K. James Pronos, c’est le pronostiqueur star du moment. Si vous êtes un habitué des paris sportifs, vous en avez sûrement déjà entendu parler. Avec des taux de pronostics gagnants ahurissants, et une communauté sans cesse grandissante de personnes qui le suivent fidèlement, K. James commence même à être petit à petit victime de son succès. En effet, il crée en ce moment la polémique sur la toile, et en même temps le buzz. Certaines personnes l’accusent de tricher dans ses statistiques de résultats en effaçant ses pronostics perdants, d’autres le qualifient carrément d’imposteur. Dans cet article, j’ai donc voulu vous faire découvrir qui est réellement K. James, et pourquoi il suscite tant de jalousie.

K. James Pronos : Des pronostics de qualité professionnelle

K. James Pronos fait jaser les jaloux !

K. James Pronos fait jaser les jaloux !

Lorsque l’on visite le site de K. James Pronos, on y trouve assez peu de pronostics. Ceci est dû à une raison évidente : Les pronostics de K. James sur les différents matchs de football sont de haute qualité. En effet, il privilégie la qualité à la quantité ; alors plutôt que de proposer à ses internautes des centaines de pronostics par mois, il s’applique à ne sélectionner que les meilleurs et les plus fiables. Alors effectivement, il arrive que certaines semaines, il n’y ait que quelques pronostics à suivre, mais ils ont été triés sur le volet ! Quant à ceux qui prétendent qu’il efface ses pronostics perdants une fois le match terminé, non seulement je n’en vois personnellement pas l’intérêt (étant donné qu’ils ont déjà été vus et copiés par des milliers de personnes), mais je n’en ai en plus trouvé aucune preuve.

k james pronostics parieur sportifPar ailleurs, K. James Pronos est en partenariat avec le site de paris sportifs Betclic, pour lequel il vous fournit un code promo, qui vous donnera accès à un très alléchant bonus d’inscription. Là encore, il est évident qu’un leader des paris sportifs tel que Betclic ne s’associerait jamais avec un « imposteur », leur image de marque et leur succès étant en jeu dans ce type de partenariat. K. James met, à juste titre, son partenariat avec Betclic en avant sur son site internet et sur les réseaux sociaux, ce que le géant du pari sportif, encore une fois, ne permettrait pas si le partenariat n’était pas sérieux.

 

Une communauté grandissante

Cette communauté grandissante est encore une preuve supplémentaire du sérieux et de la fiabilité des pronostics de K. James. Personnellement, si je devais suivre un pronostiqueur, je testerai quelques-uns de ses pronostics avec de petits montants, pour vérifier leur fiabilité, avant de m’abonner réellement à ses pages, newsletter etc. et de faire un suivi régulier de ses actualités. Je pars du principe que les autres internautes, même s’ils ne testent pas tous les pronostics avant, se renseignent un minimum sur les personnes qu’ils décident de suivre. Ainsi, si K. James parvient à rassembler autant de monde sur son site et sur les réseaux sociaux, c’est bien que ses pronostics sont sérieux et professionnels, et non simplement parce qu’il a (aussi, tout de même) un certain talent pour construire son image sur la toile. Plusieurs centaines de milliers de personnes lui sont fidèles rien que sur Facebook, vous pouvez vérifier par vous-même en visitant la page Facebook K. James Pronos.

Pourquoi K. James Pronos énerve beaucoup de gens ?

Pour une raison très simple : il réussit ce qu’il entreprend ! Oui, K. James fait partie de ces personnes qui « énervent », parce qu’on a l’impression que tout ce qu’il touche se transforme en or, que tout lui réussit sans le moindre effort. Il y a un peu de vrai, mais aussi pas mal de faux. En effet, il est vrai qu’il réussit tout ; par contre, pas sans effort. K. James a tout simplement du talent, et il le développe, comme tout le monde, en travaillant. Ses pronostics sont issus d’analyses poussées des différentes variables qui entrent en jeu dans un pari sportif : des dernières statistiques de résultats des matchs au dernier petit bobo du capitaine de l’équipe (j’exagère un peu…juste un peu !).

K. James Pronos au travail !

K. James Pronos au travail !

Par ailleurs, il s’est construit une image sur la toile qui tend aussi à en rendre plus d’un jaloux. Il utilise une technique marketing assez connu sur le web : Le « lifestyle » marketing. Cela consiste à vous montrer en toute honnêteté sa réussite, concrètement, en vous montrant son style de vie. K. James réussit, donc forcément il gagne beaucoup d’argent, et forcément son style de vie est élevé. Il est vrai que le choix du lifestyle marketing est un peu risqué. En France, globalement, la mentalité veut que les signes extérieurs de richesse soient assez mal vus. De plus, malheureusement, beaucoup de vrais sites d’arnaques utilisent le lifestyle marketing, avec de fausses informations, pour vous tenter en vous en mettant plein la vue. Du coup, il est vrai que ce choix attire également à K. James quelques ennemis, qui l’accusent alors, à tort, et le mettent dans le même sac que ces sites. J’imagine qu’il a choisi de construire son image ainsi pour de bonnes raisons, et quoi qu’il en soit, ses quelques détracteurs ne font pas du tout le poids face à ses nombreux followers !

Conclusion :

De façon positive ou parfois malheureusement de façon négative, K. James parvient en permanence à créer le buzz. Du coup, même les avis négatifs finiront par lui apporter une bonne publicité, et ses détracteurs passeront au bout du compte pour des « haters ». Il fait partie à la fois de ces gens qui gagnent à être connus, et qui gagnent à être détestés. K. James a un réel talent de pronostiqueur dans les paris sportifs, il aurait tort de ne pas l’exploiter, et il a la générosité de le partager avec sa communauté, alors qu’il pourrait se contenter de gagner sa vie dans son coin avec les paris sportifs. Il est de plus une preuve vivante, pour les derniers sceptiques, qu’on peut gagner sa vie grâce aux paris sportifs. Sa communauté sans cesse grandissante, à l’heure actuelle de près de 300 000 personnes sur Facebook et plus de 200 000 sur Twitter, prouve que ses quelques détracteurs sont en quelque sorte un dommage collatéral, qui montre que quelque part, K. James est aussi un peu victime de son succès. Plus votre succès est grand, plus l’adage qui dit « on ne peut pas plaire à tout le monde » se vérifie.