Les investissements immobiliers à l’étranger ont de plus en plus de succès. Biens immobiliers moins chers, meilleure rentabilité, avantages fiscaux, achat d’une résidence secondaire etc., les raisons pour lesquelles de plus en plus de gens se lancent dans l’aventure sont nombreuses. Mais quel pays choisir ? Entre les cinq continents, le nombre immense de pays rend le choix vaste et difficile. Votre choix doit évidemment se faire en fonction du type d’investissement que vous souhaitez effectuer, des raisons pour lesquelles vous souhaitez investir à l’étranger etc. Cependant, il se trouve que le Canada possède plusieurs avantages qui le rendent intéressant pour de nombreux profils d’investisseurs. Voici 5 raisons d’investir au Canada, ou plus précisément au Québec.

Raison #1 : Une situation géographique idéale

Le Québec a pour voisin immédiat les États-Unis et ses 130 millions d’habitants qui vivent à moins de 1000km de distance. Le Canada, quant à lui, possède 35 millions d’habitants, dont 8 millions vivent au Québec et 1,7 millions à Montréal. Par ailleurs, c’est un pays facile d’accès car très bien desservi. D’une part, il possède de grands fleuves comme le fleuve Saint Laurent qui permet notamment de naviguer au cœur même de l’Amérique du Nord. Ensuite, il existe des vols quotidiens entre la France et le Québec, et plus précisément entre la France et Montréal.

Raison #2 : Une situation économique idyllique

Pour commencer, il existe un accord économique de libre échange appelé ALENA (Accord de Libre Échange Nord-Américain), qui permet au Québec et au Canada d’avoir accès directement au marché entier nord-américain, autrement dit au marché des États-Unis. C’est une économie qui repose sur plus de 450 millions de consommateurs. Ensuite, le système bancaire canadien est reconnu comme étant le plus sain au monde, ce qui n’est clairement pas le cas, par exemple, de nos chères banques françaises. Le pays possède par ailleurs de nombreuses ressources naturelles, telles que l’eau, l’électricité, l’or etc. Du côté politique, le Canada est l’un des pays les plus faiblement endettés du G7.

Raison #3 : Une qualité de vie qui fait rêver

Le Canada est un endroit où il fait tout simplement bon vivre. Les canadiens sont mondialement connus pour leur gentillesse et leur hospitalité, mais ce n’est pas tout. On y trouve également un très faible taux de criminalité, pas moins de 5 fois plus bas que celui des États-Unis. Le coût de la vie fait partie, lui aussi, des plus faibles parmi les pays industrialisés. La seule chose qui pourrait freiner certaines personnes est le climat, qui reste rude car très froid en hiver. Sinon, les paysages de ce pays sont tout bonnement époustouflants, ce n’est pas pour rien que beaucoup de films et de séries TV y sont régulièrement tournés. Si vous aimez les paysages enneigés et les immenses forêts majestueuses, le Canada est fait pour vous. Enfin, un des avantages les plus importants est que le Québec est francophone, ce qui vous facilitera grandement la vie si vous vous y installez, et vous facilitera les démarches si vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif par exemple.

Raison #4 : Des avantages financiers conséquents

Tout d’abord, en faisant l’acquisition d’un bien immobilier au Canada, vous profiterez du taux de change entre l’euro et le dollar canadien, qui sera toujours à votre avantage. C’est en même temps l’occasion de diversifier votre portefeuille d’investissement en y ajoutant un investissement en dollars justement. Ensuite, investir au Canada comporte également son lot d’avantages fiscaux. En effet, le taux d’imposition y est faible, et il est possible de transmettre votre patrimoine à votre descendance sans avoir à payer de droits de succession. Vous pouvez aussi désigner un tout autre bénéficiaire, même s’il n’est pas de votre famille, si vous le souhaitez. Au niveau des prix de l’immobilier, que ce soit pour acheter un bien existant ou en construire un, les coûts sont beaucoup moins élevés qu’en France. Les frais de notaire sont eux aussi beaucoup moins chers, avec des frais forfaitaires de 1500$ par acte notarié. Enfin, les formalités d’acquisition sont simplifiées par rapport à la France, avec un délai d’acquisition de moins de 20 jours en moyenne. Concernant la construction, il est possible d’obtenir un permis de construire au Canada en moins de 15 jours ! Du côté de l’immobilier locatif, vous n’aurez aucun mal à trouver preneur pour louer votre bien, la demande étant très forte, tant pour une location à l’année que pour une location touristique.

Raison #5 : Pouvoir investir à distance

Le Canada c’est beau, mais c’est loin ! Qu’à cela ne tienne, s’il vous est impossible de vous rendre sur place pour y investir, il existe des sociétés implantées à la fois en France et au Canada, qui sont justement spécialisées dans les investissements immobiliers au Québec, et qui vous proposeront de se charger de toutes les démarches pour vous. Elles ont également l’avantage de disposer de nombreux contacts sur place, ce qui vous évitera d’éventuelles arnaques qui, bien que rares, restent malheureusement possibles partout. Ces agences immobilières spécialisées peuvent se charger, en plus de leur service de conseil, de la prise en charge de la gestion locative de votre bien immobilier si tel est votre projet, ou encore de toutes vos démarches administratives, de la réalisation de travaux dans votre logement etc. Ainsi, ce n’est pas parce que vous ne pouvez pas vous installer ou même juste vous déplacer au Québec que vous ne pouvez pas bénéficier des belles opportunités d’investissement immobilier offertes par ce pays.

Conclusion :

Avec les États-Unis, le Canada fait partie des destinations les plus prisées par les investisseurs souhaitant développer et élargir leur patrimoine immobilier en investissant à l’étranger. Outre le fait que ce pays soit l’un des plus accueillants en termes de qualité de vie, on peut également y saisir des opportunités très intéressantes, avec des acquisitions immobilières permettant de générer un rendement plus élevé qu’en France. Et les nombreux autres avantages fiscaux et administratifs ne sont pas en reste dans la liste des pours. Alors si vous souhaitez investir à l’étranger mais que vous n’avez pas encore fait votre choix, le Canada devrait se retrouver en tête de votre liste.