Vous avez gagné une importante somme d’argent à la loterie ? Félicitations. Peut-être n’avez-vous pas (encore) gagné mais souhaitez savoir, ne serait-ce que par curiosité, comment et où on peut placer son argent lorsqu’on a un capital important. Certains placements sont tout autant accessibles aux petits capitaux qu’à ceux plus importants, mais ils ne s’abordent pas de la même façon. Dans tous les cas, le plus important avant de prendre la moindre décision sera d’établir la bonne stratégie. Les personnes qui gagnent des sommes importantes à la loterie sont conseillées par des gestionnaires de patrimoine spécialisés, et prennent le temps de s’interroger sur ce qu’ils souhaitent faire de cette nouvelle et importante somme d’argent, sur leurs projets d’avenir etc. Pour avoir un petit aperçu des possibilités qui s’offrent à eux en termes de placements, voici 10 pistes pour bien placer son argent quand on a gagné au loto.

Piste #1 : L’immobilier

Sans surprise, l’immobilier reste l’un des meilleurs moyens de placer son argent judicieusement, particulièrement si on a gagné une importante somme d’argent au loto. Outre le fait que beaucoup de gagnants en profitent pour acheter la résidence principale de leurs rêves, l’immobilier leur offre aussi plusieurs opportunités. Tout d’abord, l’opportunité de sécuriser la somme gagnée en investissant dans la pierre, qui reste encore et toujours une valeur refuge. Ensuite, certains optent pour l’investissement locatif, qui leur permet de se rémunérer grâce aux loyers tout en se constituant un patrimoine conséquent qui de plus va croître avec le temps. Par ailleurs, lorsqu’on gagne une somme importante, on est d’autant plus attentif à la fiscalité de nos investissements. En outre, certains dispositifs comme par exemple la loi Pinel offrent des avantages fiscaux qui permettent de mettre au moins une partie de ce nouveau capital à l’abri des impôts.

Piste #2 : Les placements rentiers

Les placements rentiers sont tous les placements qui offrent la possibilité de percevoir un revenu mensuel régulier. Ils sont assez nombreux sur le marché. On retrouve notamment tous les plans épargne retraite, la plupart des assurances vie, les investissements dans les SCPI etc. Les gagnants du loto ont souvent recours à des placements rentiers. Ces derniers leurs permettent en effet de percevoir un revenu mensuel largement suffisant pour vivre, étant donné le capital placé au départ. S’ils recherchent tout de même de bonnes performances, le rendement du produit choisi ne sera pas nécessairement le critère numéro un dans leur prise de décision. Ce qui va primer sera surtout les avantages fiscaux proposés, et l’absence de plafond. Grâce aux placements rentiers, les gagnants du loto peuvent percevoir un revenu sans entamer leur capital. Et ce revenu est suffisamment élevé pour qu’ils puissent faire d’autres investissements et dépenses (résidence principale, voiture, vacances etc.).

Piste #3 : Les PME

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les PME rapportent plus que les grandes entreprises. Même en temps de crise, elles arrivent à tirer leur épingle du jeu. Ces cinq dernières années, les PME cotées en bourse ont eu une croissance de près de 85%, alors que les grandes entreprises du CAC40 ont culminé à seulement 28%. Ainsi, placer son argent dans les parts d’une ou plusieurs PME est beaucoup plus sécurisé qu’on ne le croit. Par ailleurs, les performances sont intéressantes, avec des rendements pouvant atteindre 2,5%. Si vous avez gagné au loto, vous disposez donc d’un portefeuille conséquent. Il sera alors plus prudent de confier vos placements en PME à un gestionnaire de patrimoine spécialisé, qui gèrera votre portefeuille via un mandat de gestion. Ces experts connaissent très bien le marché et sauront vous conseiller et faire pour vous les placements les plus judicieux et les plus rentables. Si toutefois vous souhaitez faire vos investissements seul, veillez à bien vous renseigner avant sur les entreprises qui vous intéressent. Leur secteur doit être porteur, et ces entreprises doivent avoir une bonne santé financière.

Piste #4 : Les fonds exotiques

Les fonds dits exotiques sont des actifs venant de pays émergents ou de pays frontaliers aux pays émergents. Parmi ces pays, on pourra par exemple retrouver l’Argentine, le Nigéria ou encore l’Arabie Saoudite, et même certains pays nordiques. Ces marchés ont tendance à avoir une très forte volatilité. Les gains peuvent être considérables et rapides, mais les pertes aussi. Cependant, c’est un excellent moyen de diversifier son portefeuille et d’en booster le rendement. Ce type d’investissement ne se fait pas en direct, mais via certains fonds d’investissements qui les proposent. Ils sont prisés par les gros patrimoines, car ils permettent de booster le rendement de leur portefeuille. En investissant dans ces fonds avec prudence et pour un petit pourcentage de votre patrimoine total, vous limiterez et contrôlerez la prise de risque.

Piste #5 : Les forêts

Si vous gagnez au loto, vous n’allez pas tarder à être éligible au paiement de l’ISF. C’est pour cette raison que les exploitations forestières sont intéressantes pour les gros patrimoines. Outre un très bon rendement de l’ordre de 3 à 4%, l’exploitation d’un massif forestier vous donne droit à des avantages fiscaux qui sont une exonération de l’ISF, des réductions d’impôt, certains revenus issus de l’exploitation sont non taxés etc. Pour que le placement soit intéressant, il faut envisager d’investir dans au moins 20 hectares de forêt. Les prix démarrent à environ 700€ l’hectare et peuvent grimper à plus de 10 000€. Bien évidemment, les massifs les plus rentables sont aussi les plus chers. Certaines sociétés sont spécialisés dans la vente d’exploitations forestières, vous les trouverez facilement sur internet. Sinon, certains groupements fonciers sont des groupements forestiers. Proposés par certaines banques, vous pouvez passer par eux pour faire votre investissement. Le rendement sera un peu plus faible mais vous bénéficierez des mêmes avantages fiscaux.

Piste #6 : Les vignobles

Les investissements dans les vignobles sont de plus en plus fréquents chez les gros investisseurs. Les rendements sont indexés sur le prix du vin, mais ces derniers augmentent considérablement lorsque le vin est vendu en bouteilles, sans compter que le prix de ces bouteilles augmente au fil des ans. L’achat d’un vignoble nécessite un patrimoine très important, car le prix de l’hectare pour un vignoble de qualité estampillé AOC, par exemple, pourra atteindre environ 130 000€. Tout dépendra donc de la somme que vous souhaitez allouer à cet investissement. Si vous souhaitez investir moins d’argent, vous pouvez opter pour un groupement foncier viticole, dans lequel vous achèterez des parts d’un vignoble, sur lequel vous percevrez des dividendes.

Piste #7 : L’art contemporain

L’art contemporain ne rapporte de l’argent qu’en cas d’achat/revente. Tant que l’on conserve un tableau, il n’a pas de réelle valeur dans le sens où il ne va pas rapporter d’intérêts ou de dividendes chaque année. Néanmoins, les plus-values qu’il est possible de faire en revendant, par exemple, un tableau de maître, sont considérables. Si vous avez un patrimoine important et que vous êtes passionné d’art, ce placement est fait pour vous. Attention, il faut bien connaître ce marché de passionné qui n’obéit pas aux mêmes règles qu’un marché « classique ». Ce sont les collectionneurs qui font la pluie et le beau temps et font fluctuer les prix des œuvres d’art. Si vous investissez seul, via des galeries d’art ou des salles de vente, n’hésitez pas à vous faire accompagner et aider par un expert en art contemporain, qui saura déterminer si un tableau ou une œuvre vaut le coup d’être achetée, et s’il y a possibilité que sa valeur augmente avec le temps.

Piste #8 : Le crowdfunding

Connaissez-vous les « Business Angels » ? Ces riches contributeurs qui investissent jusqu’à plusieurs millions de dollars dans de jeunes entreprises pour contribuer à leur développement ? Ces derniers font ce que l’on appelle du crowdfunding. Sans aller jusqu’à devenir un business angel, vous pouvez faire fructifier votre portefeuille en investissant dans un projet porteur et qui de préférence vous tient à cœur. C’est un placement un peu plus risqué que les précédents, car vous pariez en quelque sorte sur l’entreprise dans laquelle vous investissez. Cependant, lorsque cela s’avère payant, vous pouvez multiplier par 2, 3, 5, voire 10, votre mise initiale. Comme tout placement risqué, il sera idéal pour booster le rendement de votre portefeuille global, à condition de ne lui allouer qu’un faible pourcentage pour limiter la prise de risque. Pour investir, il existe de nombreuses plateformes spécialisées dans le crowdfunding sur internet. Veillez à prendre le temps de choisir la bonne plateforme, comparer leurs offres etc.

Conclusion :

Les placements et investissements ne s’appréhendent pas de la même façon lorsqu’on a un patrimoine très important, ce qui est normal. La prise de risque, la fiscalité et les montants investis ne sont pas les mêmes. Certains types de placements qui sont accessibles à tous conviendront tout aussi bien aux gros patrimoines. Certains autres sont réservés aux gros investisseurs, avec des avantages fiscaux spécialement mis en place pour les personnes soumises à l’ISF. Si vous avez gagné au loto, les choix qui s’offrent à vous ne seront pas plus nombreux qu’avant, car certains produits de placement deviennent alors totalement inintéressants. Ces choix seront juste différents, et vous ouvriront de nouvelles portes.