Malgré la crise et la dégringolade que subit la place de la France dans le classement des meilleures économies du monde, les Français continuent à figurer parmi les plus grands épargnants de la planète. Il faut dire que les 30 millions de ménages français possèdent pas moins de 4 300 milliards d’euros d’épargne qui permettrait de rembourser deux fois le gouffre abyssal que représente la dette de notre pays. Mais dans une époque où l’économie et la finance ont de multiples raisons de s’inquiéter et de faire preuve de prudence, tous les épargnants ont de multiples craintes et se doivent de surveiller un nombre important d’indicateurs. De l’ensemble de dettes souveraines, à l’effondrement de l’euro ou du dollar, à l’éclatement du marché immobilier ou encore aux multiples raisons qui ont paralysé l’économie. Dans cette confusion complète les épargnants il est parfois difficile de trouver les produits qui peuvent convenir à l’ensemble des exigences qu’ils peuvent avoir. Maintenant que les différents placements ne permettent plus d’accéder aux gains qu’ils permettaient, il y a seulement quelques années. Aujourd’hui les épargnants se retrouvent face à des produits qui ne rapportent plus que quelques points d’intérêt par an il est donc devenu essentiel que ces quelques gains échappent à l’imposition et aux différentes taxes qui se portent sur les plus-values obtenues.

Pour vous permettre d’obtenir les meilleurs rendements, je vous présenterais dans cet article les 8 meilleurs produits financiers qui vous offriront de très beaux potentiels de défiscalisation.

1 – Les livrets réglementés

Les premiers produits auxquels on pense quand il s’agit de se constituer un patrimoine sont sans aucun doute les livrets réglementés. Derrière cette expression quelque peu barbare pour des novices en matière de finance et d’épargne ce cache tout simplement l’ensemble des livrets que nous connaissons tous : il s’agit en fait des livrets A, livret B, livret bleu, LDD, codevi, CEL, PEL, LEP… Ce sont des placements d’épargne particulièrement souples qui vous permettront, avec un dépôt de seulement quelques dizaines d’euros, d’épargner de faire fructifier vos économies. Leur principal défaut est malheureusement que leurs taux n’ont jamais été aussi faibles et que malheureusement même le livret A ne vous rapportera que moins de 0,75 point d’intérêt par an. Ces placements sont aussi soumis à des plafonds au-delà desquels vous ne pourrez plus augmenter de votre placement. Le fait que ces placements soient totalement défiscalisés et soumis à aucun impôt permet de conserver l’intégralité des intérêts.

2 – L’assurance-vie

Face à la baisse incroyable des taux d’intérêt qu’apportent les livrets réglementés, les épargnants français se sont tournés vers des placements quelque peu plus attractifs. Les assurances-vie offrent de très belles qualités : ces qualités sont bien évidemment la sûreté des placements qui sont effectués dans ce cadre, la rentabilité qui peut être jusqu’à trois fois plus importante qu’avec les livrets réglementés et enfin la flexibilité qu’il vous apportera. Les contrats d’assurance-vie sont des produits d’épargne qui sont composés de différents placements et produits ayant tous leurs caractéristiques propres. La plus grande proportion de ces produits sont lié à des fonds en euro, de la dette souveraine ou encore des obligations qui permettent d’offrir une grande sécurité. Le reste est placé sur des produits plus dynamiques qui permettront d’augmenter les gains. En règle générale, la proportion choisie est de 75 à 80% de produits sûrs pour 20 à 25% de produits dynamiques. Ce faisant vous pourrez espérer jusqu’à plus de 3% de plus-value annuelle sans prendre le moindre risque. Vous pourrez profiter d’une défiscalisation totale si vous laissez votre contrat d’assurance-vie ouvert plus de 8 ans.

3 – Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier Fiscales

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier à vocations fiscales, abrégées SCPI présentent un certain nombre d’avantages pour mettre en place une stratégie de défiscalisation de votre patrimoine et de vos revenus. La participation à ces dernières vous permettra de profiter d’un certain nombre des avantages que présente la propriété de biens immobiliers à vocation locative. Les deux principaux produits de ce type qui vous permettront de défiscaliser vos revenus sont les SCPI de déficit fiscal et les SCPI Malraux. Comme son nom l’indique, le premier produit permettra de profiter des nombreux avantages des déficits fiscaux en matière immobilière sans avoir à gérer des biens immobiliers. La SCPI Malraux, quant à elle, vous permettra de profiter des avantages de la déduction fiscale créée par André Malraux et qui prévoit qu’investir dans des biens artistiques ou encore des biens immobiliers ayant un aspect architectural ou historique particulier. Avec les SCPI fiscales, vous pourrez obtenir des plus-values assez intéressantes et surtout de très beaux mécanismes de défiscalisation.

4 – L’immobilier

Si les SCPI fiscales peuvent vous permettre de profiter des avantages fiscaux des investissements immobiliers sans prendre les risques et les difficultés qui en sont liés, elles ne vous permettront pas d’obtenir le rendement et surtout l’important capital que représente un bien immobilier. Investir dans l’immobilier en propre est sans aucun doute l’un des meilleurs investissements qui offrent des outils de défiscalisation en ce moment. Et autant vous dire que ces outils sont nombreux : les lois Duflot, Pinel ou encore Malraux vous permettront de pérenniser votre investissement tout en vous permettant de faire de très belles économies d’impôt. À côté de ces outils sachez que vous pourrez aussi profiter de l’ensemble des déficits commerciaux ou fonciers lié à un investissement immobilier, ainsi qu’à son entretien. Ce type d’investissement n’est plus réservé au plus aisé des épargnants. De nos jours, et grâce aux dispositifs de défiscalisation, vous pourrez y accéder sans avoir un capital à votre disposition et sans revenus exceptionnels. Les loyers, que vous en obtiendrez, vous rapporteront une rente mensuelle qui amenuisera le cout de votre investissement et qui pourra constituer un revenu supplémentaire plus tard. Enfin, au moment de la vente du bien vous réaliserez à coup sûr une très belle plus-value.

5 – Les produits retraitent

Quand il s’agit de prévoir sa retraite on souhaite soit pouvoir disposer de rentes pour pouvoir compenser la perte de revenu qui accompagne la plupart du temps le passage à cette période de la vie, soit d’un capital important pour permettre d’accéder à une nouvelle vie. Bien évidemment l’investissement immobilier est un bon moyen d’atteindre cet objectif, mais il n’est pas le seul. Dans le cas où vous ne pourriez pas réussir à mettre chaque mois plusieurs centaines d’euros, l’investissement immobilier n’est pas forcément accessible à votre porte-monnaie, et dans ce cas vous pourriez être intéressés par les différents produits d’épargne retraite. Que ce soit le Plan d’Épargne Retraite Populaire, les produits basés sur la loi Madelin ou encore les produits Préfon ils vos permettront de préparer progressivement votre avenir. Assez flexibles vous pourrez choisir de mettre autant d’argent que vous le souhaiterez, vous pourrez même faire varier le montant et la périodicité des versements que vous ferez, à la baisse comme à la hausse. Ces produits sont défiscalisés et vous permettront même de déduire une partie de votre CRDS, enfin dans certain cas ils peuvent même permettre à votre entreprise, si elle accepte d’y participer de déduire de ses charges sociales.

6 – Fonds d’Investissement de Proximité ou Fonds Commun de Placement dans l’Innovation

Les Fonds d’Investissement de Proximité et les Fonds Commun de Placement dans l’Innovation font aussi partie des très beaux produits d’épargne et d’investissement qui vous permettront de faire de très belles opérations de déduction fiscale. Les FIP et les PCPI sont des placements financiers qui sont aidés par l’Etat parce qu’ils permettent d’investir dans l’économie réelle, soit sous un aspect de proximité soit sous celui de l’innovation. Parce que l’économie de notre pays a particulièrement besoin de fonds pour pouvoir se développer c’est pourquoi l’État a décidé d’encourager les nombreux épargnants de notre pays à choisir ce type de produit. Les plus-values obtenues à travers les FIP et les FCPI sont donc totalement défiscalisables. Si vous choisissez correctement le fond dans lequel vous investirez, vous ne prendrez pas le moindre risque, mais vous pourrez profiter de très belles plus-values, le tout en réalisant une belle action et en aidant l’économie de votre département et de notre pays à se développer.

7 – Les Sociétés de Financement de l’Industrie du Cinéma et de l’Audiovisuel

En France la culture est très importante et profite de l’exception française qui permet de valoriser et de développer la production culturelle de notre pays. C’est cette exception française qui impose qu’au moins 33% des programmes audiovisuels ou radiophoniques diffusés sur l’ensemble des radios et des chaines de télévision soient fabriqués dans l’hexagone. Encore une fois pour accompagner sa politique réglementaire, le gouvernement a mis en place des dispositifs d’optimisation ou de déduction fiscale importants pour que les épargnants jettent leur dévolue sur de tels investissements. L’idée d’investir dans la production d’un film, d’une série, d’une émission de radio ou de télévision, comme d’un clip ou d’un album est sans aucun doute une idée qui peut en enthousiasmer plus d’un. Malheureusement les risques de tels investissements restent assez importants et les films rentables sont beaucoup moins nombreux que ceux qui ne les projets déficitaires. Malgré tout dans certains cas ce type d’investissement pourrait vous apporter une très belle plus-value en plus des avantages fiscaux.

8 – Les investissements dans l’Outre-Mer

Le dispositif que j’ai choisi pour finir cette présentation des meilleurs placements défiscalisés est aussi l’un de ceux qui permettent à l’État de mobiliser l’épargne des Français dans des projets qui lui tiennent à cœur ou sur des besoins qu’il a identifiés. La loi Girardin, du nom du ministre de l’outre-mer de l’époque, permet, depuis 2003, de défiscaliser l’ensemble des investissements effectués dans les régions, les départements et les territoires d’outre-mer. Ces investissements peuvent concerner tant des biens immobiliers, que des investissements dans l’économie réelle. Les déductions fiscales prévues par la loi Girardin pourront se cumuler avec les autres que je viens de vous présenter. Ces déductions sont particulièrement généreuses : allant dans certain cas jusqu’à 60 000€ par foyer et par an, ce qui en fait l’un des produits de défiscalisation les plus remarquables.

Conclusion :

Dans les 8 produits d’épargne défiscalisés que je viens de vous présenter, il y en a forcément un qui correspondra à vos attentes et qui rentrera dans la stratégie patrimoniale que vous avez mise en place. Des différents livrets réglementés, aux investissements encouragés par l’État en passant bien évidemment par l’ensemble des produits d’épargne liés à l’immobilier vous aurez le choix entre différents niveaux de sécurité et de rentabilité, avec toujours la même certitude : celle t’obtenir des intérêts défiscalisés.