Les moyens d’investir son argent sont nombreux, et pourtant, les gens semblent de moins en moins savoir où investir leur argent. Le choix est en effet plus difficile qu’avant, passage de la crise oblige, et beaucoup d’investissements autrefois lucratifs sont aujourd’hui totalement inintéressants. Certains renoncent à investir, ou tardent de plus en plus à le faire, par crainte de faire le mauvais choix, ou plus souvent par manque d’informations. En effet, même si beaucoup de moyens d’investissement sont aujourd’hui désuets parce qu’ils ne sont plus intéressants, il en reste tout de même un certain nombre qui sont lucratifs, et peuvent convenir pour certains à tous types de budget. Parmi les investissements encore intéressants, on note une présence non négligeable des investissements immobiliers et financiers, les uns pour leur sécurité, les autres pour leur rentabilité. Votre choix devra bien sûr dépendre de votre profil d’investisseur, de votre capital, ainsi que de votre aversion plus ou moins grande au risque. Voici les produits intéressants et lucratifs où placer son argent en 2017.

1. La finance participative

La finance participative, également appelée crowdfunding en anglais, a vu le jour il y a quelques années. Depuis, son succès ne cesse de s’agrandir, notamment grâce à internet qui a rendu cette croissance littéralement exponentielle. La finance participative est en quelque sorte un échange de bons procédés, qui vient révolutionner le monde économique et les systèmes d’emprunts classiques. Le concept est le suivant : L’investisseur prête son argent à une entreprise (PME), qui le lui rembourse ensuite avec des intérêts. Autrement dit, en investissant dans la finance participative, vous remplacez le banquier, et permettez à la PME à qui vous prêtez votre argent d’obtenir les fonds dont elle a besoin sans avoir à franchir tous les obstacles du système bancaire. Aujourd’hui, les plateformes de crowdfunding sont sécurisées. Vous savez où se trouve votre argent et de quelle façon il est utilisé. L’avantage de cet investissement est qu’il est très rentable. En effet, vous pouvez espérer un taux d’intérêt pouvant aller de 4 à 10%. En revanche, le risque est que si l’entreprise emprunteuse a des difficultés financières, voire cesse son activité, vous ne puissiez pas retrouver votre capital dans son intégralité. Cependant, ces cas restent relativement rares.

2. L’immobilier d’entreprise

L’immobilier d’entreprise a pour avantage évident sa haute rentabilité, liée à ses loyers élevés, et aux plus-values qu’il est possible de réaliser en cas de revente. L’inconvénient est que ce type d’investissement est réservé aux investisseurs possédant un capital ou une capacité d’emprunt élevée, les prix des biens immobiliers d’entreprise oscillant entre 300 000€ et plus d’un million d’euros pour certains. Boutiques, bureaux, entrepôts etc., quel que soit votre choix, si vous tenez compte de tous les critères inhérents à ce marché spécifique, la croissance de votre patrimoine est quasiment assurée. Pour les investisseurs ayant un capital moins élevé, vous avez la possibilité d’investir dans l’immobilier d’entreprise en passant par une Société Civile de Placements Immobiliers (SCPI) qui investit spécifiquement dans ce secteur. Là, le montant de l’investissement nécessaire passera de plusieurs centaines de milliers d’euros à quelques milliers d’euros, pour un rendement moyen espéré d’environ 5%.

3. L’immobilier locatif

L’immobilier locatif a le mérite de rester relativement stable et d’être un investissement parmi les plus sécurisés, tout en restant rentable. Par ailleurs, l’immobilier locatif vous offre de nombreuses possibilités quant au choix du type de bien, d’une part, mais surtout du type de locataires à qui vous le louerez, car cela pourra influencer directement le prix du loyer, et donc la rentabilité de votre investissement. Par exemple, un appartement que vous louez à des touristes saisonniers se louera beaucoup plus cher qu’un appartement à l’année. En contrepartie, vous ne pourrez pas appliquer ces loyers hors saison. Cependant, si vous calculez bien votre opération, il est possible d’en tirer un rendement supérieur à celui d’une location annuelle classique. Certains biens sont par exemple situés dans des villes qui sont touristiques à la fois l’hiver et l’été. Même hors saison, quoi qu’il en soit, vous aurez des locataires, même si vous devez baisser le prix du loyer. Ce sont tous ces critères qu’il faudra envisager pour optimiser la rentabilité et le rendement de votre investissement. Cependant, l’immobilier locatif reste l’une des meilleures solutions d’investissement en 2017.

4. Les garages et parkings

L’achat de garages et parkings dans le but de les louer est en quelque sorte l’investissement locatif des petits budgets. Cependant, ce type d’investissement a permis à certains de se lancer sur ce marché, et de faire grandir leur patrimoine jusqu’à l’achat d’un parc immobilier entier. Il ne faut donc pas négliger ces « petits » investissements. Le prix des garages et parkings varie en fonction de leur situation géographique, bien sûr, mais globalement, cela peut aller de 5000€ pour une place de parking à environ 25 ou 30 000€ pour un garage bien situé. Ensuite, le prix de la location variera lui aussi en conséquence ; comptez entre 50 et 80€ par mois. Enfin, il est toujours possible de réaliser une plus-value en cas de revente, si vous avez bien négocié votre achat, même si cette plus-value sera plus petite que celle d’un bien immobilier classique.

Louer des garages ou des parkings offre de nombreux avantages. Vu leur prix, vous pouvez plus facilement en acquérir plusieurs et cumuler les loyers, si votre budget le permet. Ensuite, ils n’ont pas toutes les contraintes qu’ont les logements. S’il est toujours possible de faire un état des lieux, il y a très peu de choses à vérifier ! Les contraintes sont ainsi minimisées, les démarches administratives aussi, et si votre bien est situé par exemple dans une grande ville, vous êtes quasiment certain d’avoir des loueurs en permanence. C’est également une solution idéale s’il s’agit de votre tout premier investissement immobilier.

5. Les CFD

Le sigle CFD signifie « Contract For Difference ». Il s’agit du produit financier sur lequel vous investissez lorsque vous investissez sur le marché des devises étrangères, également appelé Forex. Sur ce marché, vous achetez et vendez des paires de devises, sous forme de CFD. L’une des particularités des CFD est qu’il est possible d’y appliquer un effet de levier, qui peut démultiplier vos bénéfices. Cet effet de levier est un facteur qui permet aussi de rendre le marché du Forex accessible aux petits investisseurs. Avec internet, de nombreuses plateformes de trading en ligne sur le Forex ont vu le jour, et permettent parfois de démarrer vos investissements avec un capital aussi petit que 100€, et les frais de gestion sont quasiment nuls ! Le trading sur le marché des devises a l’avantage de vous laisser une grande liberté. Vous pouvez y effectuer des investissements à très court terme (quelques heures voire quelques minutes !), à moyen terme (quelques jours ou semaines), ou à long terme.

C’est actuellement la solution d’investissement la plus rentable qui soit. Par contre, c’est aussi, de fait, la plus risquée. Le fameux effet de levier qui peut multiplier vos gains peut aussi multiplier vos pertes. Par ailleurs, le marché du Forex est très volatile, et parfois imprévisible même pour les meilleurs experts. Ce type d’investissement est donc à envisager avec précaution. Il vous faut appréhender le marché des devises, comprendre et utiliser les stratégies d’analyses techniques et fondamentales etc. Si internet a rendu ce type d’investissement accessible à tous, il n’est cependant pas adapté à tous types d’investisseurs. Le marché du Forex conviendra mieux à un investisseur passionné de bourse, qui connaît déjà ce marché, ses opportunités et ses pièges.

Conclusion :

Beaucoup pensent encore qu’investir son argent de façon efficace et rentable est de plus en plus difficile, voire impossible de nos jours. Ils craignent que les solutions d’investissement actuelles manquent de rendement, ou soient trop risquées, ou encore ne soient accessibles qu’à un nombre limité d’investisseurs au patrimoine déjà démesuré. Comme vous avez pu le constater, ces idées sont fausses et les craintes qui en découlent ne sont pas fondées. Il existe encore en 2017, heureusement, de nombreuses solutions d’investissements, suffisamment variées pour permettre à tout profil d’investisseur de faire grandir son patrimoine. Même un petit investisseur, un jeune actif par exemple, qui a très peu de capital, peu déjà commencer à le faire fructifier, que ce soit dans la finance (Forex) ou dans l’immobilier, avec l’achat d’une place de parking ou d’un garage.

Avec toutes ces options qui s’offrent à vous, il ne vous reste plus qu’à définir vos objectifs, et choisir la ou les solutions qui conviendront le mieux à votre profil d’investisseur et répondront le mieux à vos attentes.