ou hôtesse d’accueil etc. les jobs d’été et d’hiver sont nombreux.

Un autre job saisonnier très bien rémunéré, est celui où vous avez l’opportunité de travailler sur un bateau de croisière, car là s’ajoute à votre salaire des indemnités de déplacement, et un salaire plus élevé étant donné que vous êtes 24h/24 et 7j/7 sur votre lieu de travail.

Métier #3 : Chef d’entreprise

Car oui, on peut être chef d’entreprise sans diplôme ! C’est d’ailleurs le cas de plus en plus de personnes. Par ailleurs, vous avez tous au moins une fois dû entendre une success story au sujet d’un homme qui fait fortune en partant de rien, sans diplôme, et qui monte un empire en quelques années ! Certains sont d’ailleurs très célèbres, comme par exemple Bill Gates ou encore Mark Zuckerberg, le créateur de Facebook ! Aujourd’hui, tout le monde peut se lancer dans la création d’une entreprise, dans quasiment tous les domaines, sans diplôme (certains domaines font exception, mais ils sont peu nombreux). Ensuite, votre rémunération va dépendre de la bonne santé de votre entreprise, mais si ça marche il n’y a tout simplement aucune limite ! Combien ont démarré une activité à côté de leur emploi classique, comme activité complémentaire, voire comme loisir, et en ont quelques années plus tard fait leur activité principale à cause d’un grand succès fulgurant ? Alors, si vous avez des idées, lancez-vous, car il y a dans ce cas une question simple à se poser : Pourquoi pas vous ?

Métier #4 : Blogueur

Ce métier rejoint celui de chef d’entreprise, puisqu’il faut se mettre à son compte quand cela commence à rapporter de l’argent. Cependant, c’est un métier à part. Là aussi, tout le monde peut s’y mettre, sur n’importe quel thème, et sans aucun diplôme ! Une fois que votre blog commence à avoir du succès et à être connu sur la toile, il ne vous reste plus qu’à le monétiser, et là, plus votre blog aura de succès, et plus vos revenus seront élevés. Là aussi, il n’y a aucune limite, et beaucoup de blogueurs et blogueuses gagnent plusieurs milliers, voire plusieurs dizaines de milliers d’euros par mois !!! Depuis quelques années, en fait depuis l’explosion du blogging justement, les success stories de blogueuses mode, ou encore des fameux « digital nomads » s’enchaînent et font rêver de plus en plus d’internautes. Par ailleurs, c’est typiquement l’activité sans risque par excellence, puisque vous pouvez prendre le temps de lancer votre blog, de tester vos idées etc. tout en continuant à travailler. De cette façon, en cas d’échec vous aurez toujours votre travail, et en cas de réussite, à vous la liberté et l’indépendance financière !

Métier #5 : Community Manager

Avec le boom du web et des réseaux sociaux, de nouveaux métiers se sont développés. Et l’avantage d’un nouveau métier, c’est que bien souvent aucune formation ne lui est associée, donc aucun diplôme n’est nécessaire. Seules vos connaissances et votre expérience vont compter.

Le métier récent de community manager, à la frontière entre la communication, le marketing et la relation client, devient de plus en plus stratégique pour l’image des entreprises. Le
community manager, comprenez « gestionnaire de communauté », crée et anime une communauté sur 
Internet par le biais entre autre des réseaux sociaux (Facebook, YouTube, Twitter, blogs, forums…) afin de générer du lien avec les consommateurs. Il est intégré aux équipes marketing et a une influence grandissante.

Il n’y a pas de formation spécifique ; ce métier est donc ouvert aux autodidactes experts dans un domaine et qui ont un large réseau, ou sont capables d’en construire un rapidement. Une expérience en web marketing ou en gestion de contenu en ligne est tout de même un plus. En moyenne, un community manager salarié peut espérer gagner entre 2500€ et 5500€ par mois. En revanche, un community manager en freelance…je vous laisse deviner la suite !

Conclusion :

Quand on se penche un peu sur la question, on s’aperçoit qu’il existe en fait beaucoup de métiers dans lesquels on peut gagner au moins 5000€ par mois. Rien qu’en pratiquant certains métiers dans un autre pays, ou en tant que saisonnier, on peut déjà multiplier son salaire. Sinon, il reste la solution de la création d’entreprise ou le travail en freelance (blogging ou autre) qui permet aussi dans certains cas d’avoir des revenus qui atteignent des sommets. Ainsi, dans notre monde moderne, être non diplômé ne signifie plus être condamné à se contenter du SMIC, voire moins, pendant toute sa vie professionnelle, bien au contraire ! Le fait de ne pas avoir de diplôme peut même vous ouvrir plus de portes, dans le sens où vous ne vous sentirez obligé de vous limiter dans tel ou tel métier ou secteur d’activité. Il est beaucoup plus difficile pour un diplômé avec expérience de se reconvertir que pour un non diplômé de changer de métier. Et c’est regrettable, car on devrait tous pouvoir garder notre liberté, même dans le domaine professionnel. Ainsi, même dans un pays plutôt fermé dans ce domaine, surtout au niveau des mentalités, on peut, avec un peu d’imagination et de débrouillardise, réussir sa carrière et avoir un salaire qui fera des jaloux, sans avoir fait de longues études.